21 avril 2020

La deco Hollandaise CUISINES

ce matin toujours les PAYS BAS  évidemment  . . .

ce sera dans les cuisines

aaaaa 538_1440

j'aime cette couleur

les chaises ?  on croirait des gros animaux tout droit sortis d'un livre

aaaaaa 560_1440

mon Dieu mais pourquoi ces tables horribles  mais combien ça alourdit l'espace et cette belle cuisine plutôt délicate

-------------------------------

cuisine 1

trop trop elle n'est pas pour moi

---------------------------------------

cuisine beau carrelage (1)

quelle belle photo  cliquez svp

le carrelage est top tip

---------------------------------------------

cuisine beau carrelage (3)

je jette et la table et les chaises

cuisine beau carrelage (4)

la cuisine évidemment qu'elle est belle : mais trop

cuisine beau carrelage (5)

cuisine beau carrelage (6)

MAGNIFIQUE PHOTO

cuisine beau carrelage (7)

cuisine beau carrelage (8)

allez ne me dites pas que vous aimez la table  si oui je ne peux plus rien pour vous   je n'aime pas le sol on croirait del'artificiel

------------------------------------------

cuisine verte (1)

très bel espace  pareil la table ??? bof

cuisine verte (2)

la couleur  de cette nuance verte  J 'AIME

cuisine verte (3)

la banquette oui non pour la table tissu  ridicule 

je prends la lampe aussi  . . .  c'est pourquoi donc cette espéce d'estrade surlaquelle sont posés  les meubles  j'ai du mal à saisir ???

cuisine verte (4)

cuisine verte (5)

----------------------------------------------

JAUNE SOUTENU PAS MAL (1)

et bien si j'aime cette couleur MOUTARDE OK le sol damier n'est pas trop pour moi  . . . mais il est authentique donc je garde forcément 

JAUNE SOUTENU PAS MAL (5)

non otez moi ce tableau svp

le rosé du carrelage (une zellige)   . .. du blanc au mur ?  je ne comprends pas

JAUNE SOUTENU PAS MAL (6)

JAUNE SOUTENU PAS MAL (7)

JAUNE SOUTENU PAS MAL (8)

----------------------------------------------

maison cuisine vanille (1)

maison cuisine vanille (1)

oulalal trop c'est trop le sol damier noir et blanc et le plafond blanc et vert  c'est too much

le lit retourné au plafond très peu pour moi surtout en ce moment

maison cuisine vanille (2)

maison cuisine vanille (3)

et le listel et les éviers aussi c'est trop

maison cuisine vanille (4)

la nappe ???????????? vaut mieux rien du tout  j'aime le meuble à droite

-------------------------------------------------

cuisine beau carrelage (2)

alors s'il y a bien un style de mobilier  (bois + poingées + alu . .  .+ plan de travail )   qui me hérisse le poil c'est ça

par contre l'agencement  j'adore  ça

Posté par javi53 à 08:45 - - Permalien [#]

20 avril 2020

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

quelques infos du jour

non ce sont celles du 19 avril 2020

jijijij jhtrgujhtrur

 je ne comprends pas c'st un métier de bouche ou est le souci

Le fils d'un de mes cousins est propriétaire d'un grand restaurant  . . .  il parlait au micro d'une radio régionale  : c'est un restaurant  d'habitués   . . .  CEDRIC MICHAUX DU "FRANKLIN "  ( c'est ce qu'on m'a rapporté car je n'écoute rien d'autre que RTL )  pour lui tout va bien il a son second  en cuisine  et peut- être une aide en plus   . . . depuis le début il a fait des plats à emporter   . . .  :  il n'a pas le travail de salle  ;  nettoyage , mise en place , vaiselle . .  .    je ne l'ai pas entendu  parler mais  je le connais et je sais qu'il le fait aussi pour les autres   pas que pour lui  ..  (ma main à couper  et ne rien faire  c'est juste pas possible pour lui non plus c'est sa passion et son restaurant ne date pas d'hier je driais plus de 20 ans )  

ici  le fromager qui a jeté tous ces kgs de fromage ????  ses clients le connaissent non ?  ils pouvaient commander ? Et lui ,distribuer,   c'est alimentaire alors ??? pourquoi ne pas réfléchir plus loin que le bout de son nez   . . .  je pense qu'il y en a qui se plaignent de toute façon tout le temps

ici  les jardineries ont ré ouverts . . .   moi j'étais trop contente pour tous ceux qui ont des jardins car les fleurs ce n'est pas avant la fin des saints de glace  de toutes façon . . . et bien ils plaignent ils n'en sortent pas il y a trop de monde ???? Y en a une qui disait  "je reçois même des mails la nuit " 

oui et alors ???" 

m'enfin  : il lui suffit de ne pas dormir avec son GSM  ou d'éteindre la sonnerie ou franchement de fermer sa bouche 

je ne comprends pas  JAMAIS CONTENTS  c'est quand même  grave là   . .. trop de monde  . . . mais il fallait organiser  l'arrivée des clients avec des flèches pas plus de 4 et pas plus de 10 minutes chacun est ce compliqué ?

je les plaignais je ne le plains  plus   . . .C'est en temps de guerre   que ce sont créer les plus grosses fortunes partout   :  et si on sort de  cette saloperie  :  ce sera pareil ici aussi 

bill 1

ÉVIDEMMENT QU'IL EN A PARLÉ MAIS LES GENS NE LISENT QUE CE QUILS VEULENT BIEN LIRE  par manque d'interet  sans doute  mais  ce sont les autorités qui devaient  lire tous ses rapports  .  . ils sont payés pour ça   non ?  je parle surtout du ministère de la santé  alors que font tous ces fonctionnaires  (ben oui moi je le sais ) 

19 AVRIL 19 avril 2020 fffff

14 aril

POUR RAPPEL  LE 14 AVRIL 

19 avril 2020 (1) 19 avril 2020 (2)

LE 19 AVRIL . . .  ça ne fait qu'augmenter  . . . .

oui évidemment que je suis terrorrisée  et plus encore depuis que ma cousine Annik  (soeur de Mauricette)  a été atteinte et qu'ele a bien du mal à se remettre alors que c'est une grande sportive  . . . qui ne fume pas il va de soi  . . .  qu'elle mange sain  . . . qu'elle bouge tout le temps  . . . qu'elle a toujours été en excellente santé  . . qu'elle a 60 ans et qu'elle ne ls parait pas du tout  . . . ça fait très peur chez les voisins c'est une  chose parcequ'on ne connait rien d'eux  . . .  dans la famille c'en est une autre

19 avril 2020

c'est un truc sans fin alors    donc OU VA T- ON ???

19 avril 2020 a18 AVRIL 2020

quelle horreur

comme c'est triste . . . . oui on la voyait beaucoup dans les séries les feuilletons  . . les films  de  télévision  décédée d'une l:ongue maladie

---------------------------------------------------------------------

infos de ce matin 20 avril

 le 20 avril 

COMME C'EST TRISTE CETTE HISTOIRE

  ca alors

et tous ces gens qui voyagent dans ces pays ?? qui goûtent à tout  . ..  ne sont les pas pour moitié responsables aussi 

et je suis certaine que les européens  continueront à aller en chine c'est comme ça ON DÉFIE   on défie tout  et combien demandent s'ils vont pouvoir partir en vacances à l'tranger  POURQUOI  ?  ils son t en depuis maintenant 5 semaines  . .. si on peut se déplacer dans son propre pays n'est ce déjà pas mal ??

les gens  j'en suis convaincue là aussi pensent qu'après mai tout va couler de source ??? pour moi ce sera pire  parce que les gens s'en foutent  ils se fichent de leur prochain  là aussi ils défient tout tout le monde et m^me la maladie

mais je suis convaincue que c'est un accident 

les autorités américaines avaient parlé d'insécurité lors de leur passage en 2017 

dixit un grand virologue français qui n'affirme rien évidemment mais qui constate que  (voir C L HEBDO DE SAMEDI 19 SUR FR 5)

sud info

---------------------------------------------

c'est fou ça

sudinfo 2

1.  ce type posséde une voiture ?  IL EST AU CPAS ????

