3 femmes en colère

 Déjà parlé le  26 février 2013 sur ce blog

Capture

Belle comme le jour 

C'est un film que j'ai aimé  . . .  . .  c'est un film tout en douceur   . . .    le film  est de Christian Faure produit par NAGUI  d'après un roman de BENOITE GROULT

avec

Marina Vlady . .  . Florence Pernel. . . Lucile Krier . . .  bruno Tedeschini

Synopsis

Alice , une grand -mère de 75 ans fait un constat navrant  : aujourd'hui les jeunes filles négligent les combats menés par leurs aînées ....... Alors pour les 50 ans de son journal elle décide d'écrire un article sur les valeurs féminines qu'elles souhaiteraient ne pas voir disparaître . . .

Ce film parle de TRANSMISSION  . .  . de liberté  . . . de femmes  . . . mais pas que  . . . A tout âge on peut apprendre . . .  apprendre de nos aînées et apprendre des jeunes  et ce n'est pas toujours un mélange facile  . . . 

Non  !

Non , je ne suis pas FÉMINISTE  du tout . J'ai des idées bien précises (et encore)   rien de plus  . . . Et si j'ai du caractère je n'ai pas un sale caractère    -  il ne faut pas confondre  -  je ne m'impose nulle part  et ce n'est pas  parce que j'ai des opinions que je veux  que les autres se rallient  à la mienne . . . loin de là ! 

Et encore je ne les fais pas toujours valoir ces idées . . .  je ne les défends pas . . .  je laisse pisser le mouton comme dirait l'autre  sinon on se bat tous les jours ! c'est la guerre ! c'est aussi pour cette raison que je suis seule  . . .  C'est une affaire privée  le féminisme  - SI - ça commence là dans le couple  . . . C'est une affaire qui se gère dans la vie de tous les jours  . . .  Si je vois, si je sais  que dans ma famille par exemple , une femme SUBIT , est RABAISSÉE sans pouvoir se défendre parce qu'elle n'est pas du pays     . . .  je  ME DOIS  d'aider . Psychologiquement mais surtout  jamais dans la haine le ressentiment et la hargne jamais dans la vengeance non plus  . . .  ensuite la personne fait encore ce qu'elle veut !   Et je me dois aussi d'être là  quand elle  en a besoin

Décider de  ce qu'on veut faire de son corps OUI  à 100% , même si on est croyant et pratiquant  c'est le moindre des droits   . . .  décider  de procréer ou pas  . . . , c'est aussi un droit qui ne doit être jugé par quiconque  . . .   choisir de vouloir des enfants ou pas  et bien je suis tout à fait d'accord  . . . On fait croire aux femmes qui n'ont pas de gosses qu'elles ne sont pas accomplies ? Non mais ??   Évidemment depuis la nuit des temps on inculque  cette sottise à la petite fille que nous avons été  . . .  

RECEVOIR  LE RESPECT  est pour moi le plus grand des DROITS  . . .  L'estime  des autres  et peut être des hommes en particulier   . . .   Et pour un travail égal il doit y avoir salaire égal  . . .   quoi de plus normal . . . 

La parité au gouvernement , dans les entreprises  ?  Je m'en fiche  . . .   mais alors ? comme de ma première petite culotte !  A part ça ,  je continue de penser et de me rendre compte que certaines professions sont plus masculines que destinées aux femmes .  . .   C'est tout   . . .   Chacun, chacune   ou chacune chacun  (?) pensera ce qu'il ou elle  veut .

