un beau chateau

 tout spécialement pour une lectrice parisienne    Brigitte  qui a passé son enfance ici   dans ce château    chez  mes parents   à   ETHE (prononcer êtes)

c'est donc le chateau de Laclaireau

Laclaireau

Le château de Laclaireau est un château construit au XIXe siècle dans la localité belge   CHEZ MOI DONC  . . . chez mes parents surtout  a ETHE  . . .  qui est une petite commune de VIRTON dans la PROVINCE DE LUXEMBOURG   (une des 9 provinces BELGES pour les françaises qui me lisent)

Mais vous savez il y a pas mal de  gaumais et gaumaises à Paris en France une grande chanson gaumaise qu'on chante à tous les repas  de famille  et en PATOIS  (pour ce qu'il reste de gens qui parlent encore patois : je n'en entends plus )  "Y A DES GAUMAIS PARTOUT PARTOUT Y A DES GAUMAIS PARTOOOOUUUT  TALALAA" 

Il a été érigé entrer 1852 et 1855, à l’initiative du comte  CAMILLE DE BRIEY (1799-1877).

Laclaireau est un ancien domaine des COMTES DE BRIEY BARONS DE LANDRES  . . .  Il faut, en fait, remonter au XVIIe siècle pour connaître toute l'histoire de ce château. Vers 1640, fut construite à Laclaireau une vaste bâtisse à trois corps en carré, cernée de douves.

C'était un château purement résidentiel. Il fut occupé jusqu'en 1772 par les Lespine de Laclaireau, puis, par le mariage de Charlotte de Lépine avec Louis Giraud Nicolas, comte de Briey, passa dans cette famille jusqu'en 1794. Malheureusement, les affres de la Révolution française touchèrent le village de Ethe les 16 et 17 avril 1794. Un incendie général détruisit le château.

C'est Camille Louis Hyacinthe, comte de Briey – dont l'oncle avait épousé la princesse de Saxe-Cobourg, sœur de Léopold Ier –, tour à tour sénateur, ministre des Finances, puis des Affaires étrangères dans le grand cabinet Nothomb avant de devenir diplomate, qui décida, vers 1855, la construction de l'actuel château, le nouveau Laclaireau, érigé en site propre.

Entre 1985 et 2002, la demeure a appartenu à Mme Boulangé-Bertinchamps. Depuis lors, c'est la famille Di Baggi qui occupe le château et le domaine est entretenu par la fondation Demeure et Châteaux

Sous la double influence du Classicisme français et de la Russie - où le comte de Briey se trouvait en poste - l'architecture de cette bâtisse présente une grande sobriété et un bel équilibre. On lui adjoignit deux ailes vers 1877. Celles-ci, avec une loggia centrale surplombant l'entrée, rythment les lignes horizontales de l'ensemble pour lui donner l'allure Renaissance qu'elle conserve aujourd'hui.

Laclaireau évoque les sources d’eau vive et le développement de la métallurgie. Le CHÂTEAU  est bâti sur de justes proportions et un bel équilibre.

Je passe devant ce château je dirais tous les 3jours il est visible de la route en hiver  mais je le connais parce que je suis allée a des ventes  je suis allée à des apéritifs de mariages  a des expositions .

Il a été racheté par un de mes voisins  mais je trouve ses extérieurs très mal entretenus   c'est bien dommage  

Mais voilà que cet après midi il y a une belle lumière il fait très très beau alors je  me suis dit que ça me ferait du bien d'aller voir et passer la limite   de  " PROPRIÉTÉ PRIVÉE "   je me suis permise  d'aller jusqu'à l'entrée  à pieds

Et bien  depuis que j'y étais allée   : les choses ont bien changé  :  c'est entretenu  je suis contente 

malheureusement on ne peut voir le château que si on monte vers le village de Bleid  (prononcé BLÉ) et encore en hiver lorsque les arbres ont perdu leurs feuilles)

chateau _o

chateau _o

chateau _o

chateau _o

036

037  038  040  la claireau

082  084  086  092

109  106  105  104

045

074

047  052  053  055

081  062  076  056

044

102  098  097  la claireau 2o

085

256fhhsdh_001

445_001

520_001

585_001

KKKKKKKK