2. se permet de faire des allers retours  VIRTON - ARLON  il vit au crochet des contribuables et pire il occupe un appartement   qui pourrait rendre service à d'autres

3. je viens de voir qu'il y a une miontée des cas de covid aujourd'hui

on le dit va t on prendre les nécessaires

on le dit va t on prendre les nécessaires yyyygyg

j'ai vu les images  : je parle des vols PÄRIS MARSEILLE  : allez svp  ne  nous parlez plus de confinement  . . .  quand on voit qu'on est à 40 cm de la bouche de l'autre ??????

PAS DE MASQUE POUR LA MAJORITÉ  et avion complet ; j'espère la faillite de ces sociétés qui vous disent que les filtres  filtrent toutes les 30 secondes . ..   le virus va donc attendre 30 secondes avant de recommencer à foudroyer ????

Et pire encore ceux qui ont pris l'avion : pourquoi sont ils montés   . . ..  soit  ON SE MOQUE DE NOUS  car  ces gens sont  biens descendus de l'avion  . . . et dans 7 jours que se passera t-il ?? RIEN   !On va nous dire RIEN ?????

ben alors si y a rien pourquoi nous laisser en confinement  avec en plus des gestes barrières dont on a rien eu à fiche dans les avions  ; oui c'est du fouttage de gueule  j'en ai marre de lire tous ces trucs invraisemblables

Posté par javi53 à 10:30 - - Permalien [#]
19 avril 2020

La decoHollandaise VISITES

je reviens vers vous  . . . hier  dimanche fut une très très mauvaise journée  - douleurs  -   très mauvaise  . . .Alors je suis restée alitée tte la journée ou presque  . . . c'est le dos  qui se refragilise et ça  c'est juste insupportable  . .  .  re découragement profond  . . . et puis depuis le premier soir je sentais  un truc qui me rentrais dans une veine (je suppose)   et  bien je suis parvenue à casser le plâtre sur 4 cm et croyez- moi ça m'a soulagée dans la seconde  : non je ne suis assez idiote pour faire un truc qui irait à l'encontre de la guérison  . . .  mais quand je vois comment ça été fait je sais que là ma veine allait éclater et je vous promets que j'exagere de peu . . . . 

espérons que ce lundi soit un autre jour 

Avant hier samedi  début soirée  un bel orage  a craqué ( 4 bons coups de tonnerre ) et  très peu de pluie  . . . hier dimanche matin  vers 8h  : 10°  le ciel s'est couvert puis le soleil est revenu  je pense qu'il a fait entre 18 et 19° PARFAIT  . . . ET  même si je ne peux pas sortir je suis heureuse qu'on ait ce temps là   : après tout je peux rouler jusqu'à l'entre porte cuisine- terrasse pour prendre mon café et franchement c'est déjà ça  

on poursuit nos visites

AUX PAYS-BAS

TROP JOLI I

499_1440

ce sont des quartiers classieux nets propres aérés : j'aime la vie là-bas  pour ce que je connais des PAYS BAS

515_1440

LE PLANCHER je PRENDS  ET l'espace aussi bien entendu (maison de ville)

470_1440

belle cheminée mais la mise en scène et les objets n'ont rien de chics

498_1440

non ces tables pas question ces chaises non plus

481_1440

j'aime quoique hyper contemporain c'est ce qui me gêne le plus

pour moi la porte du fond par exemple  ça cloche  . .  .et  croyez moi  ;  il est très facile et pas trop cher d'y remédier puisqu'il y a l'espace : une porte coulissante sans rien retirer  une barre de fer et le même bois que la cuisine en larges lattes

et surtout surtout surtout DE LA COULEUR   .. .  peu importe le choix du ton  c'est trop inachevé et les hollandais manient parfaitement les couleurs parfois osées mais toujours trop chouettes

465_1440

allez ne me dites pas qu'une couleur n'est pas utile ????

464_1440

voilà LA PORTE QUI CONVIENT

463_1440

c'est très joli

462_1440

quel dommages ces étagères ???? et leurs portes à glissières peut faire mieux

454_1440

c'est plus joli dehors

461_1440

je ne comprends pas ce goût pour les tables moches

459_1440

458_1440

tout est trop blanc pour moi ; j'aime le divan  et devant un MUR NOIR  il serait parfait

oui le plancher est trop beau

452_1440

455_1440

ces ajouts  en prolongation des maisons de ville France Belgique ou Pays bas :  c'est tout ce que j'aime et en gardant un petit coin extérieur c'est encore mieux 

 ------------------------------------------------------------

poutres peintes rouges basque super (6)

quelle propriété   ! ! ! !

poutres peintes rouges basque super (7)

poutres peintes rouges basque super (8)

tout de plein pied c'est excellent et si pratique

poutres peintes rouges basque super (9)

poutres peintes rouges basque super (11)

j'aime trop ces auvents  qu'est ce qu'on doit être bien dans cette immense proriété

poutres peintes rouges basque super (15)

j'aurais aimé avec un autre tapis ici et dans la pièce à coté

je bazarde ce porte bouteilles  qui n'a rien à faire à coté d'un feu ouvert (mdr)  . . .

poutres peintes rouges basque super (12)

le meuble  ancien de style peint dans ce gris bleu j'aime

je n'aime pas la table  . . . la suspension non  le tapis encore moins

poutres peintes rouges basque super (1)

je n'aime pas ce sol il date des années 70 ce n'est pas ancien je ne le pense pas

poutres peintes rouges basque super (14)

non ni le tapis ni la table  les assises différents je dis ouiiiiii

poutres peintes rouges basque super (13)

des lampes partout ?  Évidemment je suis pour

poutres peintes rouges basque super (10)

JE PRENDS TOUS LE MOBILIER

OUI ON L'A VU EN EXTÉRIEUR IL Y A PLUSIEURS BÂTIMENTS

le sol est parfait

poutres peintes rouges basque super (5)

SUPER JOLI sol blanc le plafond rouge

poutres peintes rouges basque super (4)

poutres peintes rouges basque super (3)

table et chaises c juste pas possible je déteste  le reste ??? PARFAIT

JE PRENDS TOUS LES MEUBLES  . . . REGARDEZ LES POUTRES LE TRAVAIL DE PEINTURE  . .  en rouge basque  J'ADORE

le sol blanc PARFAIT

poutres peintes rouges basque super (2)

j'aime trop leur photo  surtout quand ils prennet dans le détail . . . quelle belle ambiance 

Posté par javi53 à 09:15 - - Permalien [#]
18 avril 2020

Les ciels de Gaume : 18 h 15

un bleu terrible

pas une trace d'avion

une pureté qui me semble  étonnante  non  ?

