18 février 2014

Le c à lire

 offrez-vous

 

 

 tfgh tet,u

 je vous conseille de vous l'offrir offrir 

 

 

je vous conseille de vous l'offrir  . . . .   ou l'offrir aux gens que vous aimez 

 

Posté par javi53 à 12:00 - - Permalien [#]

07 août 2013

Le C à lire ........... ou pas !

 

 

sdf fs fqs

 

 

 Résumé qui n'est pas de moi ......................

Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? À l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ? Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême. Situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes.

 

Rien ne se passe comme le lecteur habitué aux films d’horreur ou aux comédies romantiques pourrait s’y attendre : entre thriller domestique, conflit intime et roman initiatique, l’auteure brouille les cartes et conduit son histoire vers une issue aussi subtile qu’inattendue. Karine Papillaud, Le Point.

 

mon avis

D 'abord :  la journaliste qui écrit dans le point  ne devrait pas mettre un S  à  " UNE FEMME SANS HISTOIRE "  y a pas d'histoire donc y a pas de S......................... je vous fais des excuses régulièrement parce que je fais des fautes................mais je ne suis pas journaliste  et encore moins critique littéraire.............. comme quoi  ??????...................... Faudrait corriger vos fautes avant d'imprimer madame Papillaud !!!!!!!!!!!

sacrée madame Papillaud !

En ce qui concerne le livre :

L'écriture  est agréable facile coulante  et surtout pas pompeuse ............... le livre se lit  ............... jamais je n'aurais  écrit une fin pareille  MAIS ALORS JAMAIS  et je suis furieuse  voilà je ne vais tout de même pas vous raconter..............hein ?  Et franchement la  "languette rouge"  n'était pas du tout nécessaire .......................Et c'est  attendu ............... dommage  

Posté par javi53 à 18:00 - - Permalien [#]
29 juillet 2013

Le c à lire - pour vos vacances au bord de l'eau - et pas que .......

Moi c'est au bord de mon lit que je lis

 

j'ai un peu "dévoré"  ces derniers temps . Non  je ne lis pas vite puisque je ne lis qu'avant de m'endormir ................la journée franchement j'ai autre chose à faire  ! Alors parfois c'est un chapitre, parfois moins,  et souvent comme ces moments de canicule  qui me rendent insomniaque   ; je lis quelques chapitres......

j'ai bien aimé ces trois livres . Et je pense  les relire   (comme je le fais souvent )........ Peut être que celui de C. Servan Schreiber  a ma préférence  ? Son écriture me convient parfaitement  ça "glisse"  bien ......Mais  Chapsal aussi ........... C'est   plein de sentiments  et pas forcément les meilleurs ,  plein d' émotions aussi  qu'on aurait  peut être aimer  vivre................ une façon d'être qu'on aurait aimé avoir ............. des rapports avec les autres  intelligents  , élégants, plein de compassion ,de compréhension d'empathie de sollicitude  ...................c'est tout ça que j'aime dans les livres pas forcément de belles histoires qui se terminent bien .   Ce serait plutôt l'inverse . je n'aime pas rêver  . C'est pas mon truc j'aime comprendre le pourquoi du comment c'est pourquoi j'aime les livres qui parle de la vie ................... la vraie  vie ou ............. la mort

Quant à Tatianna de Rosnay je ne connaissais que le personnage ......pas ses livres : c'est pas mal je suis avec elle en ce moment  : LE VOISIN  (le mien s'appelle Marcel et  c'est quelqu'un qui n'a de l'empathie pour personne vous savez le genre  " HANDICAPE DES SENTIMENTS  et des ÉMOTIONS " c'est à lui que j'ai souvent envie d'envoyer  paître mes carrés au crochet ou plein d'autres trucs bien plus tranchants ! " ..... Le titre de ce  livre m'a inspirée  on va voir !

 

 

2013-07-292

 

Il y a de la détresse de vivre seule  mais pas tout le temps  bien au contraire et c’est en  "ça"  que la solitude  fait peur...........  je viens de le comprendre encore  ces derniers temps ......................... J’en viens à cette  "question"   parce que je me suis sentie terriblement seule avant-hier soir lors de la tempête  et je suis encore mal.

Ce fut un grand fracas  

Quand on est seule : On n'est moins bien armé (ou alors on se fiche de tout) face aux chocs affectifs, aux  chocs matériels, aux chocs émotionnels  et même s’ils sont favorables   si si………. c’est exactement pareil

On les redoute beaucoup plus qu’en étant en couple..................

