25 mai 2020

Les ciels de Gaume

et bien si on avait du soleil  

mais là les nuages se sont amoncelés juste au -dessus de ma tËte

m'enfin ?

P1530205

P1530206

P1530207

P1530208

P1530209

P1530210

mais oui il y a du bleu  et je vous l'dis  : ca me suffit vous le savez

Posté par javi53 à 10:30 - - Permalien [#]

Le C à LIRE : LA CRISE SANITAIRE MONDIALE

quelques infos du jour

 vhujkf vhuk

Première image  :  DONC IL N'Y A QUE MOI QUI AI PENSÉ (voir cette catégorie il y a quelques jours ou semaines ?)  personne  n'a pensé une seconde que masques et gants seraient laissés par terre n'importe ou ? et que ce serait une sacrée pollution ??

BEN ÇA ALORS  !

 seconde image  :  et PUIS BOOM ! ! ! !  ça veut dire quoi ?    la terre explose  . . . la lune ? nous ?

hjk  ftsr

chez nous tout est plus cher   . . . .  et voilçà que soudainement TOUT PEUT RéOUVRIR  je ne comprends pas  zlors que des cas se  "révelent "   partout TOUS LES JOURS

ghjgj

syndrome

il y avait le MYTE DE LA CAVERNE  (mdr) 

aujourd'hui c'est le syndrome de la cabane   (moi qui déteste les cabanes dans les bois) 

et comme je comprends car j'en souffre (mdr)

est ce grave docteur ?

oui ça peut  

Les Wallons auraient bien plus peur du virus que les Flamands. Par exemple, au nord du pays, presque tous les enfants retournent à l'école tandis que chez nous, beaucoup restent volontairement à la maison.

Certains Wallons souffrent du "syndrome de la cabane".

Ils redoutent tout contact avec l'extérieur et préfère rester confinés.

Une dame explique : "Je suis en sécurité chez moi, ça ne dépend que de moi, j'ai le contrôle quand je suis chez moi. Et quand je sors, je perds le contrôle".

Une situation qui n'est pas inédite selon Mandy Rossignol, professeure et docteure en psychologie à l'UMons.

"Une étude des collègues de l'UCL a montré qu'environ 50% des personnes se plaignaient de difficultés psychologues pendant le confinement. À la suite de ce confinement, on peut aussi imaginer que de nombreuses personnes ont peur de revenir à la situation d'avant. Ces peurs sont justifiées puisque la pandémie continue à exister, le virus est toujours présent dehors. Ce qui s'est passé quand on nous a demandé de nous confiner, c'est qu'on a construit une sorte de bulle de sécurité chez nous. Ce besoin de sécurité est très connu des psychologues, il relève de ce qu'on appelle la pyramide de Maslow,  j'en parle sur le blog allez lire svp http://vip53.canalblog.com/archives/2013/10/04/28145268.html  les besoins élémentaires qui doivent être résolus chez l'être humain. En nous permettant d'être chez nous, on a pu répondre à ce besoin de sécurité et construire notre bulle. Le fait de sortir de chez soi correspond à une rupture de ce sentiment de sécurité."

"Un cercle vicieux où l'anxiété se nourrit elle-même"

Le témoin explique également qu'elle fait preuve d'une extrême vigilance, notamment envers les jeunes filles qui viennent s'occuper de ses chevaux de temps à autre. Malgré que celles-ci se désinfectent les mains en arrivant et gardent leur distance, elle préfère ne pas sortir de chez elle… et culpabilise de faire autant attention.

Mandy Rossignol explique ce schéma de cette façon:

"Quand on est dans un contexte d'insécurité, comme cette épidémie, on a eu une émotion de peur très importante. La peur va provoquer tout un afflux d'hormones de stress chez nous et augmenter le stress et l'hyper-vigilance. L'hyper-vigilance, ça nous rend particulièrement attentif à la présence de n'importe quel danger dans l'environnement. Parfois trop. Et en même temps, on a conscience qu'on peut trop l'être. Quand c'est le cas, on le ressent et ça conduit à une forme de culpabilité et un cercle vicieux où l'anxiété se nourrit elle-même et nourrit la peur".

Ne pas rentrer dans une psychose

La confiance envers les décisions prises par le gouvernement peut aussi jouer un rôle sur cette peur.

"Si les personnes pensent que les décisions de déconfiner qui sont prises sont avant tout économiques et pas liées à la santé des gens, ils vont avoir l'impression d'être manipulés et s'opposer à cette forme de manipulation qu'ils perçoivent. La confiance est vraiment quelque chose d'important pour tolérer une difficulté, une incertitude."

Pour Yves Van Laethem, infectiologue au CHU Saint-Pierre et porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, il est important de ne pas rentrer dans une "psychose" face à la maladie. 

IL A ETE LE PREMIER à nous foutre la frousse non mais hello quoi  comment peut on lire de telles choses 

"Il faut rappeler que cette pathologie, pour la majorité des gens, est une pathologie bénigne. On n'est pas devant un Ebola. Je pense qu'il faut resituer les choses, particulièrement pour les gens jeunes, jusqu'à 45 ans. À 45 ans, on est encore jeune par rapport au coronavirus. Dans la majorité des cas, on a une pathologie qui est extrêmement bénigne et donc il ne faut pas rentrer dans une psychose d'un virus qui tue tout le monde dès qu'on l'aperçoit."

