il faut lire 

 bc,nghjkf

2 gyjg

jklj

jgkgjg;j hukf

petit aparté  :

jnjbhbh

ffyu no a

no b

rt(ykbshdgtrfghf

DES MENUS ALLANT JUSQU'A 580 EUROS

c'est ce qu'on appelle  LE VRAI SOCIALISME (mdr)

et on ne parlera pas de cette histoire vous verrez

fgh

mais ce Duhamel quand je vois sa gueule je zappe

BEAUCOUP D' ÉLUS PASSENT PAR Là ??????

tous des donneurs de leçons et

TIENS c'est spécial tout de même  . . . PERSONNE N 'A ATTRAPÉ LE COVID

QU 'ON M 'EXPLIQUE ,

 mais quelle est l'identité de la troisième personne ????????

et ils sont chez qu'un qui n'a que des ennuis judiciaires et juridiques erncore une fois écoutez chez julien COURBET

  hjukf

 dtyjut

ça alors il a été piégé ?  l'eusses -tu cru ?

dghj

 

dfhrf

Il y a une semaine, l'OMS publiait son rapport sur les origines du Covid-19. À travers le monde, des dizaines de scientifiques de premier plan scrutaient chaque ligne d'un document de quelque 300 pages écrit conjointement par l'équipe d'experts internationaux et des chercheurs chinois. Rapidement, l'enthousiasme laisse place au désespoir. Ce rapport entretient le flou. Dans une lettre ouverte publiée le 7 avril dans le New York Times, une équipe de 24 scientifiques de premier plan juge que des enquêtes plus rigoureuses sont nécessaires - avec ou sans la participation de Pékin. Elle affirme notamment que "les échantillons biologiques qui pourraient fournir des informations essentielles sur les origines de la pandémie restent inaccessibles", et appellent l'OMS à mener une veritable enquete indépendante

 je continue de dire que c'est un accient bacteriologique : et si vous allez me relire vous verrez