On sent que sa fragile organisation de tous les jours, les habitudes,  l’équilibre qu’on maintient à grand-peine  risquent de voler en éclats  et qu’on peut se retrouver d’une seconde à l’autre confronté à l’inéluctable, les mains pendantes avec personne à qui se confier  personne à qui réclamer de l’aide

Ne serait- ce que quelques mots rassurants… c’est parfois suffisant …….

Non ce que j’écris ci -dessus n’est absolument de moi ……. 

Mais c’est si vrai !

 

C’est ce genre de chose que j’aime lire dans un livre.

Des mots qui se rapportent comme par hasard à ma vie à  ma propre  personnalité, à  mon caractère. Ce sont des petites phrases  (toutes faites) qui me font dire  qu’un livre est excellent sans pourtant lui donner l'importance de changer ma vie loin de là  (si seulement)  ……… Non non , pas parce que  ce qui est dit  va dans mon sens, pas du tout ………….. Mais je me sens bien en pensant que d’autres ressentent tout à fait   ce que je ressens  et savent l'exprimer l'écrire …….. Des autres qui me comprennent   ? Des autres qui sont en empathie ?   JAMAIS  je n'ai trouvé ...............

j'ai une capacité dingue à ressentir les émotions.......... les souffrances des autres . A parfois m’en rendre malade et c’est pour ça que je me sens encore plus seule dans des moments délicats ou personne n’est là ……

Pourtant Oui la solitude est parfaite, pour moi en tous cas, plus j’y pense et plus je sais que c’est ça ma vie  mais  uniquement dans les moments ordinaires, les moments du quotidien  et même si parfois une petite déprime s’installe ce n’est pas particulièrement le fait d’être seule qui vous vaut ça ………….. Pas  du tout même

 – pour le moment j’ai beaucoup de chance ……. je ne suis pas encore tombée dans la dépression, une maladie  que je redoute comme la peste et qui est à mon sens une des maladies les plus difficiles à guérir ………… je suis lucide je sais que tout peut arriver même si on a une force de caractère parfois hors du commun ce qui caractérise aussi ce caractère célibattant que j’ai la chance d’avoir. La philosophe SIMONE WEIL (française 1909/1943…à lire : OPPRESSION ET Liberté) disait qu’on peut tout perdre  en une seconde (argent, santé, maison, raison..................... riches ou pauvres jeunes ou vieux sont  égaux  ……)   -                

 J’en connais, qui vivent en couple, qui sont perpétuellement  en dépression  qui ont mal partout, tout le temps et qui s’en plaignent sans arrêt  alors qu’elles sont choyées écoutées plaintes et qui possèdent tout  mais ne sont jamais contente et qui osent me dire : tu as facile toi ???????????????????????????????????

Oulalala c'est une phrase qui ne faut plus jamais  me dire sinon je deviens mauvaise

je le sais :  on est tous un peu pareils  ……….on n’est jamais content tout à fait   ………..un beau jour on obtient ce qu’on désire  le plus au monde  paf comme ça  au moment où on s'y attend le moins  (toujours) …… MAIS  il finit toujours par y avoir un MAIS  ou un SI  ..... c’est ce SI  et ce MAIS   qui mènent  à la dépression  je pense : le jamais content le jamais satisfait..............

Un de mes collègues bien plus jeune que moi  s’est suicidé  fin des années 90   : j’entends encore,  assez choquée le sermon du prêtre  :  « Marc avait tout mais n’avait jamais assez ........ jamais … » Et mes souvenirs de collègues me sont revenus en mémoire  c’était tout à fait vrai.    Une insatisfaction permanente le persécutait  VRAIMENT

Non ce n’est pas ça  dont je parle ……………ce sont des moments immensément heureux et  immensément  tristes, des courriers  très importants dont on ne sait  comment faire pour  résoudre le problème qui semble insurmontable ......, des décisions encore plus importantes souvent des questions de vie ou de mort (là je parle de soins de santé) ou au contraire des joies tellement immenses que  vous restez de marbre  et c’est  là  que vous dites m’enfin qu’est- ce qui m’arrive ? Pourquoi je ne réagis pas autrement ? Quand je dis de marbre  ce serait plutôt  ne plus rien ressentir DU TOUT  c'est si fort que c'est INDOLORE 

Et ce n'est pas bon ça ........

Pourquoi je parle de ça d’ailleurs ?  Et bien parce que j’ai lu ................ Et bien parce qu’on m’a dit ............. et bien parce que je le vis ...........

