09 novembre 2019

Le C à lire le "moi je" et quelques mots sur les PAYS BAS avant de commencer une série de visites

DONC  :

je suis là pour redémarrer les " discussions" ("discutions")  sur la décoration intérieure . . .   et ce sera  , pour le moment en tous cas ,   presqu’exclusivement  des critiques sous les images de  toutes ces magnifiques visites de maisons à VENDRE  HOLLANDAISES   ,  des docs que j'ai pu classer  (je n'ai pas de gout pour le reste  - d'autant que je ne sors pas - mais ça reviendra je pense) 

QUEL PLAISIR que regarder ce qui se passe dans ces maisons  classieuses élégantes et cossues  de ville ou de campagne dont l’architecture est incroyablement particulière le plus souvent  et que c’est  tout ce que j’aime . . .  Je connais bien très bien même quelques petites villes des PAYS BAS JE RAFFOLE ENCORE PLUS DE CE PAYS depuis 11 ans MAINTENANT  . . . il a maintenant la première place  avant l’Angleterre  et c’est sans doute parce qu’il me ressemble PLUS . . .   tout est à hauteur d’homme   . . . Parfois vous le verrez , on pourrait croire à un décor - au bord des canaux - crée  pour QUELQUES IMAGES PARFAITES de cinéma et puis  les intérieurs sont agencés TOUT  comme j’aime

Et ces maisons bourgeoises situées dans les quartiers proches des grandes villes à l’environnement EXCEPTIONNEL  . . .  wouahhhhh    . . . Comment est ce possible d'avoir tant de jolies maisons dans un si petit pays 

Voilà bien longtemps que je ne suis allée à AMSTERDAM  et j’en ai envie comme vous n’imaginez pas  . . . ( - je me demande si je remarcherai normalement  un jour BRUGES me manque déjà)   Et si  dans ces grandes villes, vous me dites que c’est sale. . .  . Je répondrai alors que ce n’est pas du fait des habitants mais de ses touristes : c’est certain

A Bruges par exemple : il n’y a pas UNE SEULE RUE SALE que ce soit au centre ou dans les rues et ruelles périphériques au centre

Et bien là- bas c’est pareil : le peu que je connais  c’est tellement net . . . Évidemment  , plus on va vers le nord  et mieux c’est :

POURQUOI ?

Et bien simplement parce que  les  gens suivent les règles  . . . et ils ne s’en portent que mieux   (ils sont grands bien faits bien proportionnés, sains, beaux ) ( Mon père me disait toujours : "  suis les lois suis les règles et tu ne t’en porteras que mieux sinon c’est l’anarchie  il suffit de 10 brebis galeuses dans une ville et c’est  un cauchemar  pour le reste de la population (on était en 1978 ))

 ------------------------------------

Je regardais la télé (je suis rassasiée de télé l'horreur ) aux infos, les quelques heures de beau temps d’octobre (comme chaque année aux mêmes endroits d’ailleurs BIARRTIZ ST JEAN DE LUZ et compagnie )   On a vu les gens le temps de midi s’installer dans les parcs non pas là ou on peut mais exclusivement là où on ne peut pas . . . peu importe la petite bordure de fer forgé de 50 cm de haut on la passe et on va s’y allonger ou s’y asseoir ?

Mais pardon si on ne peut pas pourquoi alors y aller ?  Pourquoi aller piétiner le travail des jardiniers ?

POURQUOI ? . . .   IL FAUT VERBALISER c’est tout

Je le vois dans tous les domaines : il vous suffit d’une interdiction pour faire exactement le contraire de ce qu’on vous demande : il est donc toujours  interdit d’interdire ?

Ça me met en rogne . . .  Voilà pourquoi j’aime tant les PAYS- BAS et tous les pays du nord . . . .

J’ai vu le reportage sur tf1 dans - 7 à 8 - on était dans une citée où survivent 17.000 personnes une banlieue proche de PARIS où les drogués et les revendeurs empêchent les habitants (parfois propriétaires) de rentrer ou de sortir de chez eux

Mais c’est quoi ces endroits ? Les autorités ne font strictement rien . . . parce qu'ils ont tous peur ? Moi je dis au pilori

Les déchets les poubelles sont jetées par les fenêtres et s’amoncellent aux bas des appartements des rez- de- chaussées ou les rats gros comme des chats pullulent même dans les escaliers (remplis de déchets) et aux plafonds des corridors

Mais C’est l’enfer ! il n’y a pas d’autre mot . . .    CE SONT DES GHETTOS où règne la terreur et on parle de N.YORK ?   Mais c’est pire que dans les films les plus glauques . . . .

