Et ça c'est mon truc

 ♥    ♥  ♥

♥  ♥ 

♥  ♥

 ♥

DECORATION carolina irving livingroom

je n'avais mis que cette photo  il y a quelque temps déjà et voilà que je vois dans ce doc là le reste de la pièce

c'est toujours étonnant d'en voir plus  on est parfois déçu parfois agréablement étonné

DECORATION carolina irving livingroom

carolina_irving_living_room_02

980542f5b31c419b0b621d47e3d6961d--striped-rug-traditional-living-rooms

il n'y a pas une seule chose que j'aime : je parle des objets des toiles des cadres des sculptures

c'est tout l'inverse de mes goûts

les tissus des fauteuils sont parfaitement ringards

le tapis à ligne  : une horreur 

imaginez surtout  ce tpis ligné bleu blanc  en coco  jonc de mer ou d'orient et vous verrez déjà autre chose

ces lignes n'ont rien a faire avec tous les autres tissus de la pièce

oui on est dans le maximalisme  mais ORDONNé

par contre

j'aimerais tout l'espace  tel quel

j'aimerais toute la disposition des meubles tels quel

toutes ces tables  qu'elles servent ou qu'elles soient d'appoint  : non mais  je raffole surtout placées là où je n'y aurais pas pensé

si je peins tout en noir  ou en vert foncé ou en rouge foncé

je voudrais faire mienne cette pièce hyper super bien pensée archi cosy

oui mes fauteuils seraient unis en rouge foncé  en tartan  vert brun

des coussins des plaids

et rien que mes toiles mes cadres et mes garnitures mes tables guéridons etc . . .

CE DEVAIT ÊTRE MON image deco du jour

CELLE QUI ALLAIT VOUS PROPOSER DE SEGMENTER VOTRE GRANDE Pièce  en petits espaces cosy

ET voici qu'en épluchant mes docs

je tombe sur CAROLINE IRvING

et je vois que les images de déco de ce matin c'est elle

c'est une décoratrice et créatrice de tissu

elle crée entre autre des très très chouettes abat jour plissés : je dirais même que ce sont des merveilles 

8F4D7C5B-3FD0-4793-B333-8784F7693DB7+(1)

d2ce3798291e956b3829cf3227f31491

lb_10

carolina-irving-and-penny-morrison-london-showroom-shop-lampshades

je prends tout  je sais qu'il iront bien quelque part !

savoir et pouvoir faire ça : j'aimerais et je cherche un stage tout près de la maison

caroline_irving_v2_profile

carolina-irving-paris-apartment-home-8

36423548562_eb272de8f9_o

TROP BEL ABAT JOUR  ET MËME le pied pourrait me plaire

carolina-irving-paris-apartment-home-cabana-magazine-47

2069080_les-imprimes-et-les-couleurs-de-carolina-irving-web-tete-0211834778283_1000x1508p

A-Gent-of-Style-Carolina-28 - Copie

j'adore ce meuble bas style bibus mais vitré  - sur votre gauche -  trop génial d'avoir SeGMENTÉ une belle grande pièce  EN PETITS COINS ARCHI COSYS

c'est à ça que sert ce post

279d54600c344240530fd63eb6d82f3b

ÉVIDEMMENT ELLE AUSSI CHANGE LES CHOSES DE PLACE

ELLE VARIE LES PLAISIRS

COMME TOUT LE MONDE DEVRAIT LE FAIRE CHEZ SOI

e31276b9309f03e89e65b4c9dc7afbd5--design-room-interior-design-living-room

4e98d89be97852fae5f9438ac5a2f30b--sitting-rooms-family-rooms

000c292

caroline_irving_v2_living_room_01

000c293

02-At-Home-With-_-Carolina-Irving-Paris

il y a 6 / 10 endroits  dans lequel on peut s'isoler et se plaire à lire ou à écrire

2

30db32b8fc28337568383b9eadd96482--beaded-chandelier-white-chandelier

110a708e665f8e204206f1b9bd632622

faut oser faire ça ?