C’est parfois dans les livres que je trouve des solutions  ..... heu ..... non, non pas des solutions, ce n’est pas ça  ce serait trop facile ……. C’est là que  je trouve des raisons à  "ce  comportement" pour le moins inquiétant . Le pourquoi du comment  c’est bien aussi de savoir

Bref  ..... je me suis encore lancée sur un chemin détourné ... quoique............... c'est quand même un peu   un condensé  de ce que j’ai lu dans ces trois  livres mais qui peut être ne vous "émotionneront - ils "  pas autant  qu'à moi  (ou que moi)  ...

Encore une fois un livre ne peut pas plaire au même lecteur  de la même façon à tous les moments de sa vie ..............

  ___________________________________________

 

et puis

oserais-je le dire de peur de me faire traiter d'inculte ................... sans doute n'ai -je pas l'intelligence pour ce genre d'écriture............

N'empêche :  voici un livre à NE SURTOUT PAS LIRE .................. 

Sauf si vous aimez cette façon de vous exprimer ...........alors peut- être ai je été  plutôt  déroutée par l'écriture de cette écrivain que j'apprécie  énormément  pourtant ..................... et figurez-vous que je suis allée  jusqu'au bout j'ai tenu à l'achever sinon  comment en parler ? 

Je l'ai terminé avec une très grosse migraine ...................et je n'ai rien compris à cette démarche .......... rien du tout 

C'est  là  que je rage d'avoir  payer 7 euros

vous- voulez quelques phrases ? 

Qu'à cela ne tienne .....

Rhoooo et puis Non.......... achetez -le si vous voulez ............... vous me direz si j'exagère ....... Elle a essayé un style pompeux ampoulé prétentieux  qui ne lui va vraiment pas et qui ne convient ni à ma bouche ni à mes oreilles ...........car tenez -vous bien , à un moment donné  début de nuit je me suis entendue parler :  oui oui je me suis mise à lire tout haut pour savoir si je comprendrais mieux ce que je lisais .....PAREIL  !

et puis débrouillez vous aussi pour le synopsis  ....................              je n'ai pas envie du tout

  

2013-07-291

 

Posté par javi53 à 16:00 - - Permalien [#]
25 juin 2013

Les c à lire

 

vous connaissez sans doute ?

 

2013-06-25

je suis allée hier chercher de l'essence au GDL  et je suis passée chez GIFI (c'est à 500m)  le  magasin bas de gamme  où l'on trouve un peu de tout ...... DecoStyleFoirfouille et j'ai trouvé ça pour les repas au jardin du moins pour l'apéro

MOINS GAI :

ESSENCE ce 24 juin  au GDL : 36,49 litres pour 48,02 e à raison de 1,316 euros le litre

ESSENCE ce 20 juin dernier  en Belgique : 15,24 litres  pour 25,02 e à raison de 1,642 euros  le litre

Il faut tout calculer maintenant,  le moindre km que l'on parcourt.......... c'est  fou !

ah oui j'ai acheté aussi à Auchan

 

2013-06-026

  

Posté par javi53 à 11:45 - - Permalien [#]
23 juin 2013

Le C à lire - LOUISE ET JULIETTE -

 

de

Catherine SERVAN - SCHREIBER

 

81fZPsy7JGS__SL1500_

1. j'ai d'abord été attirée par la couverture . 

j'aime trop l'élégance des femmes de ces années- là   (mainteant c'est jean et compagnie  -  et je vois surtout  les caleçons informes)  s'il n'y avait pas eu la guerre  c'est à cette époque que j'aurais aimé vivre

j'ai rarement connu à l'époque des femmes grosses   JAMAIS  (posons nous des questions ? c'est urgent ) . . .  Regardez comme elles sont belles .

Tiens faites le test  :  suivez 2 femmes  , aujourd'hui  dans la rue à Paris ou ailleurs et  prenez des photos

CoMPaReZ 

2. Puis le résumé m'a plu

3. Et ensuite j'ai commencé à lire et  . . .

4.  j'ai adoré ! Il ne me reste que  quelques pages  . . .

Une écriture facile ,coulante, sobre .

Une histoire prenante , une histoire que je pense être vraie , en partie  en tous cas.

Et si pas vraie ? Elle aurait pu  . . .

 

je résume en utilisant  aussi les phrases de certaines critiques

Louise et juliette  s'aiment d'un amour de soeurs INEBRANLABLE

Une carapace d'amour et de complicité  ne peut être pulvérisée . Moi en tous cas  ce que je ressens c'est  plus encore le respect qu'elles ont l'une pour l'autre  et  ça pour moi c'est  plus  enviable que l'amour qu'elles se portent . . .

la guerre éclate .  Elles se retrouvent dans des camps opposés mais dans des situations terriblement graves et impossibles à gérer. Louise a épousé CHARLES  un juif,  brillant intellectuel ,  directeur d'un journal . il vont devoir changer de noms abandonner leurs bien et partir en zone libre à Mégève . le couple s'iame d'un grand amour que rien ne peut  dissoudre  . . .  Ils ont 5 enfants Mais Louise en préfère un et de loin son fils Leonard . . .