Que faites- vous pour tout ça Mr le président  (a part voyager  et voyager et encore voyager)  et vous les élus et vous les forces de l’ordre ?

Vous n’imaginez pas comme ça m’a choqué . . .    Pourquoi les gens ne nettoient ils pas eux –même  ,  faire le plus gros et ensuite un peu tous les jours ?  Pourquoi laisser tout ça continuer  . . . ce sont des dépotoirs

Qui sont tous ces architectes qui ont construit des horreurs pareilles  . . .  qui sont ces gens qui n’ont pas réfléchi plus loin que le montant de leurs factures . . .   Et quoique vous en pensiez c’est LE CORBUSIER qui a commencé avec des HLM

--------------------------------------------------

Je regardé aussi (j’ai du temps à revendre ) quelques émissions de S.Plaza  . . ..   Wouahhhh : franchement quand je vois dans quel etat les gens laissent à la vue de tous leurs intérieurs : j’ai honte pour eux . . .   Même des apparts parisiens à plus de 1.000.000 d’euros c’est moche ,parfois sale, surchargés de boites ,de caisses, de tout (et non ce ne sont pas des fourzitouts classieux) c'est  souvent délabré (plafonds fuites d’eau salle de bains dépassées  cuisines abominables et ne parlons pas des commodités

Ici vous le verrez tout le long : c’est toujours RANGÉ PROPRE NET - un minimum de politesse quand on vend un bien –    Il faut que vous alliez voir ce qui se passe AILLEURS, là ou ça marche bien là où c’est net ,propre, gai à vivre le pourquoi du comment  d' une bonne santé d' une joie de vivre et le bien etre ensemble  , là  - bas où prendre des leçons de netteté de gout de couleurs de proportions . . . là ou chiper des millions d’idées

Dans les sublimes bâtisses restaurées (je n’aime que l’habitat ancien, d’époque restauré  en France et je raffole de l’habitat du NORD celui de la région de LILLE) que nous fait visiter STEPHANE TEBAUT 90 propriétaires sur 100 d’où qu’ils viennent du nord ou du sud sont allés en Belgique :

Pour les cuisines

Pour les objets de déco

Pour des matériaux nobles (les marbres les pierres bleues les essences de bois)

Écoutez- les . . .     Ces gens SAVENT mettre en valeur chez eux  les idées « pêchées » ailleurs et là je dis CHAPEAU ils font mieux que nous  . . . mais ils sont  si rares  . . . .    Ils devraient « monter » (en km) un peu plus haut et visiter quelques belles maisons hollandaises et leurs extérieurs . . ça vaut la peine de se déplacer car  c’est 1000 fois plus chic , classe  et propre que chez nous en Belgique

 -----------------------------------------------

Le plus gros du classement de mes images  était de retrouver l’annonce de la maison à vendre correspondant  à son intérieur   . . .  je voulais être complète   : montrer de belles maisons, leur intérieur  leur environnement mais aussi le prix qu’elles se vendent en 2019 et puis voir comment sont prises les photos qui mettent en valeur le bien à vendre 

J’ai reconnu dans mon parcours de ces visites ,  certaines maisons qui sont passées sur NPO2 (chaîne hollandaise : à 18h45 . . . j’espère que vous pouvez capter cette chaine . . .  ici elle est gratuite   . . . voir combien les gens ont du gout combien tout est beau et  recherché beau  : cette semaine on avait encore du lourd ! )

Savez vous que  Même quand ce n’est pas  à mon gout  ou plutot dans mes gouts : je trouve ça incroyablement beau   

C’est ingénieux

C’est pratique

C’est coloré parfois, et des couleurs terribles

C’est souvent classe  car ils conservent eux aussi comme les anglais le vieux mobilier   . . . IL REVIENDRA ce mobilier de famille CROYEZ – MOI . . . vous avez décidé de vous fournir chez Ikea par contre vous descendez dans les rues tout casser parce que GIFI CONFORAMA et Cie ferment leurs portes et laissent les gens sur le parvis ?? M’enfin ??? un peu de jugeote . . . Ikea ne s’est jamais porté aussi bien  : voilà 10 ans que je vous demande de ne plus aller vous meubler là . . . .