P1520367

P1520373 P1520375

P1520374

P1520368

P1520372

P1520371

P1520370 P1520369

Posté par javi53 à 18:15 - - Permalien [#]

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

Le temps était au beau fixe cette journée de samedi horrible pour moi et pour mon moral  ensoleillée oui même si menaçante quelques 45 minutes le matin   il est 16h15 il fait 19,7°

pour moi c'est grandiose . .. je ne peux de toutes façons pas sortir sur la terrasse  . . .

quelques infos

de dernière minutes pour certaines

KJNHSRFIDGHG C EST DE PIRE EN PIRErtutze

quand est ce qu'on va nous dire que le corona nous fait perdre les 2 jambes  et les 2 bras

ça devient  soit n'importe quoi  ou soit  le 1/4 de la planete va mourir 

 a t on deja arreter de faire tpourner le monde pour autant

njgnjnj kljfhjitkyhjgjhjthtg

14h30 uhguhtrg

rtt

on a su ça hier déjà

tyer tyuet

si on  peut reprendre la voiture  : ça va  le prix va dépassertout ententement  : je parle du gazoil

rtutze 14h30

KJNHSRFIDGHG est ce une blague belge

Posté par javi53 à 17:00 - - Permalien [#]

La deco Hollandaise CUISINES

mais oui

nous poursuivons nos visites hollandaises

ce sera les CUISINES

369_1440

ON EST DANS DE L4YPER MODERNE

NON CE N'EST PAS MON TRUC ET CE NE LE SERA JAMAIS

oui  c'est beau  mais ce qui me plaît particulièrement c'est ce cadre ancien et cette lampe passe partout  : c'est super

372_1440

373_1440

j'aime l'agencement en tous cas  je choisis alors le mobilier en chêne  moderne et ce sera la perfection

374_1440

je trouve un manque d'équilibre flagrand  : trop pettite table et ses  6 chaises pour un si grand espace

je sais que j'ai raison : ce  n'est pas bon

la cave à vins je dis oui

380_1440

on le sait c'est à vendre donc ce n'est pas "objetisé "  ou " tapisé "  ou  "tableautisé "

mais ces espaces modernes ne seront jamais pour moi et il ne s'agit pas d'une question d'âge de ça je suis certaine 

388_1440

394_1440

----------------------------------------------------

096_1440

non je n'aime pas ça plus que l'autre

trop c'est trop

trop d'espace pour moi  : très  inutile

097_1440

175_1440

je ne vais pas dire que ce n'est pas beau évidemment  mais ce carrelage poui dans une pièce étroite ou petite mais là il prend toute la place

191_1440

les tableaux les  haises ?  pas possible . . .    tout est si rigide  et même impersonnel

------------------------------------

609_1440

BEN OUI J'aime LE ROUGE  oui et alors ??

ben alors très mauvais agencement

611_1440

j'aime ce U oui mzais ça cloche dans l'espace

612_1440

trop beau une cuisine rouge

----------------------------

une autre rouge

749_1440

J

750_1440

 j'adore la grande armoiree

je peins toute la pièce en rouge plus foncé de 3 nuances

Posté par javi53 à 13:00 - - Permalien [#]

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

quelques infos du jour

Article de  gygygytgyt

 14 décembre

2017  . . .

Communiqué de presse

 grippe saiso,nniere 2017

Genève

Jusqu'à 650 000 décès seraient associés chaque année aux affections respiratoires dues à la grippe saisonnière, selon de nouvelles estimations publiées par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis d’Amérique (CDC), l’Organisation mondiale de la Santé et leurs partenaires de l’action sanitaire mondiale.

Ce chiffre représente une hausse par rapport à l’estimation précédente qui s’établissait entre 250 000 et 500 000 à l’échelle mondiale; elle datait de plus de 10 ans et portait sur l’ensemble des décès liés à la grippe, y compris les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

Les nouveaux chiffres, compris entre 290 000 et 650 000 décès, reposent sur des données plus récentes issues d’un groupe de pays plus large et plus divers, incluant des pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, et excluent les décès dus à des affections autres que respiratoires.

«Ces chiffres témoignent de la forte charge de mortalité due à la grippe et de son coût social et économique considérable à l’échelle mondiale», déclare le Dr Peter Salama,

il souligne l’importance de la prévention face à l’épidémie saisonnière de grippe, ainsi que de la préparation à d’éventuelles pandémies.»

Les estimations tiennent compte des conclusions issues d’études récentes relatives à la mortalité dues aux affections respiratoires d’origine grippale,

Selon les CDC, la plupart des décès surviennent parmi les personnes âgées de plus de 75 ans, et dans les régions les plus pauvres du monde.

C’est en Afrique subsaharienne que le risque de mortalité dû à la grippe est le plus élevé au monde, une région suivie de près par la Méditerranée orientale et par l’Asie du Sud-Est.

«Tous les pays, qu’ils soient riches ou pauvres, de grande ou de petite taille, doivent travailler ensemble pour maîtriser les flambées de grippe avant l’arrivée de la prochaine pandémie.

A quoi sert que l ' OMS fasse un monceau de directives à tous les pays du monde en 2017 et qu'on se retrouve sans respirateur sans masque sans gant sans tablier

Il convient notamment d’acquérir les capacités de détecter les flambées et d’y répondre, et de renforcer les systèmes de santé pour améliorer la santé des plus vulnérables et de ceux qui sont les plus exposés au risque», précise le Dr Salama.

La quasi-totalité des décès chez les enfants de moins de cinq ans atteints d’infections des voies respiratoires inférieures d’origine grippale ont lieu dans les pays en développement, mais les conséquences de l’épidémie saisonnière de grippe sur les plus pauvres restent mal connues.

L’OMS travaille avec ses partenaires pour évaluer la charge de morbidité mondiale due à la grippe en proposant des orientations et ses compétences aux États Membres pour mesurer la charge de la maladie et ses conséquences économiques.

De nouvelles études en laboratoire ou de surveillance, portant sur d’autres maladies telles que les maladies cardiovasculaires pouvant être liées à la grippe, devraient, au cours des prochaines années, permettre de réviser de nouveau à la hausse ces estimations.

L’OMS encourage les pays à considérer comme prioritaire la prévention de la grippe et à produire des estimations nationales qui seront utiles pour définir les politiques de prévention.

Non mais on croit rêver

La vaccination antigrippale annuelle (Pardon mais combien de cas graves sont répertoriés vaccinés ou pas contre la grippe saisonnière moi je veux savoir , , , Puis savoir laquelle d'entre nous à lu toutes les « directives » de l'OMS ??? Dans mon entourage il n'y avait que mon père qui lisait tout ça que font alors les ministères de la santé je ferme la prenthèse) est recommandée pour prévenir la maladie et les complications dues à l’infection grippale.

Elle est particulièrement importante pour les personnes exposées à un risque élevé de complications graves, voire de décès, et pour les agents de santé.

La grippe saisonnière est une infection virale aiguë qui se transmet aisément d’une personne à l’autre et circule dans le monde entier.

Je l'ai eu UNE FOIS et une de mes copines de classe ANNE MARIE en est morte : j'ai cru crever et depuis 20 ans je me fais vacciner (j'avais donc entre 48 et 50 ans ))

La plupart des personnes atteintes se rétablissent en une semaine sans nécessiter un suivi médical. Parmi les affections respiratoires fréquentes liées à la grippe saisonnière et susceptibles d’entraîner la mort figurent la pneumonie et la bronchite.

Le groupe de travail sur la charge de morbidité grippale de l’OMS réunit des experts venant des établissements suivants : All India Institute of Medical Science, National University of Singapore, South African National Institute of Communicable Diseases, CDC (États-Unis d’Amérique), Universidad del Valle de Guatemala et University of Edinburgh. 