Tandis que Juliette, elle, est l'épouse d'un préfet qui a choisi Vichy. Pendant toute la guerre, les deux soeurs devront composer avec l'absence, leurs vies bouleversées, tentant de contourner ce qui les sépare désormais. Dur dur  elles restent 4 ans sans se voir mais elles parviennent à communiquer épistolairement . c'est la chose qui m'a ennuyé dans le roman comment se fait il que les lettres n'aient jamais été interceptées ?

A Megève, Louise vit avec la peur des dénonciations et les regards accusateurs, supporte le froid et les privations, tout en tremblant pour son mari et sa fille aînée qui ont choisi la résistance. Mais c'est son fils préféré, Léonard, parti à Grenoble pour poursuivre de brillantes études, qui lui manque le plus. Pour lui et sa réussite, elle est prête à tous les sacrifices. C'est la guerre qui lui fait prendre le rôle de matriarche, autoritaire parfois, puisant dans un amour exclusif pour son fils et Juliette, le courage de se battre et de vivre. Lorsque les allemands envahissent la zone libre, elle décide de rentrer à Paris, malgré le danger, imprudente mais animée par la certitude qu'il ne leur arrivera rien. Ainsi la guerre s'achève et sa famille est sauve. C'est Juliette qui maintenant a besoin de son aide et de son pardon. Enfin, après des années de séparation et d'incompréhension, les deux soeurs se retrouvent et affrontent ensemble l'arrestation du mari de Juliette accusé de collaboration.
C'est l'histoire d'une famille fascinante que nous conte Catherine Servan-Schreiber, avec ses héros et ses héroïnes, courageux résistants, ses enfants préférés, ses figures tutélaires, toutes composant un clan soudé et puissant.  

Posté par javi53 à 22:30 - - Permalien [#]

02 février 2013

Le C à lire - UN HOMME ET SON FILS -

 

41YS0A0KQ8L__SL500_

J'ai terminé mon livre , celui  de TONY PARSONS  -  un HOMME  et SON FILS -  Souvenez- vous,  quand j'ai commencé je n'ai pas trop apprécié .... Ce n'était que la mise en bouche .....

J'ai pourtant  eu des sacrés  fous rires  qui m'ont secouée dans le lit en le lisant . Non j'ai  même ri aux éclats . Rappelons que je suis seule , avec mon système d'alarme, ......  Pourvu que les murs ne laissent rien passer chez les voisins  car ils vont vraiment me prendre pour une dingue....

L'auteur a de ces réflexions qui m'auraient fait tomber par terre si je n'avais pas été allongée dans mon lit .......

C'est idiot : on n'apprend rien ,on ne se cultive pas en lisant cet auteur mais qu'est -ce qu'on rit ...... alors oui  j'ai aimé  ! Pour les intellectuels je ne suis pas certaine que ça convienne surtout s'ils n'ont pas l'humour bas de gamme

C'est une écriture simple , voire  "simpliste"  , c'est loin d'être une prise de tête,  c'est une histoire normale  voir banale, il s'agit de gens normaux ......... C'est ce qui me plaît......

On est à Londres dans les années 2000 ......

Harry est marié à Gina  à qui il voue un amour sans borne , à qui il trouve toutes les qualités . Ils ont un petit garçon , Pat.  Elle est issu d'un milieu  "peace and love" et n'est pas en très bon terme avec son père  qui a sans doute fait des enfants un peu partout qui est dans le milieu de la musique rock , mais resté figé et habillé comme dans les années 60  . 

Lui ? Il vient d'un milieu  modeste soit,  mais qui ne manque de rien et surtout pas d'amour  . Ses  parents semblent s'aimer comme au premier jour . Il en est baba de les voir tous les 2 . C'est un milieu  stable qui fait envie . Ils habitent la banlieue londonnienne à  la campagne ...

Harry est fils unique . Gina  est en adoration devant ses parents , ceux de Harry ,  avec qui elle entretient de très forts liens . Elle qui a toujours rêvé de stabilité  elle a trouvé une famille parfaite qui comble ses manques....

Gina reste à la maison malgré un bon bagage  intellectuel  . Par amour , elle a mis ses rêves entre parenthèses le temps de s'occuper de son fils et de son couple  . Harry a un travail qui lui plaît , producteur  télé ......