On trouve des montées d’escaliers  à tomber par terre,  c’est le cas de l’dire

On trouve des agencements qu’on ne voit jamais ici : pffff

On trouve des cuisines NOIRES ROUGES VERTES BLEUES et souvent des JAUNES 

On trouve des cuisines magnifiques et ingénieuses avec leurs étagères

On trouve dans ces cuisines DES PLANS DE TRAVAIL  et des EVIERS qu’on ne trouve pas du tout ici

On trouve des matériaux dignes de ce nom

On trouve des EXTÉRIEURS à se rouler par terre aussi (enfin pas pour tout de suite)

On trouve et ça C’ EST RÉCURRENT  c’est dans l’R DE LEUR TEMPS   ,  une nécessité UN MUST DU MUST  -   UN ABRI DE JARDIN   -

Un abri  est décoré comme dedans ,  arrangé, agencé cosy- ment : ils y passent  des journées et des soirées  d’été  d’automne et mieux encore des soirées d’HIVER     . . . C’est ce qui m’a le plus frappé et c’est ce qui m’a le plus plu quelqu’en soit la décoration d’ailleurs . . .  On peut y voir des divans confortables, des fauteuils rotin, des tables en chêne,  des armoires d’époque : si si tout ça dehors

On trouve  très souvent en ville comme à la campagne une verrière une véranda  ou une varangue qui a été ajouté au fil des ans ou existante  depuis la construction de la maison : je n’ai rien vu qui ne soit pas magnifique

C’est drôle car j’ai remarqué aussi que les lave-linges et leurs sèche- linges étaient TOUJOURS TOUJOURS PLACÉS en hauteur :entre 10 et 50 cm sur un socle en béton carrelé presque toujours ou alors ces machines sont placées  aux étages  C’est drôle alors oui j’ai voulu en savoir plus : je n’ai strictement rien trouvé : je ne vois que les soucis d’eau  avec  d’éventuelles inondations  donc forcément d’obligation  légiférées par les assurance peut être

Et je le pensais :   Pourquoi toujours placer les congélateurs, les lave- linges, les sèche- linges  au sous -sol ? m'enfin ,  Quand on a été inondé 1 fois il devrait être exigé qu’on place ces engins ailleurs et en hauteur  . . .  ils le font  chez eux  pourquoi pas ici ? POURQUOI NE PAS ALLER PRENDRE DES BONNES IDÉES AILLEURS ????   Avec quelques règles et obligations comme celles- là ,  lors des inondations graves  ,  on aurait moins de calamités . . . Et  les assurances  seraient sans doute moins cher aussi

quelques illustrations  ?

167_1440 257_1440

373_1440 766_1440

buanderie rehaussement

il y a des endroits où l'eau doit monter très haut ?????

toutes ces images proviennent de toutes les régions ou presque  je dirais que dans 6 maisons/ 10  on voit ça

vous verrez au fil des jours où les gens ont leur propriété c'est dingue

cuisdi (8) cuisdi (9)

doublon peut etre (17) on trouve tjrs ce vert doux (7)

super arriere couloir de nage (1)

J’ai travaillé  longtemps avec des hollandais et j’ai posé pas mal de questions sur l’habitat  hollandais  . . . .habitant au GDl depuis plus de 25 ans je doutais de leurs réponses  chacun y allait de sa référence  . . . 

AH OUI :  J’en ai déduit aussi que les hollandais aiment énormément l’ART JAMAIS , pas une seule fois JE N'AI VU AUTANT D'ART DANS UNE MAISON ici ou en france dans l'émission de PLAZA par exemple  Dans chacune des maisons que j’ai « visitées »  , toutes possèdent  sur leurs murs de chaque pièce au moins une toile ,  des œuvres d’art  des sculptures aussi . . .Et  comme en flandre : des photos tirées dans un immense format des enfants  et de la famille  : ok  une je veux bien,  mais sinon je déteste  ça (je n'aime ça que sur une immense table ronde nappée jusque par terre avec dessus des cadres en argent  en bronze de toute la famille ça c'est d'un chic fou 