  ----------------------------------------------

uiluti

La réponse est clairement “Oui” selon l’infectiologue du CHU de Bordeaux Arnaud Desclaux. 

"Peut-on attraper le coronavirus si on est vacciné contre la grippe ?" [Une question de Claire, Talence]

La réponse est clairement “Oui” selon l’infectiologue du CHU de Bordeaux Arnaud Desclaux.

Le vaccin antigrippal protège de la grippe uniquement. Le coronavirus n’est pas une grippe, donc être vacciné, n’empêche pas d’être touché par le coronavirus.

Une réponse d’Arnaud Desclaux est infectiologue au sein de l’unité du professeur Malvy au CHU de Bordeaux. 

moi c'est exactement le résultat réel suite au COVID19 que JE veux savoir pas de la théorie : tous ceux qui ont eu le corona SONT- ILS VACCINÉS  si oui combien ?? ET COMPAREZ LES VACCINÉS ET LES NON VACCINÉS

Posté par javi53 à 10:30 - - Permalien [#]

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE EN RESUME

j'ai pas mal "travailler" aujourd'hui   . . . je vous conseille d'imprimer  Article du Monde (resumé par moi ) Chronologie

Le 9 janvier : premières alertes et mobilisations face à une mystérieuse pneumonie qui touche alors une soixantaine de personnes de la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine

Wuhan est la capitale tentaculaire de la province du Hubei, au centre de la Chine. Ce centre commerçant est traversé par le fleuve Yang-Tsé et la rivière Han. population : 11,08 millions (2018) pour une superfice de : 8 494 km²

un terrain de foot : 4050 métrés carrés , , , donc dans cette montagne d'habitants on SE TRACASSE ET on trouve ANORMAL d'avoir 60 personne touchées pas une mystérieuse pneumonie ???? Vraiment ? ça aussi vous allez le croire ?

Les scientifiques chinois isolent un nouveau coronavirus, le SARS-CoV-2.

Le 11 janvier , le premier mort chinois est déclaré par les autorités. En France, le ministère de la santé alerte les agences régionales de santé (ARS) puis les professionnels de santé avant de mobiliser le centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales, censé « assurer la réponse opérationnelle aux urgences sanitaires ».

Pardon mais qui a entendu qu'on allait être touchés peut être par un drôle de truc si ce n'est Mme Buzin qui savait et qui à la mioindre occasion a quitté son poste pour la mairie de PARIS e

Lire notre premier article sur le sujet : Une pneumonie d’origine inconnue en Chine

entre le11 et le 24 janvier  , , , on ne sait rien

Le24 janvier, apparition des premiers cas en France le ministère de la santé, alors dirigé par Agnès Buzyn, fait état de deux premiers cas de malades à Paris et Bordeaux, tous deux originaires de Chine, (?????????) où ils ont récemment voyagé.

Il s’agit des premières contaminations recensées sur le continent européen ;

Le 25 janvier un troisième cas est annoncé

Le 28 janvier un quatrième, Ce dernier, un touriste chinois âgé, souffre d’une forme plus grave de la maladie. Il est placé en réanimation à Paris.

Le 27 janvier , face à la situation exceptionnelle, le centre de crise sanitaire est activé, trois jours avant que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne déclare une urgence de santé de portée internationale.

 Fin janvier : début des rapatriements vers la France

Le 29 janvier, Air France suspend ses vols réguliers vers la Chine – à l’instar de plusieurs autres compagnies aériennes

Le 31 janvier un premier avion ramene deux cents Français de la ville de Wuhan atterrit dans les Bouches-du-Rhône, où ils sont placés en quatorzaine.

Mois de février, 4 autres avions rapatrient plus de 300 Français sur le territoire.

Lire aussi Comment les confinés du coronavirus trompent l’ennui

Le 8 février : la France entre dans le « stade 2 » de l’épidémie Le ministre de la santé déclenche le pl

le stade 1, où « le virus n’est pas en circulation générale dans la population » ;

le stade 2, qui a pour objectif de freiner la propagation du virus sur le territoire ;

le stade 3, lui, correspond à une circulation active du virus sur le territoire, et vise l’atténuation des effets de la pandémie ;

le stade 4 constate le retour à une situation normale.

Le stade 2 est déclenché le 28 février,

Le stade 3 le 14 mars, à la veille du premier tour des élections municipales. ( ????? là on croit rêver )

Lire aussi : 1, 2 et 3... que veulent dire les différents stades de l’épidémie ?

Le 14 février  : 1mort en France, le premier hors d’Asie

PARDON MAIS sur toute la France on est donc certain de ce chiffre ?? je n'en crois strictement rien on ne sait pas , , , et on n'a rien recensé puisqu'on ne savait et on ne sait toujours pas ce qu'il nous arrive

Le touriste chinois de 80 ans hospitalisé à Paris depuis le 28 janvier meurt des suites du Covid-19. C’est le tout premier décès enregistré hors d’Asie. Dans le sillage de l’affaire Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn quitte le ministère de la santé pour porter les couleurs de La République en marche (LRM) à l’élection municipale à Paris. Olivier Véran, député de l’Isère et neurologue, la remplace le 16 février.

Lire le portrait : Olivier Véran, un ambitieux « inconnu » propulsé visage de la crise sanitaire

Le 15 février une manifestation religieuse rassemble 2 000 personnes à Mulhouse, ce qui constituera sans doute le point de départ de contaminations en série partout sur le territoire.

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-ce-que-l-sait-sur-le-rassemblement-religieux-a-mulhouse-d-ou-viennent-de-nombreux-1583418127

Organisée par l’une des plus grandes églises protestantes évangéliques de France, cette semaine de jeûne et de prière réunit des croyants venus de toute la France, DOM inclus, et des pays limitrophes. De la Corse à la Guyane, des Hautes-Alpes à la Normandie et à l’Ile-de-France,

Les cas d’infections se multiplient dans les jours qui suivent parmi les fidèles ayant participé à ce rassemblement.

Lire l’enquête : Deux mille pèlerins, cinq jours de prière et un virus : à Mulhouse, le scénario d’une contagion

Le 25 février  dans la nuit du 25 au 26  un enseignant de Crépy-en-Valois (Oise) meurt: premier « cluster » ( c'est le foyer d'infection) dans l’Hexagone , , , Or, le sexagénaire ne s’était pas rendu dans les zones identifiées comme à risque par les autorités (Chine, Corée du Sud, Singapour, Iran, Italie). D’autres cas suspects sont rapidement identifiés dans l’Oise. Crépy-en-Valois devient le premier « cluster » (foyer d’infection) sur le territoire national.

Lire le reportage : A Crépy-en-Valois, « les plus inquiets du coronavirus, on ne les voit pas, ils restent chez eux »

Dans le département, 8 autres communes sont rapidement touchées, dont Creil, Vaumoise ou Lamorlaye. D’autres grappes de cas seront identifiées les jours suivants dans le Morbihan ainsi qu’en Haute-Savoie.

Le 26 fevrier : pourquoi le déplacement de 3 000 supporters italiens pour le match de Ligue des champions entre Lyon et la Juventus a été maintenu tout ça pour un match de foot

Fin février : interdiction de rassemblements et annulations en série

Le 29 févrierAlors que la France vient de déclencher le stade 2, le pays passe le cap des 100 cas diagnostiqués. Des mesures sont prises lors d’un conseil de défense et un conseil des ministres exceptionnels, parmi lesquelles l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes en milieux confinés. Le Salon de l’agriculture est écourté, celui du livre annulé, plusieurs matchs sont reportés et des concerts supprimés… Le coronavirus sera « considéré comme un cas de force majeure pour les entreprises », déclare le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, le 28 février.