Franchement ? Que demandez de plus

Rien justement .... C'est bien pour ça que Gina n' a rien à craindre ..... Elle est bien dans sa vie .....

Un soir : un clash ! Un clash que jamais elle n'aurait cru possible ! Malgré son immense amour pour sa femme,  Harry a une aventure d'une 1/2 nuit ...... C'est  tout à fait par hasard que Gina tombe sur un sms (mais le hasard existe t- il   c'est refléxion perso )   envoyé par la dite partenaire d'un soir, une secrétaire du bureau  ......(évidemment pourquoi chercher plus loin) ..... ( on le sait c'est pas parce que tout va bien qu'il n'y a pas danger y en a qui croient encore ça !!!!! autre réflexion perso)

Et là tout éclate . La vie bascule pour un comme pour l'autre . Il essaye mais en vain de recoller les morceaux  : rien n'y fait ..... Elle en est malade. Le choc est trop fort . Pour elle tout était inscrit dans le roc :  Toi et moi  = 1 ......  Ayant eu un père  volage , elle était persuadée  être tombée sur l'idéal avec Harry . Certaine que tout roulait ,que tout allait de soi , que rien ne pourrait gâcher la  jolie petite vie pleine d'amour  qui s'offrait à elle  dans sa jolie maison ...........

Paffffffffffffffffffffffffffff  ! Elle tombe de haut . Elle remontra difficilement . Elle décide , très vite , n'avalant pas du tout cette infidélité , de quitter le domicile en emmenant  son fils ...... Elle arrive chez son père qu'elle n'apprécie pas du tout et à qui elle en voudra toujours d'avoir fait souffrir sa mère . Pourtant elle lui laisse la garde de Pat lorsqu'elle  doit  s'absenter  et se présenter pour du boulot.........

Harry  la cherche. Il finit par retrouver son fils . Il découvre le petit  assis sur un canapé entre 2 énergumènes assez glauques , le demi- frère et la demi -soeur de Gina  en train de jouer à des jeux virtuels encore plus glauques  ...... Il n'attend pas son reste et  reprend le petit pour le ramener à la maison .......

Très rapidement , Gina trouve un post au Japon . Il lui faut partir seule afin de trouver ses marques là-bas  en même temps qu'un logement , pour ensuite, reprendre Pat .... Tout ça ne plaît pas à Harry .

Il est en plein questionnement ...... Il devra  essayer de s'occuper seul -  avec ses parents  le week end - de ce petit garçon dont il ne tarit pas d' éloges ......... et il en arrivera des choses ..... Un mois  se transformera en 4 .......voire plus .........

C'est ainsi qu'il décrit les rapports entre lui et son père et lui et son fils....... Toutes les difficultés pour un père d'élever son fils seul  .... C'est ainsi  que commence l'aventure d'une  partie de vie  d'un homme face à l'éducation d'un enfant .......

Bon ok c'est mon synopsis je ne suis pas sûre que je serais bien cotée sur ce coup- là mais je fais ce que je peux

Quelques phrases qui m'ont fait rire

Il s'agit d'un humoriste qu'il va devoir produire ......" je posais ma tasse de café devant lui et me penchai pour le regarder de plus près . Il avait une beauté typique d'Irlandais brun , jointe à un aspect négligé qui ne datait pas d'hier , comme un Kennedy qui aurait passé l'été à dormir dehors ........."

il s'agit de Heidi engagée comme fille au pair......" ........ bizarre pourquoi faisait- elle  bouillir de l'eau pour faire réchauffer une boite de soupe à la tomate ..... Heidi ?  Bientôt prêt ! Elle avait placé la boite sans l'ouvrir dans une casserole remplie d'eau et l'avait mise à bouillir .... Elle m'adressa un sourire hésitant juste avant que la boite explose ! Du liquide rouge fumant gicla dans toute la pièce  sur le plafond sur les murs et sur nous !  Essuyant la soupe qui m'avait coulé dans les yeux  j'aperçu le visage de Heidi couvert d'un rouge visqueux ... muette elle fixait le gâchis d'un regard choqué .....  On aurait dit SISSY SPACEK  dans la scène du bal de carrie ....... après quelques instants de silence elle éclata en sanglots ...... Tu sais papa dit pat  qui clignait des yeux dans un masque écarlate : elle non plus ne sait pas faire  à manger ...

Heidi trouva  donc une autre famille très convenable dans un autre quartier 

A l'enterrement de son père , Harry décrit le pasteur  " ..... sa pomme d'Adam faisait yoyo pendant qu'il nous parlait du jour du jugement dernier ....."