Nos cerveaux ne fonctionnent pas pareil  . . .

d'ailleurs que je vous  explique  un bete truc qui fait que  :

au boulot  - dans les prestigieuses institutions européennes  - j'avais toujours des réunions vers 17h .  TOUJOURS  : c'est fou hein  ? Et bien oui que voulez - vous  . . . Les hommes étaient mes supérieurs .  et la fois que j'ai eu une femme  elle était célibatire sans enfant  59 ans et elle était EXACTEMENT  pareille   . . .  Pendant que moi  (et lmes collégues) travaillions  , eux étaient dans un resto étoilé  à boire et disserter  sur les matchs de tennis   et ça durait  des heures  . j'avais  encore le soir plus de  1 h de route à faire  . .. peu leurs importait   . . .  qu'il neige  ou pas . . .  Ce n'était pas leur problème  ni à elle ni à eux ! Si j'avais été plus jeune si j'avais eu des enfants qu'est ce que j'aurais fait ?   7 fois sur 10 je ratais mon train   . . . alors je finis par prendre ma voiture . . Rouspéter ?  De quel droit ? je n'étais rien  . . .  Voilà pourquoi  je me suis toujours tu  j'avais bien trop peur que mon contrat ne soit pas repporté  . Eux des enfants ?  oui certains d'entre eux en avait et des  petits  . . .   qu'importe  la femme était au foyer  ou avait les moyens d'avoir une femme à domicile  , ils avaient donc  l'esprit LIBRE et libéré de toutes ces contraintes qu'ons les mères  pour travailler enfin de 17 à 20/21 h par exemple

Mais bon  . . .

je ne vois pas trop un homme esthéticien  ou un homme sage femme , un mineur  cela va de soi MAIS   une  "mineuse"  ?? Allez  quelle connerie ! Quand je vois une femme flic , une femme pompier , une femme carrossier  pfffffffff  je trouve ça PA THE TI QUE    . . .  Quel glamour    ! C'est ça qui fait rêver les hommes vous pensez ?  C'en est RI DI CU LE  .

Cela dit si j'avais le choix : je préférerais  une architecte qu'un architecte , une décoratrice qu'un décorateur  ...  une gynécologue qu'un gynécologue  c'est comme ça  . . . La femme aura des sensibilités bien différentes  de celles de l'homme  (bien qu'on veuille nous faire croire  le contraire puisqu'on dit qu'on est égaux !)  . . Vous expliquez  à votre gynéco des  sensations  des douleurs que vous ressentez et LUI  va vous comprendre  : c'est une plaisanterie ? Ce monsieur ne peut se référer qu' à la théorie de ses livres  . . . MAIS  . . .  jamais  il ne ressentira

ON EST DIFFERENTS  de toutes façons  . . .  UN POINT C' EST TOUT 

C'est aux méres d'éduquer leurs fils puisqu'elles veulent des gosses  . . . ce sont elles  les responsbles du comportements des hommes puisqu'elles les mettent au monde  . . . ..  de toutes façons ce sont toujours les mères qui sont COUPABLES 

Et les féministes exigent d' être pareilles ? Les mêmes droits oui  . . .Mais êtres pareilles ou meilleures  ça sûrement pas . . . NON !

j'ai bien besoin de 2 ou 3 hommes pour porter ma table en chêne non  ? Y a pas une seule copine qui a su soulever  une patte  . . .  je n'ai encore jamais trouvé une électricienne chez mes copines  ou autour de moi qui puisse me mettre des prises électriques supplémentaires  dans mon hall . . .

Pour le reste : les chiennes de garde  ? NON MAIS  franchement ?  Qui est à leur tête ? Quand je vois que  dans des débats , dans toutes sortes d' émissions et sur toutes les chaînes  . . . est invitée une Caroline Fourest  ?  (? cette "philosophe" essayiste  ) pfffffff  je change de chaîne  je ne peux  ni la voir ni l'entendre et encore moins l'écouter  - chacun son truc et  ce n'est pas le mien - Quand je vois les 2 Isabelle ,  la  Mergaux et  l'  Alonzo de la bande à  Ruquier  -  du pareil au même   - des chiennes  -  . . . de garde  ?    . . . déjà même le mot CHIENNE  ça veut tout dire !   Elles ont une opinion sur tout  . . . tout  . . . tout  et même sur l'éducation des enfants  qu'elles n'ont PAS ni l'une ni l'autre des TROIS 

Facile d'embarquer les "copines"  dans leur propre  combat  (c'est un combat perso sans aucun doute) avec leur grande gueule  . . .  si elles avaient eu  1 , 2 ou 3 enfants à éduquer  chui pas certaine qu'elles auraient souhaiter être à la tête des entreprises  ou du cac 40 . . . Pour moi ce sont des femmes frustrées  rien de plus 

Dans la vie IL FAUT CHOISIR  on ne peut pas tout avoir  . . . des gosses  et les soucis qui vont avec  + la direction de la SNCF   . . .  .. non mais ?  