J’ai pu remarquer aussi qu’ils aiment beaucoup le jaune : du « jaune vanille » au jaune si puissant que s’en est trop rigolo vous verrez vous rirez aussi 

J’ai vu aussi qu’ils osaient la couleur appuyée : après le jaune alors c’est le vert

Ensuite ce sera   le Rouge  et sur les murs et sur les meubles et parfois les 3 ensembles

J’ai vu aussi après le  BLEU du soutenu comme du pâle

 J’ai vu aussi  , allez vous me croire ? :  des cuisines mauvesdes mdr 

J’ai vu aussi une décoration tellement personnelle (presque pas de ik) que j’en ai fait des ohhh et des ahhhh (qu'est ce que ça m'a fait du bien) 

J’ai vu aussi du SOPHISTIQUÉ et pourtant pas forcément bling bling  . . .    Mais oui j’ai vu du bling aussi

J’ai vu aussi des jardins même tout petits merveilleusement agencés : presque toujours entretenus dans l’excellence

J’ai vu aussi qu’ils se fichaient le plus souvent de ce qui se faisait  en ce moment  dans les magazines : peu importe «  je »   mélange ce que j’aime et j’adore ça et j'ai envie de " raconter "  ma maison

J’ai vu aussi une architecture variée,  magnifique  le plus souvent en briques rouges bien rejointoyées

J’ai vu aussi et surtout  DE LA PROPRETÉ partout  que jamais on ne trouve ici sauf dans les petits villages ardennais  (en gaume tout est sale et c’est  laisser aller insupportable) 

 J’ai vu aussi des tas de verrières de vérandas de varangues : wouahhh  LE PIED !   du dur du costaud des matériaux haut de gamme  . . .  à pleurer tellement j’aime

 J’ai vu aussi PARFOIS SUR toute la surface d’un mur et que j’ai trouvé ça  beau : le tableau de la jeune fille à la perle, qui représente   - avec le carrelage faïence - LES PAYS- BAS   . .  .  chez moi aussi je la voulais  la jeune fille à la perle  et je l’ai trouvée cette année  sur la brocante du 1 mai à POPPERINGE : je la regarde tous les jours tellement je l’adore  (allez revoir ma brocc du 1 mai) 

J’ai vu des pièces mansardées hyper pentues à s’extasier : des cosy des chaleureuses, des  « chouchoutantes »des enrobantes  des calfeutrantes

donnez  du fil une corde un bout de bois à un hollandais il vous fait  DU MAC GYVER EN DECORATION

Je n’ai pas eu envie de posséder ces maisons parce que   toutes  SONT plus belles les unes que les autres : c’eut été bien  trop dur de choisir  surtout pour moi qui n’aime que le TOUT PETIT . . .   car contrairement à ce qu'on pense :   j’ai vu des très grandes bâtisses en campagne et en périphérie des villes

Par contre j'ai pensé très souvent : mais pourquoi je n’ai pas eu ces idées là ?? pourquoi on ne m'a pas proposé ça  ?  Des idées  simples ingénieuses pratiques

que du plaisir vous allez le voir 

Parlons un tout petit peu  et dans les grandes lignes importantes que les français ne connaissent pas du tout ou très très peu

 Parlons SITUATION ET géographie

L'altitude moyenne des Pays-Bas est très faible : un quart du territoire est situé sous le niveau de la MER DU NORD1.

ON VA LE VOIR AU LONGDE CES VISITES  , les  paysages néerlandais typiques sont constitués de « larges rivières coulant paisiblement à travers des plaines sans fin 

Les canaux sont nombreux, donc les zones humides aussi

Et là je me posais quelques questions :

Les  bêtes ? Loutres ragondins et autres bestioles qui me font m’évanouir

L’humidité dans la maison les odeurs de moisi ?

L’isolation ok mais quoi comme isolant anti capillarité

Le pays est un site importante pour les OISEAUX EUROPEENS, qu'ils soient migrateurs marins aquatiques OU DES OISEAUX limicoles  / oies bernaches et de même pour les mammifères : loutres et castors   . . .    Et bien, voilà je viens de le dire..

Les Pays-Bas sont exposés à de multiples aléas naturels : avant tout, les INNONDATIONS  et les SUBMERTIONS MARINES les tempêtes les incendies (????)  Les glissements de terrains  

Les terres littorales sont pour la plupart protégées par des DIGUES construites au fil de l'histoire du pays en raison des nombreuses catastrophes naturelles liées à l'eau recensées.