Sa nouvelle amie présentée à ses parents le jour de l'anniversaire de son fils lui reproche de ne  s'être  pas amusé  du tout, qu' il n'a fait aucun effort (il  y avait plusieurs enfant et un buffet)  ...." m'enfin que voulais-tu que je fasse ? Danser la lambada entre deux coca light ......   ....

Bon j'arrête ....... Tirées de leurs contextes  ces phrases ne semblent contenir pas plus d'humour que ça et en plus  il n' y a que moi  pour en rire encore  !!

Voilà moi je vous conseille de le lire pour simplement passer de bons moments rien de plus

PS : je viens d'aller lire quelques critiques et là je trouve  des bribes de textes du livre qui ne correspondent en rien  à ce que moi j'ai retenu ........ok c'est une histoire de garde d'enfant,  de vie,  de dire je t'aime à ses parents , bref oui c'est ça mais c'est aussi traiter avec humour ..... faut pas toujours ne voire que la tragédie ....... ce n'est que mon avis

Posté par javi53 à 13:30 - - Permalien [#]
23 janvier 2013

Le C à lire

Je relis des livres. Sur  plus ou moins 300 livres que je posséde,   ce qui est peu je le sais ,  je  pense avoir lu 3 fois  la moitié d'entre eux ...... c'est pas très intelligent je sais mais c'est ainsi et c'est  aussi par manque de moyen  .......

j'en achète parfois : mais c'est si cher . J'ai commandé un livre la semaine dernière  que j'ai commencé hier  soir après avoir terminé celui-là ......Et  Bof Bof ça ne commence pas aussi bien que je l'aurais cru ....... mais patience  .....on jugera après ......C'est tout de même 7,80  euros un livre  de poche. C'est fou  !

Quoique vous fassiez ça vous coûte un os . Un stage de poterie ? La peau des F----s ! Des cours de peintures ??? N'en parlons même pas  ! Des stages de tapisseries  (fauteuil et chaise et abat jour) ça c'est un rêve ....... M'enfin vous plaisantez  ..... Je ne vous raconte même pas;  c'est ce qu'il y a de plus cher ...(tissus carcasse  matériel rholalalalala)  Peindre ? L'achat des toiles + des tubes de peinture +  des vernis +  des  pots de gess +  des pastels gras + des bouteilles de  térébenthine +  des bombes de fixateurs + des trucs  + des machins ??........

Cela devient impossible de s'exprimer artistiquement tellement c'est cher  ..... c'est difficile de s'instruire aussi  (livres) c'est hors prix (enfin pour moi) j'attends pour ça les brocantes ou les  surplus d'éditions sur les marchés  mais je les trouve tout de même à pas moins de 5 euros  (ils étaient à 2 e il y a 5 ans)

Alors vous comprenez que le blog m'aide à m'exprimer plus ou moins artistiquement et c'est pas cher !

Quand ça plaît , quand on y arrive ..... ce n'est que plaisir et on ne regrette rien mais quand on est déçu  soit des stages , soit des livres  : on râle  

Donc en attendant le livre que j'avais commandé  .......j'ai relu celui-ci

513F49ZZGRL__SL500_

je n'aime pas l'aventure du tout  mais j'aime les romans d'époque .... C'est le seul "truc" qui me fait m'évader vraiment .... Ici  j'ai aimé..... Pas autant que la première fois où j'ai mis 4 **** (oui je cote en étoiles de sorte que si c'est très "étoilé"  je sais que je peux relire avec plaisir ......  oui oui je lis  au lit ça me permet de mieux m'endormir)  mais je me suis laissée emportée à nouveau puisque vraiment je ne me souvenais plus du tout de la fin  et comme il y a un certain suspens j'ai repris la lecture avec plaisir quand même ......

L'histoire se passe en 1850 ..... On le sait  , l'angleterre  mais d'autres pays d'europe et des USA  envoient  par bateaux , parfois ce sont des embarcations sommaires ,  les hommes les femmes les filles du pays jusqu'en Australie . Terre sauvage et méconnue .... On les appelle les convictes . Ils sont expatriés de force  pour  purger leur peine  : des délits commis au pays  . Graves et moins graves  c'est pareil : tout le monde dans la même galère ........