a26a9b267bf95a42a1b6718c83c1fec6--table-skirts-mixed-prints

rhooo le fauteuil ?  UNE MERVEILLE

carolina-irving-paris-apartment-home-13

carolina-irving-cabana-magazine-paris-home-apartment-2

Sur la cheminée, une collection de fragments de porphyres et autres pierres, au-dessus de laquelle est accroché un grand herbier de feuilles de gunnera.
A gauche au-dessus de la commode, un panneau hexagonal en plumes d'Amazonie représente l'écusson du Venezuela.
Le sofa est recouvert de tissus Ciara, d'Irving and Morrison. Un tapis Khotan de Turkestan habille la table basse. - ©Jean-François Jaussaud
carolina-irving-cabana-magazine-paris-home-apartment-8

ça alors je ne'avais pas remarqué  : la table de salon recouverte d'un tapis souple  : e x c e l l e n t 

carolina-irving-cabana-magazine-paris-home-apartment-9

observez la table

carolina-irving-paris-apartment-home-6

non mais j'adore cette idée

0617-AD-CIRV01-01_sq

je n'aime pas ces tissus sur les canapés : je préfère et de loin de très beaux plaids ou des couverture en peau

Carolina-Irving-Paris-sitting-room-in-Milieu-magazine-photo-by-Miguel-Flores-Vianna

5128eb11bf4670efc5a5142740addfa3--paris-apartments-the-fantastic

ok moi je peins évidemment  et ici ce sera du NOIR et dans la pièce derrière ce sera du vert foncé

carolina-irving-paris-apartment-home-16

carolina-irving-paris-apartment-home-cabana-magazine-47

2069080_les-imprimes-et-les-couleurs-de-carolina-irving-web-tete-0211834778374

IL SEMBLERAIT QUE NOUS SOYONS  DANS UN APPARTEMENT Parisien

A-Gent-of-Style-Carolina-35

carolina-irving-nyc-habituallychic-020

carolina-irving-paris-apartment-home-cabana-magazine-6

dire que c'est élégant  . . .  dire que c'est classieux  . . .  que c'est chic  . . . que c'est précieux   . . .que c'est ostentatoire 

Non  ! 

nous sommes dans un endroit cosy , c'est certain , mais surtout dans un intérieur PERSONNEL , un espace de CARACTÈRE  et mieux  C'EST UN ENDROIT QUI permet de placer ,d'accrocher tout vos objets que vous adorez

ce sera un peu plus compliqué pour aspirer 

OUI ET ALORS ?

J4EN CONNAIS DES TONNES QUI S4MMERDENT  LA RETRAITE N4EST PAS TOUJOURS Idéale POUR TOUT LE MONDE : ON LE COMPREND  

Il parait  , c'est mon chauffagiste qui m'en a parlé la semaine dernière  : il travaille comme un fou  il adore ce qu'il fait surtout quand il va chez les plus vieux ou il est chouchouté comme un fils ou un petit fils

Il est depuis 10/12 ans sur  les réseaux sociaux   - face book  -  et ils lit de plus en plus des gens qui se plaignent de s'ennuyer  qui se plaignent du pays (la belgique)  du temps de "merde" 

il y a pas mal de solutions pour ceux qui ont des biens à vendre ici  :  je leurs propose d'aller  aux antilles à st martin  st barth  à la Dominique à cuba  ils auront aussi des cocotiers  et leur misère  ?  Sera t elle alors moins pénible au soleil ??????  je leur propose aussi de s'expatrier au USA  mais il faudra aussi supporter le président  et la fureur du temps  : tout pareil  

ça me fait sourire parce que je les plains  : comment peut on penser que c'est toujours mieux ailleurs  ils s'ennuient ici ils s'ennuiront partout

.il parait  même que des  gens  s'inventent des voyages et des vies  - wouahhhhhhhhhhh et comme  il les connaît  il sait que c'est faut c'est bien de se contenter de ce qu'on a 

moi ça me plaît de nettoyer  surtout quand j'ai un petit coup de cafard  : non je ne le fais pas chaque jour  . . . la poussière  tous les 2 jours  les fenêtres tous les 15 jours selon le temps annoncé  . . .aspirer ?  ça peut être tous les jours ou tous les 2 jours  parfois 2 x par fois par jour  ça dépend ce que j'ai fait il y a les trottoirs a nettoyer  -  encore une fois tout ceci si on a la chance d'avoir la santé  - mais prendre la poussière c'est si fatiguant ?