Même en Belgique on se souvient des inondations causées par la MER DU NORD  en 1953 : 1800 décès et conduit à la construction d'un réseau renforcé de digues, avec un système de pompage important (pompes permanentes et pompes d'urgence).

Les digues sont construites pour gérer des risques

sur une période décennale pour les plus petites (digues pour l'agriculture...), mais

pour une période centennale pour les digues régionales (400 km de digues) et

pour une période équivalente à 10 000 ans pour les remparts de digues de 6 m, au plan national (couvrant une distance de 150 km).

Pour faire face à l'augmentation du niveau de la mer, un ambitieux plan d'aménagement est mis en œuvre, avec digues, augmentation du lit majeur de fleuves, bassins de stockage, reconstruction de fermes en haut de buttes, déconstruction d'habitation en zone littoral, relogement et renaturation...

Parlons Traditions, us et coutumes

- À la pause de midi, la boisson qui accompagne le casse-croûte rapide sera le plus souvent un verre de lait !

- Le dîner se prend d’ordinaire vers 18h. Recevoir une invitation pour 19h signifie qu’on partagera un pousse-café.

- Aucun Néerlandais ne se risquerait à fixer une ampoule rouge au-dessus de sa porte, puisque cette enseigne indique la présence d’une dame qui vend ses charmes.

- Les rideaux des fenêtres des maisons sont constamment grands ouverts sur l’intérieur, la mentalité calviniste considère que le citoyen honnête n’a rien à cacher.
À Amsterdam, une armée de laveurs de carreaux parcourt la ville afin de rendre les vitres les plus transparentes possible. Le monde néerlandais est un monde de maisons bien rangées à l’intérieur. Une maison mal tenue est synonyme de désordre et/ou de moralité dangereuse.

- Le Hollandais possède plusieurs vélos : celui de tous les jours, souvent vieux et rouillé, et celui des grandes occasions bichonné et souvent customisé, et enfin, pour chacun, deux cadenas ; le vol de vélo étant un sport national. (je n’ai jamais entendu parler de ça )

Culture et arts Pays-Bas

Peinture hollandaise

Rembrandt, maître de l'ombre et de la lumière

Pourquoi Rembrandt est-il considéré non seulement comme le plus grand peintre hollandais, mais aussi comme l'un des plus puissants génies de l'histoire de la peinture ?
Pour 2 raisons essentielles : il est l'inventeur d'une technique audacieuse appelée le « clair-obscur ». Avant Rembrandt, seul le Caravage avait eu l'idée de juxtaposer aussi violemment des couleurs sombres et des couleurs claires. Mais contrairement à celui-ci, le peintre hollandais évite les contrastes brusques et soigne l'art de la transition. Le regard est attiré par l’éclat d’un visage – ou seulement sur une partie de celui-ci – qui semble surgir de l’obscurité, comme éclairé par l’emploi d’une peinture souvent épaisse, travaillée, presque sculptée Marier la lumière et l'ombre, la clarté et l'obscurité (la vie et la mort ?), voilà l'invention géniale de Rembrandt.


L'autre raison tient à son caractère, à sa vision du monde et des êtres. À l'instar de Dostoïevski, auquel Malraux le comparait, Rembrandt ne se contente pas de représenter les choses, il se jette corps et âme dans la création. Avec lui, la peinture européenne s'interroge pour la 1re fois sur l'homme. On ne décore plus, on n'idéalise plus. On explore les profondeurs de l'âme humaine. De tous les peintres du Siècle d'or, Rembrandt reste le grand patron !

Vermeer ou le sublime dans la banalité

Parmi les grands maîtres du XVIIe siècle hollandais, Johannes Vermeer (1632-1675) est le seul dont on peut dire qu'il ne commença à exister que 200 ans après sa mort. D'ailleurs, c'est un obscur critique d'art français qui redécouvrit son œuvre à la fin du XIXe siècle. Contrairement à Rembrandt, qui laissa des centaines de toiles, on ne connaît de lui qu'à peine 37 tableaux.

Vermeer peint les scènes de la vie quotidienne avec douceur et poésie. Signe particulier de l'artiste : n'aime ni les foules ni le bruit. C'est pourquoi certains le dénomment « peintre du silence ».