Les femmes sont utilisées selon leur âge pour la domesticité et les plus belles d'entre elles pour la prostitution ........ Par la même occasion , on peuple petit à petit  des contrées  jusque là inoccupées de toute vie humaine sauf par les Aborigènes mais qui ne font que passer  dans ces endroits puisqu'ils sont nomades .....N'empêche nous sommes dans le siècle des grandes découvertes  et bons nombres de scientifiques, botanistes, médecins, chercheurs sont déjà en pays conquis certains font de ce pays leur pays  ...... Des grandes aventures préparées des années à l'avance  .  Certains y perdent la vie  : le climat trop rude , les grandes chaleurs et  les grands froids le manque de nourriture etc ......

Ce  roman nous raconte la genèse des grandes villes australiennes  ..... la  ruée vers l'or ....... 

Mais c'est surtout de la vie de Judith dont il s'agit ....... Elle même ,  sortie de l'adolescence , vivant à Paris et à Londres , extrêmement cultivée  à l'éducation parfaite se retrouve aussi  exilée sur une fausse accusation et là commence pour elle un voyage ...... en enfer ........

Bon : je n'ai pas aimé les 15/20 dernières pages ....... je n'aime pas les histoires qui finissent bien ..... et pour celles qui aiment ça je vous l'dis :  l'histoire se termine trop bien à mon goût ! 

synopsis

Sydney, juillet 1850. Victime d'un complot sordide, la jeune Judith Lavallière est exilée en Australie sous une fausse accusation. Condamnée à la domesticité sous la coupe d'un colonel anglais alcoolique, elle s'enfuit, et trouve refuge, au-delà des terres connues, dans le mystérieux outback australien. Recueillie par des Aborigènes, elle va découvrir un peuple étrange et attachant, apprendre à survivre dans un désert hostile, sans limite, mais fascinant. Son destin la ramènera pourtant à la civilisation, dans la région de Melbourne, au moment de la ruée vers l'or, à laquelle elle participe. Volontaire et tenace, Judith fait fortune, puis se dresse contre le gouverneur qui exerce une tyrannie odieuse sur les chercheurs d'or. Mais ce combat contre un adversaire tout puissant et sans scrupules n'est-il pas perdu d'avance ? Surtout lorsque surgissent devant elles les fantômes d'un passé trouble qu'elle aurait préféré oublier.

Posté par javi53 à 14:00 - - Permalien [#]
19 décembre 2012

Le C à lire

j'ai vraiment aimé . j'ai parfois  - pas tout le long du livre loin de là - éclaté de rire  dans le silence de la nuit ...... puisque oui , je lis aussi  la nuit quand je ne parviens pas à dormir .... je n'avais jamais entendu parlé de cet auteur  mais son écriture me convient à merveille et son humour aussi

achetez le .......

5134RJ79XPL__SL500_

le résumé du net

Alfie Budd a trouvé à Hongkong la femme idéale, Rose, avec qui il vit deux ans d'amour fou. Celle-ci disparue tragiquement, Alfie retourne en Angleterre. Mais il ne croit pas à une nouvelle chance en amour... Il ne croit plus à grand-chose, d'ailleurs, et ne veut même plus penser à ses deux rêves : l'écriture et l'enseignement. Pour ne rien arranger, ce qui lui reste d'univers s'effondre autour de lui : le mariage de ses parents part à vau-l'eau, la santé de sa grand-mère s'aggrave, et quelques aventures sans lendemain lui laissent un goût amer. Alfie finit pourtant par accepter un poste d'enseignant dans une école de langues pour étrangers. Là, il fait une rencontre qui va bouleverser sa vie : celle de la femme de ménage de l'école, Jackie, une jeune mère isolée, éclopée de la vie comme lui... Une superbe comédie de mœurs contemporaine, qui parle comme aucune autre des relations amoureuses, de la vie, du tai-chi et des rapports entre les êtres.

Posté par javi53 à 16:30 - - Permalien [#]
05 novembre 2012

Le c à lire - IDEE DE LECTURE -

Je viens de terminer ces lectures si ça vous intéresse

voici mon avis court et bref

001

* j'ai  bien aimé L' INSOUMISE ce n'est pas de la grande littérature mais ce n'est pas ce que je recherche non plus  ensuiite l'histoire est jolie on se laisse prendre  c'est un peu eau de rose  sur la fin mais bon tant pis je mets --- c'est l'histoire de la réussite américaine fin du XIX siécle . j'aime les " pavés "  quand l'histoire me convient  .........