Lire la chronique : Le coronavirus, événement de force majeure pour les entreprises ?

Début mars : l’épidémie se développe, les Bourses s’effondrent Des comportements de panique commencent à poindre : les pharmacies font état de pénurie de gel hydroalcoolique et de masques de protection.

Le 2 mars : Macron s’exprime pour la première fois - - -

Alors que la France enregistre plus de 2 800 cas et 61 morts, le chef de l’Etat annonce la fermeture de toutes les crèches, établissements scolaires et universités à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre – mais confirme le maintien des élections municipales, dont le premier tour est prévu trois jours plus tard.

Les personnes de plus de 70 ans sont invitées à rester chez elles et il est demandé à l’ensemble des Français de limiter leurs déplacements au strict nécessaire face à la « plus grave crise sanitaire qu’ait connue la France depuis un siècle ». Le chef de l’Etat annonce également le report de deux mois de la fin de la trêve hivernale ainsi que des mesures pour soutenir les entreprises et aider les salariés : recours au chômage partiel, report des cotisations et des impôts de mars pour les entreprises.

Le lendemain, le premier ministre annonce l’interdiction des rassemblements de plus de cent personnes mais rappelle cependant que, pour l’heure, il n’est pas question de mettre à l’arrêt les transports en commun, afin de « préserver la continuité de la vie de la nation ».

Le même jour, la Ligue professionnelle de football annonce la suspension, jusqu’à nouvel ordre, de ses championnats de Ligue 1 et Ligue 2, après la Suisse, l’Italie et l’Espagne

Le 4 mars, le gouvernement réquisitionne les stocks de masques de protection et plafonne les prix des gels désinfectants, pour éviter les abus. Pendant ce temps, l’épidémie continue de s’étendre ; le 5 mars, on apprend qu’un député du Haut-Rhin a été contaminé par le SARS-CoV-2. C’est le premier d’une longue série ; à la fin du mois, l’Assemblée sera considérée comme un foyer de l’épidémie.

Le 6 mars, 81 nouveaux cas sont découverts en vingt-quatre heures dans la région de Mulhouse.

Le 8 mars , alors que le seuil de 1 000 cas est franchi, le gouvernement abaisse encore le seuil des rassemblements autorisés à 1 000 personnes. Le monde du sport s’adapte, avec une cascade d’annulations et de reports.

Lire aussi Coronavirus : les compétitions sportives observent un arrêt quasi total

Le 9 mars , les principales Bourses européennes clôturent en chute libre, en proie à la panique face à l’accélération de l’épidémie mondiale et à la chute historique des cours du pétrole.

A Paris, le CAC 40 perd 8,39 %, sa plus lourde chute depuis 2008. L’impact de l’épidémie sur la croissance française sera « sévère », prévient Bruno Le Maire

Le 11 mars : l’OMS qualifie la situation mondiale de « pandémie » L’OMS qualifie la situation mondiale de propagation du Covid-19 de « pandémie » et dénonce « l’inaction » des gouvernements alors que le virus touche désormais 110 pays à travers la planète. « Nous sommes très inquiets des niveaux de diffusion et de dangerosité, ainsi que des niveaux alarmants de l’inaction » de la communauté internationale, déclare le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le 14 mars : fermeture des bars et restaurants à la veille des municipales

A la veille du premier tour des élections municipales, le gouvernement décrète le passage au stade 3 du plan de lutte contre le Covid-19 et, le soir même, le premier ministre, Edouard Philippe, annonce la fermeture « jusqu’à nouvel ordre » de tous les « lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays ». Il appelle les Français à « plus de discipline » face à la pandémie de coronavirus. Restaurants, bars, discothèques, cinémas sont appelés à fermer leurs portes. Les commerces sont aussi touchés, à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations essence.

Lire aussi « C’est une dernière nuit, une nuit historique » : le soir où la France est passée au « stade 3 » pour lutter contre le coronavirus

Malgré l’incompréhension de nombreux Français, le premier tour des élections municipales a bien lieu le lendemain ; les bureaux de vote sont équipés en gel hydroalcoolique et les électeurs sont invités à venir avec leur propre stylo pour émarger. Les résultats sont marqués par une abstention record tandis que les images de foules insouciantes prenant le soleil révoltent une partie des Français.

Lire aussi Premier tour des élections municipales sur fond de coronavirus : la journée de vote en images

Le 6 mars NOUS SOMMES EN GUERRE Alors que l’épidémie du coronavirus progresse chaque jour en France, Emmanuel Marcon annonce, dans une nouvelle allocution, une stricte restriction des déplacements pendant au moins quinze jours (soit jusqu’à la fin du mois de mars) et dévoile un arsenal de mesures d’une radicalité inédite, sans jamais prononcer le mot « confinement ». « Nous sommes en guerre », répète-t-il à six reprises. Le second tour des municipales, prévu le 22 mars, est finalement reporté au mois de juin.

Lire aussi : Face au coronavirus, Emmanuel Macron sonne la « mobilisation générale »

Le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, annonce le déploiement de 100 000 policiers et gendarmes pour assurer les contrôles et faire respecter le confinement. Pour se déplacer, il faut désormais se munir d’une attestation de circulation.

La réforme de l’indemnisation du chômage est reportée au 1er septembre tandis que toutes les autres réformes sont suspendues, à commencer par celle des retraites, encore en cours de discussion au Parlement.

Le 17 mars , le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, officialise un plan de soutien de 45 milliards d’euros pour aider les entreprises.

Le 19 mars, les premières plaintes sont déposées par trois médecins, représentants d’un collectif de soignants, contre le premier ministre et l’ex-ministre de la santé, Agnès Buzyn, les accusant de s’être « abstenus » de prendre à temps des mesures pour endiguer l’épidémie.

Le 18 mars, un premier transfert de six patients infectés par le coronavirus est effectué par un avion de l’armée de l’air depuis l’hôpital de Mulhouse, saturé, pour qu’ils soient transportés vers Toulon et Marseille. Dans les jours suivants, trois opérations du même type permettent de transférer un total de 18 patients.

Le 23 mars renforcement des mesures de confinement lors d’un passage au 20 heures de TF1, Edouard Philippe annonce que toute sortie pour prendre l’air ou pratiquer une activité sportive ne peut désormais dépasser un rayon d’un kilomètre autour de chez soi, pour une durée d’une heure. Les marchés ouverts sont également interdits et l’assistance aux obsèques se trouve limitée à 20 personnes.

La veille, un premier médecin hospitalier, urgentiste dans l’Oise, est mort après avoir été infecté par le coronavirus.

Le 24 mars promulgation de la loi d’état d’urgence sanitaire - -Adopté le 22 mars, ce texte entérine une limitation des libertés de circulation, la modification temporaire du code du travail et des aides économiques. Sur le front médical, c’est toujours la pénurie de masques qui domine avec un « stock d’Etat » de 86 millions de masques, pour une consommation prévue de 24 millions de masques par semaine. Le gouvernement a annoncé le 21 en avoir commandé plus de 250 millions.