MAIS JE M OCCUPE

ET JE DIS 9A PARCEQUE J'ENTENDS D'ICI CERTAINES DIRE  : " MON DIEU  QUE DE NETTOYAGE  que de poussiere a prendre  " . .. .  oui et alors on ne vous oblige pas d'abord et faire  les poussière ne fut ce que dans les bibliothèques c'est excellent on redécouvre des choses

c'est un intérieur S E C U R I S A N T ou ON MéLANGE des éTOFFES DE TOUS STYLE de tous motifs

que je ne choisirais pas du tout mais qui me montre que je peux faire tout pareil avec mes tartans chevrons et autres fleurs anglaises

j'adore quand je peux être archi compléte et précise dans certains de mes articles 

et voilà j'ai trouvé mieux pour en savoir plus

Par Frédérique Dedet, Photos Jean-François Jaussaud

Dans son pied-à-terre parisien, la créatrice de tissus a imaginé un décor à son image. Un ravissement coloré et agréablement désordonné.

Belle, le sourire éclatant, Carolina Irving nous accueille chez elle, un matin d'hiver ensoleillé. Un immeuble bourgeois à la frontière du 8e et du 16e arrondissement de Paris.

Elle revient d'un voyage au Kirghizistan  :  Créatrice de tissus, décoratrice, Carolina a aussi la passion des jardins et des voyages.

Elle nous fait visiter l'appartement aménagé par ses soins, qu'elle partage, quand elle est parisienne, avec son amoureux français et ses enfants. Ses filles Olympia et Ariadne, 24 et 22 ans, ont terminé leurs études et se sont installées à Londres.

Carolina y a établi son show-room en association avec

Penny Morrison, décoratrice et dessinatrice de tissus, comme elle. Irving and Morrison propose une sélection d'objets et meubles extraordinaires pour la maison : coussins, tapis, assiettes et abat-jour dans des matériaux sublimes chinés aux quatre coins du monde - une adresse prisée des initiés. Carolina Irving navigue donc entre Londres, Paris, New York où elle dirige depuis 2014 les collections maison d'Oscar de la Renta, le Portugal où elle a depuis deux ans une maison de vacances, en Inde où elle voyage et fait fabriquer les abat-jour d'Irving and Morrison, jusqu'au Moyen-Orient et en Scandinavie d'où elle rapporte des merveilles, tissus et céramiques rustiques
Carolina Irving est née à New York de parents vénézuéliens ayant quitté leur pays à la défaveur d'un coup d'État.
Au début des années 1980, elle part travailler chez Sotheby's à New York. Elle y rencontre Ian Irving, expert en argenterie émérite, et l'épouse.
Leurs filles Olympia et Ariadne naissent peu après. Leur goût est célébré par la presse américaine, et l'intérieur de leur appartement de l'Upper East Side sera comme leur maison des Hamptons, au jardin dessiné par Miranda Brooks, maintes fois photographié dans les magazines de décoration de référence
Carolina sera successivement rédactrice pour Elle Decor, House & Garden et Vogue Living avant que son obsession pour les tissus ne la rattrape.
« J'ai toujours été fascinée par les tissus, les textures, les couleurs », dit-elle.
En 2006, elle se lance. Et dessine des imprimés d'inspiration ethnique ou historique qui conquièrent des grands décorateurs anglais et américains.
En France, son travail reste néanmoins méconnu. Mais cela devrait changer.
Depuis quelques semaines, ses tissus sont disponibles dans le show-room parisien de Casa Lopez, rue du Mail, dont le propriétaire, Pierre Sauvage, confirme son goût très sûr. Il était temps
voilà pour les parisiennes qui me lisent

indianflower1_307  cottonblueredwhite1_076

caroline

almatyvelvet2_197

 

si j'avais cet intérieur que j'adore

ce serait avec ces tissus-là

aaa ma maison2-001

parce que ce sont mes coussins et plaids

et que c'est moi qui ai fait mon coussin avec boutons