L'insoumise
À la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s'organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Economiser assez d'argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s'évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d'un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d'embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l'emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès...

j'ai beaucoup aimé LA CALECHE  d'abord parce que j'aime lire DIWO  mais j'ai trouvé le livre un peu court et l'histoire trop lisse  ! je mets ****  C'est l'histoire de la famille HERMES

La Calèche
Le nouveau roman de Jean Diwo, qui raconte avec souffle et passion la saga de la famille Hermès, est bien plus que l'histoire du jeune Thierry, talentueux sellier monté à Paris au début du XIXe siècle pour fonder la célèbre marque, symbole du luxe à la française. C'est le grand roman d'une dynastie du savoir-faire qui traverse les tourments et les progrès d'une époque où tout s'accélère, tout en gardant à l'esprit son rêve d'excellence.
Des campagnes de Napoléon jusqu'à l'aube du XXe siècle, en passant par les Trois Glorieuses et la Commune, c'est le coeur d'une famille de chair et de cuir qui bat dans cette grande fresque romanesque.

* Ensuite j'ai lu péniblement 3 FILLES EN FOLIE pensant que j'allais me divertir et rire avant de m'endormir puisque la lecture me permet aussi l'endormissement  et bien non c'est raté je ne vois pas trop ce que je peux en dire  je me demande quel est  "l'aboutissement" de l'auteur qui termine un pareil "pavé " .... je mets .... *

3 filles en folie

La première fois que j'ai rencontré Emma et Jodine, je les ai trouvées absolument parfaites.Après un long et épuisant défilé de filles toutes plus folles les unes que les autres, j'avais enfin trouvé les colocataires idéales ! Certes Emma me faisait un peu peur avec son look sexy et son assurance à toute épreuve, mais j'étais persuadée qu'un peu de fantaisie ne me ferait pas de mal. Sans compter qu'elle devait traîner dans son sillage une horde de séduisants jeunes gens dont nous pourrions profiter.
Quant à Jodine, elle était tout simplement la parfaite-petite-colocataire : sérieuse, discrète organisée. Le casting idéal, je vous dis ! Sauf que je n'avais pas du tout prévu qu'Emma me piquerait l'homme de mes rêves, que Jodine se révélerait une incroyable sainte-nitouche, ni que l'appartement prendrait feu... Et ça encore, ce n'est que le début de l'aventure !

Et bien pour moi cette aventure n'a aucun intérêt

Posté par javi53 à 09:00 - - Permalien [#]
24 mai 2012

Le C à lire

Ce 24 mai,  décès de l'écrivain belge JACQUELINE HARPMAN  - psychanalyste de formation -  à l'âge de 82 ans ..... Elle a continué d' écrire et de faire son métier de psychanalyste jusqu'au bout

 

j'ai beaucoup aimé

 

LA PLAGE D'OSTENDE

41FEDZXT5VL__SL500_

  • L'Amour et l'Acaciacoll. Nouvelles, 1958)
  • Brève Arcadie (Julliard, 1959) Prix Victor Rossel.
  • L'Apparition des esprits (Julliard, 1960)
  • Les Bons Sauvages (Julliard, 1966 et Labor, coll. Espace Nord, no 79)
  • La Mémoire trouble (Gallimard, 1987)
  • La Fille démantelée (Stock, 1990)
  • La Plage d'Ostende (Stock, 1991 et Livre de Poche no 9587)
  • La Lucarne (Stock, 1992)
  • Le Bonheur dans le crime (Stock, 1993)
  • Moi qui n'ai pas connu les hommes (Stock, 1995 et Livre de Poche no 14093)
  • Orlanda (Grasset, 1996 et Livre de Poche no 14468) Prix Médicis
  • L'Orage rompu (Grasset, 1998)
  • Dieu et moi (Mille et une nuits, 1999)
  • Récit de la dernière année (Grasset, 2000)
  • Le Véritable Amour (Ancrage, 2000)
  • La Vieille Dame et moi (Le Grand Miroir, 2001)
  • En quarantaine (Mille et une nuits, 2001)
  • Ève et autres nouvelles (Espace nord, 2001)
  • La Dormition des amants (Grasset, 2002) Prix du roman CF de Belgique
  • Le Placard à balais (Le grand miroir, 2003)
  • Jusqu'au dernier jour de mes jours (Labor, 2004)
  • Le Passage des éphémères (Grasset, 2004)
  • La Forêt d'Ardenne (Le grand miroir, 2004)
  • En toute impunité (Grasset, 2005)
  • Du côté d'Ostende (Grasset, 2006) (Grand prix SGDL de littérature 2006, pour l'ensemble de l'œuvre)
  • Mes Œdipe (Grand Miroir, 2006)
  • Ce que Dominique n'a pas su (Grasset, 2007)
  • Ecriture et Psychanalyse (Mardage 2011

Posté par javi53 à 12:00 - - Permalien [#]