Lire aussi : Ce que contient la loi instaurant un « état d’urgence sanitaire » votée par le Parlement

Le 25 mars lancement de l’opération « Résilience » En déplacement dans l’hôpital militaire de campagne de Mulhouse, le président de la République lance cette nouvelle opération « consacrée à l’aide et au soutien aux populations, ainsi qu’à l’appui aux services publics pour faire face à l’épidémie, en métropole et en outre-mer ». Emmanuel Macron annonce également pour l’hôpital un « plan massif d’investissement et de revalorisation de l’ensemble des carrières ».

Lire aussi : Emmanuel Macron promet « un plan massif » pour l’hôpital

Plus tôt dans la journée, le conseil des ministres avait adopté 25 ordonnances – un record sous la Ve République – dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, permettant notamment la création du fonds de solidarité d’un milliard d’euros, des mesures d’exception pour la justice ou encore un aménagement temporaire du code du travail.

Lire aussi Temps de travail, chômage partiel, congés payés… Le droit du travail bousculé par ordonnances

Le 26 mars, un premier TGV médicalisé évacue, depuis la région Grand-Est vers les Pays de la Loire, 20 malades en réanimation.

Le 27 mars première prolongation du confinementLa prolongation du confinement est actée pour deux semaines au moins, soit jusqu’au 15 avril. Dans le même temps, le ministère de l’intérieur fait savoir que « 260 000 verbalisations ont été réalisées par les forces de l’ordre et environ 4,3 millions de contrôles ont été effectués » pour non-respect des règles de confinement.

A partir du week-end des 28-29 mars, les transferts s’accélèrent, avec des moyens de l’armée ou par des TGV médicalisés, vers des régions françaises moins sollicitées, ou vers d’autres pays (Luxembourg, Suisse, Allemagne). Il s’agit désormais de soulager les hôpitaux d’Ile-de-France, dans lesquels les capacités des services de réanimation arrivent à saturation.

Dans les jours qui suivent, les hôpitaux enregistrent chaque jour des hausses inédites du nombre de décès : de 292 morts de plus entre le 28 et le 29 mars, l’augmentation passe à 418 entre le 29 et le 30 et, le 1er avril, la France dépasse le nombre de 4 000 morts depuis le début de l’épidémie, dont 509 de plus en vingt-quatre heures. Le saxophoniste Manu Dibango, le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian et l’ancien patron de l’Olympique de Marseille Pape Diouf font partie des victimes.

Lire aussi Fermeture historique de l’aéroport d’Orly

Le 31 mars Alors que l’Ile-de-France attend le pic de l’épidémie pour la fin de semaine, l’aéroport d’Orly a fermé ses portes pour une durée indéterminée, n’accueillant plus que les vols d’Etat, les vols sanitaires et les déroutements d’urgence. Le 1er avril, Edouard Philippe prévient, lors d’une audition devant les députés, que la fin du confinement ne se fera sans doute pas « en une fois, partout et pour tout le monde ».

Relire : le suivi en direct de l’audition du premier ministre devant l’Assemblée

Fin mars : débats passionnés sur l’hydrochloroquine

Dans un contexte d’incertitude, le débat public s’intensifie autour des travaux du professeur Raoult, qui assure dans des vidéos YouTube avoir trouvé un traitement efficace contre le Covid-19 : l’association de l’hydroxychloroquine et d’un antibiotique. L’hydroxychloroquine est intégrée aux pistes thérapeutiques anti-Covid-19 testées depuis le 22 mars au sein du programme européen Discovery.

Critiqué par ses pairs pour son non-respect des protocoles, le directeur de l’IHU de Marseille rencontre un important écho chez certains politiques, comme le maire de Nice, Christian Estrosi, en France, ou Donald Trump à l’étranger, ainsi qu’auprès de la population. Des patients ayant tenté de s’automédicamenter sont hospitalisés d’urgence pour des problèmes cardiaques. Le 7 avril, alors que le débat prend des tournures politiques, Emmanuel Macron rend visite au bactériologue.

Lire la chronique : « Hydroxychloroquine, l’amour à mort »

Le 2 avril les morts en Ehpad alourdissent le bilan Critiqué pour son mode de comptabilisation des décès liés au Covid-19, qui ne prend en compte que les remontées des hôpitaux, le gouvernement annonce pour la première fois une estimation du nombre de victimes en Ehpad. Le bilan est lourd : au moins 884 personnes ont perdu la vie dans des structures d’accueil pour personnes âgées, selon un premier comptage. Ces décès viennent s’ajouter aux plus de 4 500 morts en contexte hospitalier, selon le dernier bilan.

Le 4 avril pic historique de malades en réanimation

C’est un cap sans précédent : 6 838 patients sont désormais en réanimation, un record « dans l’histoire médicale française », annonce le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, qui souligne toutefois « une lente diminution de l’augmentation ». Dans les jours qui suivent, le taux d’occupation des lits en réanimation commence même pour la première fois à légèrement baisser, sous le double effet des malades graves qui n’ont pu être sauvés et des sorties d’hôpital.

MI AVRIL une perspective pour le déconfinement Dans une allocution télévisée suivie par plus de 36 millions de personnes, Emmanuel Macron reconnaît le 13 avril « des failles, des insuffisances » dans la gestion sanitaire du pays, et avance prudemment la date du 11 mai pour le début progressif du déconfinement, sous réserve d’une évolution favorable de l’épidémie.

A cette date, estime-t-il, l’Etat sera en mesure de tester les personnes présentant des symptômes et les isoler, des masques seront distribués, et l’économie sera en mesure de reprendre. M. Macron évoque également la réouverture progressive des établissements scolaires, avec un accueil prioritaire pour les familles défavorisées. Une annonce aux contours flous, qui a surpris et inquiété, alors que les écoles, considérées comme un important vecteur de transmission, ont été les premières à fermer.

Lire aussi « On va vivre une période très difficile, très tendue, très brutale » : pourquoi le gouvernement a décidé de prolonger le confinement

Le lendemain, le gouvernement dévoile les aides prévues dans le cadre du plan d’urgence, qui sera, après le prolongement du confinement, d’un montant de 110 milliards d’euros : primes aux soignants, aides aux familles et, comme pour les salariés du privé, une prime allant jusqu’à 1 000 euros pour les fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public.

Le 15 avril Alors que plus de 17 000 personnes ont perdu la vie depuis le début de l’épidémie en France, Jérôme Salomon annonce pour la première fois une légère décrue du nombre de nouvelles admissions à l’hôpital, qui se confirme les jours suivants. « Nos efforts collectifs montrent leur efficacité », déclare le directeur général de la santé le 17 avril, tout en appelant à « respecter scrupuleusement les gestes barrières, le confinement [et] la distanciation sociale ».

le 18 avril on compte plus de 18,500 personnes de déces


et puis je rappelle

Coronavirus : comment la Chine a pu construire deux hôpitaux en dix jours

Pour faire face à l’épidémie qui a déjà causé la mort de plus de 250 personnes, des milliers d’ouvriers chinois sont mobilisés à temps plein pour construire deux bâtiments pouvant accueillir 2500 patients.

