La casa oRLaNDi

qui est en réalité un PALAZZO

c'est une chambre d'hôtes située à FLoReNCe

 je viens  DONC de voir le reportage sur TV5  et je partage avec vous   CES  QUELQUES PHOTOS

NOn je n'ai pas grand chose à dire car mélangé  ces 2 styles ?  est  tellement  moche  . . .  c'est dénaturer l'espace que faire ça  . . . mais  je suis convaincue que pas mal de monde aime ça

moi pas

surtout que je ne parviens pas à me projeter à prendre des idées à copier certaines choses  . . .  on regarde mais sans attention particulière selon mon avis !

Casa_orlandi_5

casa orlandi passageway

sans-titre

1

2

4

7

5

9

10

11

12

13

Palazzo-Orlandi-19

___________________________________________________________

Puis nous allons chez l'architecte

Alessandro CAPARELLO

pour l'anecdote : il a acheté 300 boites en bois dont il a meublé toute sa maison . . . .   ces boites trouvées sur une brocante lui ont couté  300 e   c'était des urnes de vote de plusieurs villages italiens  

l'essentiel du mobilier donc  est constitué de toutes ces boites de bois  : très  r i g o l o

Florence, l’enjôleuse cité toscane, était l’écrin idéal, inspirant et inspiré, pour faire fantasmer un architecte italien, attaché aux pierres et au patrimoine.

Quand il a découvert cette menuiserie au fond d’une ruelle, Alessandro Capellaro a eu un déclic.

Il a d’emblée su et vu ce qu’il pouvait imaginer pour le lieu : « Je me suis transposé immédiatement. Les images du lieu métamorphosé en habitation se sont superposées au décor peu romantique de cet atelier, au départ sinistre avec ses éclairages aux néons. »

Ce qui pour lui est une évidence, s’apparente pour nous à un coup de génie : structurer l’espace à l’aide de 300 urnes en bois, chinées dans une brocante.

Une trouvaille qui, en prime, possède beaucoup d’atouts : aussi insolite qu’économique, ce concept laisse libre cours à l’imagination d’Alessandro qui module ainsi l’espace en créant des meubles uniques : bibliothèques, sommiers, tables basses, bureau, étagères, plan de cuisine… « J’aime l’idée du mouvement (…), du mobilier modulable. Je veux pouvoir déplacer n’importe quel élément et recréer l’espace en un clin d’œil » explique-t-il.

Sous les voûtes de l’espace froid et impersonnel, se trouvent désormais des casiers en bois qui réchauffent l’atmosphère et recouvrent même les murs. Une façon astucieuse de dissimuler tous les fils et graines électriques de la maison. Au centre de la salle à manger, sous une suspension (ik) m'enfin ne pouvait il pas trouver  autre chose ailleurs sur les brocs justement  . . . . ) ,  une table de postier occupe la place, dénichée aux puces de Florence par Alessandro. Avec elle, des fauteuils à roulettes des designers anglais Robin et Lucienne Day.

 (texte de MARIE CLAIRE) 

4d4e1e46431001_5607d1f0b246f

bedroom______________

28485a46431003_5607d1f1cec7f

chambre-orange-bois

b568ae46430987_5607d1ef37a66

 FGYURTYI

sans-titre

bibliothèque en casiers

bibliothèque en casiers

bure-bois-casiers-rangement-bureau

11_7

c761d60cc5e14aea3f37613bc22e5f50

Carpentry-Loft_Alessandro-Capellaro_1

Carpentry-Loft_Alessandro-Capellaro_2

casiers-bois-parquet-meuble-orange

wooden___

contemporary

cuisine-inox-casiers-bois

îlot-cuisine-design-rétro-Alessandro-Capellaro

d1289d46430989_5607d1ef109f3

home-with-a-soul-in-florence

piece-bois-fauteuils-cuirs

salon-bois-cheminee

salon-bois-table-brocante

workplace

89eb6e89630dd4e9bb0493cd3b66a7b1

6284b546430997_5607d1f0439e6

 

Monsieur  Alessandro annonce  fiérement qu'il aime   vraiment trop l'orange  :  c'est sa couleur  . . .?  Et bien   LE VINTAGE  Alessandro c'est  ça  :       c'est aussi  et surtout LA COULEUR ORANGE (j'ai connu un gars qui a acheté  une BMW gris clair et a donné un fric fou pour la faire peindre en ORANGE  ben oui c'était la couleur  " IMPOSée "    de ces années-  là  . . . allez savoir pourquoi et c'est seuelment ensuite que les couleurs vives sont arrivées avec le plastic  

Mais oui le blanc aussi  . . . .  je sais  . . . .   CHAISES TULIPE LAMPE etc.     . . .  on ne peut  que subir l'orange si on aime ces années- là !   Allez sur une belle broc dès qu'au loin vous apercevez   l'ORANGE  c'est un stand VINTAGE  . . . MDR

Alessandro a tout imaginé dans cet espace même la cheminée, qu’il a dessinée lui-même et qu’il a réalisée en métal brut. Comme dans chaque pièce, les casiers sont omniprésents et forment ici des étagères qui entourent le canapé et accueillent une collection de vases en céramiques comme des petites bûches pour la cheminée.

Le bois est le matériaux dominant jusqu’au sol où un parquet a été confectionné avec de petites lattes de chêne posées sur la tranches, disposées horizontalement et verticalement.

Une série de portraits de Pietro Manzo décore les murs.  j'adore ça  . . . . 

 Malgré ce mélange de styles et de matériaux, l’architecte Alessandro Capellaro tenait à conserver l’âme de l’endroit : « J’ai évité les excès de matériaux pour libérer la circulation et conserver la mémoire du lieu. »

je trouve  ce loft dans une cohérence totazle et pour ça je dis  CHOUETTE