Ces femmes n'ont  d'autres tracas  et d'amertume  que ceux qui touchent à leur petite personne  . . . Les autres les suivent comme des toutous . Elle ont  un comportement si violent, si méchant, si  anti homme , si arrogant  . . .  qu'elles finissent par perdre tout crédibilité   : elles ouvrent la bouche  je zappe  ! je ne me sens pas être cette femme- là  . . .

Ce n'est pas ça l'éducation et je me targue d'être de ma génération  -  papa travaille maman fait la vaisselle ?  ben oui puisque papa travaillait  et que maman restait à la maison elle avait la vaisselle à faire . . . non ?    Quoi ? Elle aurait  se vautrer sur le canapé en attendant que papa rentre et exige de lui qu'il fasse la vaisselle ? Les filles  n'étaient pas éduquées  -  sur ce sujet en tous cas  -   elles étaient éduquées  si elles n'avaient pas les capacités de faire de belles études  , pour se marier  et être une femme d'intérieur parfaite  et pas forcément à la botte du mari et oui à l'époque ça marchait  , je trouve , tout aussi bien  qu'aujourd'hui !

je suis d'accord   oui oui  j 'en fais partie  : c'est que quand on divorce il ne nous reste rien  . . .   ni argent  . ..  ni travail  . . . ni retraite   . . . MAIS TOUT BIEN RÉFLÉCHI  , malgré les douleurs les tracas les angoisses  les prises de tête  JE DIS MOI  que je n 'avais qu'à y penser AVANT   . . . Il fallait  en TOUT tout tout  PREMIER  faire des études et  ensuite travailler et ensuite faire valoir ses droits en toute intelligence !  . . .   voilà tout n'est pas toujours la faute à la société  ou à l'autre

Pfffffffffff   restons modérées en toutes choses  MAIS SURTOUT QUAND IL  S ' AGIT DE CE SUJET    . . . moi ça me gonfle comme ce n'est pas possible et plus je vieillis pire c'est . On peut partir quand on est pas satisfaite et épanouie dans un couple  . . .  sinon on n'a pas droit de se plaindre   . . . ON SUBIT   mais on reste ?  Allez   qu'est ce qui retient une femme au foyer ?  Ben l'argent rien d'autre  et surtout pas l'amour ! 

Certaines femmes  . . .  Je  ne comprends même pas  qu'elles puissent être en couple  . . . encore faudrait- il les observer dans leur intimité. . . . p't être pas si féministe que ça . . .   

Les  " pionnières "  , se sont "battues"   d'abord pour le droit de vote  . . .  le droit de s'exprimer  . . . le droit à la pilule  . . .  le droit à l'avortement  (on peut ne pas être d'accord mais il faut accepter que ça puisse se faire ) . . . le droit au travail et  même le droit d'avoir un compte en banque .

mais oui oui oui en 1972,  mariée je n'avais pas droit à un compte en banque à mon nom propre,  Le pire c'est que je trouvais ça normal ! En tous cas ça ne me posait pas de problème particulier  , j'étais sans doute très très immature  un peu cucul  et que ça ne m'a pas effleurée  . . . C'est  après . . . avec le temps  . . .  les expériences  de la vie  . . .  +  la maturité + l'intelligence de m'instruire toujours et encore   : que j'ai compris   

allez  je parle dans le vide pas d'interlocutrice pour me fermer " le bec "  alors je me tais

MERCREDI FR2 20H45