VQGU4WYVJNZ2RSVJTTCVQJJMSE

10 jours  après les premiers travaux entamés : le 3  et le 5 février s'ouvrent

tout ça pour 60 personnes atteintes  le 9 janvier + 1 mort

posez vous les bonnes questions

et puis je voulais vous demander aussi TOUS CES "SAVANTS"  CES EPIDEMIOLOGISTES CES VIROLOGUES  sont -ils tous des dieux ?? ONT ILS LA SCIENCE INFUSE ??  SI C'éTAIT LE CAS ILS SERAIENT TOUS SUR LE MêME ACCord  non?

bonne lecture

pour faire ce post j'ai du fermer mon ordinateur portable 4 x  et à chaque fois je perds tout ce que j'ai marqué  : puisque ça n'enregistre pas . . . . est ce un problème de WIFI ? ou chez canalblog et bien ça non plus je ne le sais pas

Posté par javi53 à 09:30 - - Permalien [#]
17 avril 2020

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

 quelques infos du jour 

supplémentaires ???  plus on avance pire c'est plus on en apprend

JFHGJUTHGUJTH

Une majorité de décès liés au Covid-19 concerne des seniors dont l’immunité est déficiente. Mais des personnes en bonne santé meurent aussi. Médecins et experts expliquent "en partie" ces décès par le phénomène de «tempête cytokinique».

Un choc cytokinique (en anglais cytokine storm, littéralement « tempête de cytokines » ou orage cytokinique) ou syndrome de libération des cytokines (SLC) est une production excessive de cytokines déclenchée par un agent pathogène et qui se manifeste par une violente réponse inflammatoire du système immunitaire. C'est une réponse inadaptée, nocive et généralement mortelle sans traitement approprié1.

C'est parfois un effet secondaire de médicaments à anticorps monoclonaux, ou d'« immunothérapies adoptives » à base de Lymphocyte T aussi dénommés cellules T2,3. S'il fait suite à l'administration du médicament en intraveineuse, on parle de réaction de perfusion4.

Le choc cytokinique explique probablement une grande partie des décès dus à la COVID-19 émergente5.

Selon Randy Q. Cron, rhumatologue pédiatrique à l'Université de l'Alabama à Birmingham et auteur du premier manuel dédié aux tempêtes de cytokines en novembre 2019, et W. Winn Chatham, immunologiste et rhumatologue, la communauté médicale doit pouvoir la diagnostiquer rapidement par un dosage de la ferritinémie permettant un traitement plus rapide pour diminuer la mortalité6.

Ce terme est à reconsidérer dans la mesure où il correspond en tout point au syndrome d'activation des macrophages (SAM), ce dernier étant bien mieux documenté dans la littérature scientifique, en particulier pour les infections virales dont il est une complication potentiellement létale.

-------------------------------------------------------------------------------

hgffgfg

------------------------------------------------------------------------------------------

fvtgftftf

et dans d'autres quotidiens c'est stable   :  stop ras le bol mettez vous d'accord

Sophie Wilmès, la première ministre belge, a annoncé, mercredi 15 avril, la prolongation jusqu’au 3 mai des mesures de confinement initialement fixées jusqu’au 20 avril. Des mesures de sortie progressive de la phase d’urgence interviendront à ce moment, a déclaré la chef du gouvernement fédéral, une coalition soutenue temporairement par sept partis d’opposition.

Dans l’immédiat, l’épidémie de Covid-19 reste préoccupante, a admis Mme Wilmès. Le pays a effectivement été choqué en apprenant qu’il avait enregistré, vendredi 10 avril, un pic du nombre de morts − 496 −, établissant ainsi un triste record mondial, celui du plus grand nombre de décès par million d’habitants en l’espace d’une seule journée. Une annonce officielle maladroite puisqu’elle incluait des disparitions, survenues au cours des dernières semaines, mais non recensées jusque-là, de pensionnaires de maisons de retraite.

L’épisode a, en tout cas, focalisé l’attention et entraîné une double question : la Belgique connaît-elle une surmortalité, et pourquoi ? Avec ses 11,4 millions d’habitants, elle totalisait, jeudi 16 avril, 4 857 morts du Covid-19. L’Autriche (9 millions d’habitants) et la Suède (10,2 millions d’habitants) en annonçaient respectivement 393 et 1 203. Plus marquant encore : le royaume recense 1 300 décès de plus que les Pays-Bas (17,3 millions d’habitants, 3 134 morts), le voisin souvent mis en cause pour sa stratégie du « confinement intelligent », moins restrictif que celui décrété depuis le 18 mars en Belgique. Par rapport à son autre voisin, l’Allemagne (83 millions d’habitants, 3 528 morts), la Belgique totalise, en proportion, huit fois plus de morts.

« Surévaluation »

Interrogé le 14 avril par le magazine Le Vif, Philippe Laurent, ancien patron de Médecins sans frontières Belgique et de la Croix-Rouge, est cinglant : « La Belgique va se retrouver dans quelques jours à la première place au classement des pays connaissant le plus grand nombre de décès par habitant. » Les autorités sanitaires belges « noient-elles le poisson », comme l’affirme cet expert ?

les chiffres à 19h

Le coronavirus en Belgique présente des différences géographiques.

La Flandre est davantage touchée que la Wallonie.

Mais on observe des écarts notables entre communes comme le montrent les chiffres collectés par l'institut de santé publique belge, Sciensano.

Ces chiffres sont à prendre avec précaution. Ils concernent uniquement les cas confirmés, c'est-à-dire les personnes qui ont été testés positivement au virus SARS-Cov-2.

De nombreuses autres présentant des symptômes de la maladie Covid-19 ont été invités à rester chez eux sous surveillance de leur médecin traitant.

On ne sait pas si ces personnes ont/ont eu le coronavirus ou pas.

Par ailleurs, il faut évidemment tenir compte de la population de la commune. Certaines communes dépassent les 100.000 habitants là où d'autres en compte à peine une dizaine de milliers . . . tjrs plus de 490 communes qui ne donnet pas leurs chiffres 

1

2

 3

17 avril

Posté par javi53 à 16:00 - - Permalien [#]

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

fhgyuhtrgyu

Le nouveau coronavirus est soupçonné d'être apparu fin 2019 dans un marché en plein air de la ville chinoise de Wuhan, où sont vendus des animaux exotiques vivants. Les experts ont découvert qu'il était proche d'un virus présent chez des chauves-souris, qui aurait muté et se serait transmis à l'une des espèces vendues sur le marché, d'où le virus aurait ensuite contaminé des humains. L'animal intermédiaire n'a pas été identifié avec certitude.

Lors de la conférence de presse quotidienne, le virologue et porte-parole interfédéral Covid-19, Emmanuel André, a donné des explications. Il estime que ce virus n'a probablement pas été fabriqué dans un laboratoire. 

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos

Un accident de la nature

"Quand on se retrouve dans des situations compliquées, c'est compréhensible de vouloir chercher des coupables. Mais dans ce cas-ci, nous savons que ce virus est très probablement issu de l'environnement naturel. Il y a des virus similaires à celui que nous voyons aujourd'hui qui circule à travers les chauve-souris en Chine et ces virus ont probablement accidentellement été transmis à l'homme via un autre animal intermédiaire ou via le fait qu'en Chine, on consomme notamment ces chauve-souris. Nous n'avons aucun argument pour affirmer que ce virus se serait échappé ou aurait été fabriqué dans un laboratoire", a-t-il indiqué. 

Selon le spécialiste, l'étude du virus a permis de dévoiler une structure génétique "naturelle". "La structure génétique de ce virus est naturelle. Quand on modifie les gènes d'un virus, cela laisse des traces que l'on peut remarquer. Dans ce cas-ci, nous n'avons aucune indication dans ce sens. Le plus probable, comme ce fut le cas pour de nombreux pathogènes dans l'Histoire, est un accident de la nature où un virus qui circule parmi les animaux se retrouve transmis chez l'homme et développe une capacité de se transmettre d'homme à homme, ce qui a provoqué cette épidémie", a-t-il précisé.

