ILest 7h il fait très très très doux : + de 10°  mais il pleut  et qu'est ce qu'il fait triste 

  ne faudrait il pas s'y prendre un peu à l'avance

HUI

 

Une pelouse bien verte, rayonnante de santé, sous un ciel azur : peu d’images évoquent autant le printemps que celle d’un gazon sain sous les premiers rayons du soleil. Mais une pelouse bien entretenue demande qu’on en prenne soin toute l’année. Avec un peu d’amour, de la patience et nos quatre conseils, vous aurez un gazon digne de rivaliser avec les pelouses de Versailles ou de Buckingham.

1. Aérez votre gazon
Nous voici en mars  et avril : il est grand temps de sortir notre gazon de son hibernation.

Première étape : de l’air ! Dans certains jardins, l’herbe est piétinée de manière intensive, générant ainsi un sol plus dense, dans lequel l’eau pénètre moins bien. Le gazon s’enracine alors moins profondément et il se fait envahir par de ‘l’herbe de rue’ plus dure. Piquez des trous dans le sol à l’aide d’une fourche ou d’une roue à picots. Remplissez les trous de sable et ratissez-le dans le gazon. Entendez-vous les brins d’herbe soupirer d’aise ?

2. Tondez l’herbe régulièrement
La règle générale : plus il est tondu régulièrement, mieux le gazon se porte. Fraîchement coupée, l’herbe est stimulée à pousser de façon plus touffue et à produire de nouveaux brins. En outre, les mauvaises herbes auront moins de chances de se diffuser dans votre gazon. Mieux vaut ne pas tondre quand le temps est très sec, mais à partir du mois de mars, vous pouvez sortir la tondeuse un peu plus souvent. De mai à août, tondez idéalement une fois par semaine, sauf dans les périodes de sécheresse.

3. Optez pour une tondeuse mulching
Si vous tondez votre pelouse régulièrement, vous vous retrouverez bien sûr avec un gros tas d’herbe coupée. Celle-ci se décompose mal et diffuse une mauvaise odeur. Avec une tondeuse mulching, faites d’une pierre deux coups : vous déchiquetez ou « mulchez » l’herbe en passant la tondeuse, tout en dispersant immédiatement les déchets de tonte, qui disparaissent entre les brins de votre pelouse, la protègent du dessèchement et constituent une couche d’engrais sur le sol. Pas de déchets, et en prime : une nutrition supplémentaire pour une pelouse saine et aérée.

4. Offrez un verre à votre pelouse
Tout comme vous, votre pelouse a très soif en été. L’herbe desséchée semble nue et aride - pas exactement le cadre rêvé pour un BBQ au jardin. L’arrosage est indispensable, et il y a moyen de le faire d’une manière écologiquement responsable. Récoltez l’eau de pluie toute l’année dans une citerne et utilisez-la pour hydrater votre gazon pendant les mois d’été. Mais n’arrosez pas tous les jours : il est préférable de donner beaucoup d’eau en une fois, mais toutes les deux semaines. De cette façon, vous stimulerez les brins d’herbe à s’enraciner plus profondément. Il est également important d’arroser tôt le matin ou tard le soir, afin de ne pas brûler votre pelouse.