Balades autour de chez moi en Belgique et en France

voici

un ruban d'

A R C H I T E C T U R E

photos_divers_067

montmedy__63_

montmedy__48_

Ruette__15_

france_28_janvier_2011__9_

mes_photos_143

mes_photos_133

mes_photos_163

Ma_campagne_fran_aise_2

village_en_France__39_

Oui bien sûr il y en a plein d'autres des maisons à l'abandon -  plein  -  et des deux côtés de la frontière !

En tous cas , il y en a toujours au moins une par village et hameau .

Et ça m'attriste car je suis une "folle" de la pierre. J'ai une brique, non seulement dans le ventre, comme on dit en Belgique,  mais dans le coeur  aussi. Si j'avais eu les moyens j'aurais  eu plein de maisons,  il n'y a que ça qui m'intéresse ! 

Puisque je déteste les vacances et les voyages et les grands restaurants 

Pour ceux qui ont de l'argent c'est le meilleur placement qu'on puisse faire , tout le monde sait ça . . . même quand le marché est au plus haut !

Je ne pense pas toujours à photographier  et puis souvent , il y a des voitures parquées devant ces vestiges  . . . ça me gâche le cliché . Normal je visite les villages lors de mes brocantes , donc y a beaucoup de voitures  . . .

C'est fou ces propriétés  -  parfois très grandes  -   qui auraient pu être sauvées  .

Qu'en est il de ces situations ?

Je pense à ces gens , ces ancêtres ,  qui ont sacrifié leur vie  en devenant  propriétaires  où héritant eux mêmes de leurs parents et qu'aucun de leurs descendants n' en n'ont pris soin . Moi ça me bouleverse.

Même le prix du terrain vaut la peine.

J'aimerais en savoir plus sur l'histoire de ces maisons

Si j'interroge le voisinage  : on ne sait pas, ou alors  on est arrivé ici il y a peu , où  on raconte plein de choses différentes.

C'est un notaire que je devrais rencontrer .

Pourquoi laisser de tels espaces en ruine en plein milieu du village le plus souvent. On se croirait dans un autre siécle ce n'est pas beau  ça gâche l'espace de ceux qui ont restauré leur maison .

Est-ce une mésentente des héritiers qui depuis sont tous morts ? Et alors après,  à qui cela appartient- il ?  Si c'est à la commune pourquoi ne pas abattre ou mieux encore si c'est possible de restaurer , faire des logements dits sociaux mais joliment refaits ?

C'est trop triste . . .