Moi de mon coté je n'ai plus accepté les infirmière chez moi alors qu'il me restait 11 jours de soins   : c'était juste psychologiquement plus possible

pourquoi alors dans la majorité des cas c'est EXTREMMENT BENIN  ?

MAIS QUE LE MONDE S'EST ARRETé DE VIVRE DE PRODUIRE DE CONSOMMER D'OUVRir   DE BOUGer

je suis alors en droit de me  dire  et de vous dire  : "  DONC  tout ça pour ça ?? "

-------------------------------------

M ENFIN

 C'EST DU RESSORT DE LA DÉMENCE

ils vont calculer ça comment ??? des cases ????  ils veulent surtout qu'on revienne  uniquement pour qu'on paye  la facture de non résident

car on ne peut rien faire 

si moi en aout je veux comme je le fais tous les jours marcher  tot le matin Et l'après midi sur la plage je vais devoir m'inscrire ?

JE REVE

GYGYGYG 1

non mais chaque jour son lots de nouveautés  macabres

à part ça on trouve qu'on prend assez mal les choses ??

Pour ceux qui ont mon âge parce  que les autres :  les autres s'enfichent comme de leur première culotte 

je me demandais :  je parle de l'émission  koh lanta  . . .  que j'ai adorée les 5 premières années  et que je n'ai plus regardée  du tout  par la suite  . . . pourquoi et quel est l'interet  et LE BUT de faire manger aux concurrents  des choses abominables  : tels que des viscères des gros insectes  des yeux  . . .  " 

je vous demande ?? . . .   POURQUOI

c'est tout ça qui n'existait pas avant  : aujourd'hui on tente tout et n'importe quoi et on se demande pkoi  ce qui nous arrive  . . . ARRIVE 

2

si c'est pour etre pire après qu'avant le covid après avoir passé des semaines en clinique sous respirateur  quelques heures sur le dos et quelques heures sur le ventre et ainsi de suite  :    je ne trouve pas judicieux de nous laisser vivre   . . .  et puis les VISONS ?? qui a besoin d'avoir un vison chez soi  . . . A QUAND LE PANGOLIN EN LAISSE  + 3 chauffe souris SUR L'ÉPAULE

et bien voilà
ce que je viens de trouver  ce 26 mai ce que j'ai écrit juste avant n'est pas si débile que ça
nkn1nl

Posté par javi53 à 09:30 - - Permalien [#]

La DecoEspagnole 2 très jolies VISITEs

IL EST 8H IL FAIT SPLENDIDE ET ENCORE UN PEU FRAIS
on visite ce matin
ce sera en ESPAGNE

deco espagnole by el mueble (1)

deco espagnole by el mueble (2)

deco espagnole by el mueble (3)

deco espagnole by el mueble (5)
les sols en pavés de ciment  sont EXTRAORDINAIRE  on voit donc que des cloisons sont tombées puisque les pavés sont différents  et ils ont eu l'excellente idée et le respect de TOUT GARDER

deco espagnole by el mueble (6)

c'est comme partout  :LES PLANTES VERTES  

je trouve que de la couleur au mur aurait été plus chic  : un gris comme celui du pavé  ainsi la brique et le pavés seraient mieux mis en valeur

deco espagnole by el mueble (8)
c'est chouette la clison en fer  coté cuisine pour mieux  donner l'impression des séparations des pièces  
mon seul souci ici ?    le manque de COSY  DE CONFORT
TROP DE RIGIDITÉ TROP COMME DANS TOUTES LES VITRINEs  D'europe  

deco espagnole by el mueble (9)

c'est dingue le sol  : j'adore

deco espagnole by el mueble (4)

j'aime

deco espagnole by el mueble (1)

deco espagnole by el mueble (7)

peut mieux faire  . . .  JE POSE DES PLANCHES PARTOUT  sur le mur du fond

et je fais pareil que si j'étais dans mon séjour : livres sur les jardin les chateaux les extérieurs  et de la  déco etc . . .

et je peins tout cet espace en OCRE FON

-----------------

autre du même bureau je pense

BH_94

BH_762

très chouette

Blue-area

----------------------------------------

autre jolie visite

trop neuve pour moi j'aime trop ce qui a vécu  et même ce qui est un peu usé

JOLIE VISITE (2)

vous cliquez svp merci

oui j'aime les étagères même si en planche de chêne ancienne elle aurait été parfaite

mais tout est trop bien ficelé rangé  mis en scene surtout : ce n'est pas mon truc mais c'est CLASSIEUX

JOLIE VISITE (4)

JOLIE VISITE (3)

on connait toute ce meuble

et bien peint en gris bleu c'est hyper chouette

JOLIE VISITE (5)
LA TABLE DE SALON  est magnifique

JOLIE VISITE (6)

JOLIE VISITE (10)

JOLIE VISITE (7)

JOLIE VISITE (13)

JOLIE VISITE (8)

c'est du RIVERDALE   . . . ce sont ces marques  que je trouve trop présentes  : et elles sont cher  la chaise ici est un élément  de leur classique

JOLIE VISITE (9)

magnifique entrée  qui donne en plus sur l'arrière

LE PIED   évidemment mais pourquoi ce ton JAUNE AU MUR  

de l'orange grisé  eut été PARFAIT  

JOLIE VISITE (11)
CES GROS ENCADREMENTS C'EST HORRIBlE

JOLIE VISITE (12)

JOLIE VISITE (14)
JOLIE VISITE (16)

JOLIE VISITE (17)

JOLIE VISITE (18)

JOLIE VISITE (15)

Posté par javi53 à 08:00 - - Permalien [#]