L'hypothèse de la fuite pas vérifiée scientifiquement

Coup sur coup, deux médias américains ont toutefois rapporté ces derniers jours des informations qui ouvrent une autre piste. Selon le Washington Post, l'ambassade des Etats-Unis à Pékin, à la suite de plusieurs visites à l'Institut de virologie de Wuhan, avait alerté à deux reprises, il y a 2 ans, le département d'Etat américain sur les mesures de sécurité insuffisantes dans ce laboratoire qui étudiait les coronavirus chez les chauves-souris.

De son côté, le média américain Fox News ne réfute pas la thèse selon laquelle ce virus est d'origine naturelle. Mais ce même média assure que sa "fuite" serait involontaire, conséquence de mauvais protocoles de sécurité.

Un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, a balayé ces accusations. "De nombreux experts médicaux réputés dans le monde estiment que l'hypothèse d'une prétendue fuite n'a aucune base scientifique", a-t-il déclaré.

L'administration Trump a dénoncé à plusieurs reprises le manque de transparence de la Chine, voire une opération de "dissimulation" de Pékin sur la gravité du virus.

gtyytytfgfg  hhhhhhhhhhhhhhhh

----------------------------------------------------

ioli

La Belgique compte désormais 5.163 décès liés au coronavirus. Ces dernières 24 heures, 313 Belges ont perdu la vie des suites d'une contamination au covid-19 - 114 à l'hôpital et 199 en maison de repos. Comme le reflète le bilan présenté par le centre national de crise et le SPF santé publique, les homes sont particulièrement touchés par l'épidémie de coronavirus. Une grande partie des décès enregistrés dans le cadre de cette crise sanitaire l'est dans les maisons de retraite. " Nous vivons deux épidémies", a estimé l'épidémiologiste Marius Gilbert (ULB) sur Twitter. " La première est celle liée à la transmission qui se déroule dans la communauté et est globalement sous contrôle grâce au confinement. La deuxième se déroule actuellement dans les maisons de repos, avec des incertitudes sur les causes de décès."

--------------------------------------------------

kjtjhiuthjyuithjyuthjy

Il y a dix ans, Michel Quévit, professeur émérite de l’UCLouvain, connu pour son approche multidisciplinaire du développement régional, publiait un ouvrage aux éditions Couleur livres intitulé Flandre-Wallonie quelle solidarité ? De la création de l’État belge à l’Europe des régions.

L’économiste wallon expliquait en guise d’introduction qu’il avait écrit ce livre en réplique au député flamand Jean-Marie De Decker qui, dans l’hebdomadaire français Le Point, avait déclaré que "cela fait cent soixante-quinze ans que nous payons pour la Wallonie, ça ne peut plus durer."

allez lire la suite si ça vous interesse

ah ben maintenant vous voyez  qui est qui  . . . qui aide qui  . . . et qui va dépenser son argent où . on nous a craché dessus en 2008/2009 j'ai été insultée dans les trams  . . .   

    tfhuetr ukukukyuk

première photo  hier 16 avril ................................ seconde photo  ce 17 avril 

moi je demanderai aussi un poass pour payer mes taxes il va de soi

------------------------------------

la mer

Les bourgmestres des communes belges du littoral n'étaient pas encore parvenus vendredi à s'accorder sur les mesures sanitaires à mettre en place pour les vacances d'été afin d'endiguer la propagation du coronavirus. Les partisans de mesures restrictives s'opposent à ceux qui veulent étendre les zones de baignade, tandis d'autres réclament surtout un consensus.

> CORONAVIRUS en Belgique: les dernières infos 

La Côte belge anticipe un afflux d'estivants d'autant plus important cette année que les voyages à l'étranger devraient soit rester interdits soit connaître une forte baisse. Ostende, la "reine des plages" dont l'étendue est pourtant relativement faible, a pris les devants en réclamant des restrictions d'accès.

On y évoque la piste d'un laissez-passer pour la plage octroyé aux clients d'hôtels et aux résidents. "Je comprends que ce ne soit pas à l'ordre du jour pour des communes plus petites, elles ne connaissent pas de tels afflux" de vacanciers, fait observer le bourgmestre d'Ostende, Bart Tommelein (Open Vld). Sa collègue de Blankenberge, Daphné Dumery (N-VA), partage ce souci.

---------------------------------------------

NJNGTJNTJNHJTNHG

C4EST CE QUE EJ VOUS DISAIS IL Y AQUELQUES JOURS

JE L'AI DIT IL Y A QUELQUES JOURS Déjà   NON ? 

ils ont même parlé de 2030 ???? (je ne lis pas FRANCE DIMANCHE ) 

si c'est une plaisanterie  ???  je hais l'humour

il est un PRIX NOBEL

si ce prix a encore un sens  alors ??  ce qu'il dit c'est  du caca ????

je sens que je me réveille  parce   que je sais qu'on nous a endormis  on nous a anesthésiés

je ne suis rien je ne connais rien

mais je sais encore réfléchir 

je lis tout . . .tout  le temps  . . et même des trucs que je ne comprends  pas

moi je dis STOP 

uhuhuhuh

moi je deviens d'accord : je fais exactement ce qu'on me demande je suis les regles et les lois mais je veux aussi SAVOIR LE POURQUOI

quand il y a LA GRIPPE SAISONNIERE  il n'y a pas confinement  donc  une covid 19 / 20 /6 ou 4

c'est une grippe

donc il y a autre chose en PLUS  . . . .

J'entends ce matin L'ACTRICE  CECILE BOIS qui a été atteinte  . . . elle s'est remise avec grande difficulté  . . .   mais voilà que les sympthomes   recommencent   . . .

Je vous demande : est ce qu'une grippe dite saisonnière vous attrape 2 fous sur la siason et mieux 2 x sur 3 semaines ????

Qu'on arrête de se foutre de nous   . . .  faisons  comme dans les pays nordiques  :   on doit déconfiner  et on doit être masqués et gantés 

il adviendra ce qu'il adviendra sinon on est parti POUR DES ANNÉES et le monde part plus vite qu'on ne le croit vers sa fin  

c'est ça la vie qui nous attend ???????????????????

c ca la vie qui nous attend

j'ai 2 infirmières  : adorables ok . . .   l'une d'elle  ,   je l'ai remarqué 2 h plus tard   ,  a laissé ses gants comme ça sur ma table de la CUISINE  . . .  et là je me suis demandé MAIS POURQUOI JE ME SUIS RENDU MALADE A FAIRE  ATTENTION A TOUT  et A TOUT LE MONDE  depuis  mois si pas plus

MERDE  . . . . POURQUOI . .  .  LE MILIEU MÉDICAL

ON VEUT nous . . .   LES VIEUX    au - delà de 65 ans . . .  nous  laisser  encore confinés  plus longtemps  . . . Alors que des jeunes qui se droguent , qui boivent qui vivent une vie de patachon ,  qui se foutent de tout et des vieux surtout . . . .  eux vont sortir comme si rien n'était  alors que  nous les aines  faisons attention à tout   :  on nous enferme   . . non mais ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE JE VOUS LE DIS

mais attention

MONSIEUR MACRON

JE SUIS PLUS JEUNE DE   6   MOIS QUE VOTRE ÉPOUSE

FAITES GAFFE ET SURTOUT

QU'ELLE NE SORTE PAS

Posté par javi53 à 15:00 - - Permalien [#]