Il abhorre le mouvement et le passé. Il adore les choses les plus ordinaires, la banalité quotidienne qu'il transforme en merveilleux. Aucun exotisme chez ce sédentaire indécrottable. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est la quiétude rassurante : une ruelle vide ou des maisons de sa ville natale, une jeune fille avec un turban, une femme qui verse du lait dans un récipient, une autre qui lit une lettre, pour ne citer que ces chefs-d’œuvre.

Frans Hals, le peintre de la vie

Un joyeux drille, ce Frans Hals ! Généreux en tout, il se maria 2 fois et eut 7 enfants qui furent tous peintres. Né entre 1580 et 1585, il vécut à Haarlem où se trouve l’actuel musée qui porte son nom.
Son existence fut assez tumultueuse : un goût certain pour la boisson, divers petits scandales, qui le menèrent devant la justice, et une fin de vie dans l’indigence suite aux dettes accumulées.

Si Rembrandt, son contemporain, fut en quelque sorte le « témoin de l’âme » et Vermeer le « peintre du silence », Frans Hals fut celui « des émotions et des instincts humains ». Il aimait la fête et les bons vivants, comme en témoignent de nombreux tableaux. Dans l’un des plus célèbres, Le Joyeux Buveur (1628) exposé au Rijksmuseum d’Amsterdam, on y voit un garde au regard trouble qui nous salue de la main droite, l’autre tenant un verre de vin. Voilà peut-être le 1er portrait d’ivrogne de l’histoire de la peinture hollandaise !
On lui doit aussi de nombreux portraits, plus classiques, commandés par les riches familles de notables de l’époque.

Précurseur de l’impressionnisme, 2 siècles avant son avènement, Frans Hals peignait à grands coups de pinceau rapides. Les détails ne sont pas aussi fignolés que chez Vermeer. La lumière n’a pas l’intensité des clairs-obscurs de Rembrandt.
Le génie de Frans Hals réside dans sa capacité à retranscrire les émotions de ses personnages, saisissant leurs expressions très spontanées, pleines de vie et de réalisme.

Pourquoi les maisons sont penchées à Amsterdam ?

Cette particularité se retrouve dans l'architecture des maisons d'Amsterdam. Le pignon des façades est souvent équipé d'une poulie permettant de monter des meubles à l'étage. ... Elles sont juste penchées vers l'avant (vers le canal) pour que les meubles ne buttent pas contre la façade.

Tous ceux qui ont été un jour à Amsterdam ont remarqué à quel point les maisons d’Amsterdam sont penchées et tordues. Les maisons d’Amsterdam se penchent en avant, elles s’inclinent d’un côté et d’autres ont l’air de tomber. Alors pourquoi les maisons d’Amsterdam sont-elles penchées ? Les guides touristiques et les livres ont toutes sortes d’explications. En regardant de plus près cette question, la réponse n’est pas aussi simple que les guides touristiques le font penser. En fait, les experts ne sont pas certains de la raison pour laquelle les maisons d’Amsterdam soient penchées et inclinées. Il y a beaucoup de théories développées. Voici les plus probables d’entre elles.

 spécificités URBAINES

Pourquoi les maisons d’Amsterdam sont-elles penchées ?

1. La qualité des poteaux en bois

Toutes les maisons d’Amsterdam sont construites sur des pilotis, profondément enfoncées dans le sol humide. De nos jours, ils remplissent les poteaux de ciment pour les rendre plus robustes, mais autrefois, ils utilisaient des poteaux de bois.

S’ils ne construisaient pas les maisons d’Amsterdam sur des pilotis, les maisons s’enfonceraient simplement dans le sol marécageux. Le sol d’Amsterdam se compose de 11 mètres de tourbe et d’argile molles avant que les poteaux ne touchent la première couche solide de sable. De nos jours, les poteaux sont enfoncés plus loin dans le sol jusqu’à ce qu’ils atteignent une seconde couche de sable, à 18 mètres de profondeur.

Pourquoi certains bâtiments d’Amsterdam semblent déformés : dans de nombreux cas, les poteaux en bois étaient de moindre qualité, pas assez longs ou pas assez épais. Et les constructeurs n’ont pas donné une garantie de 300 ans. La vieillesse et la qualité des poteaux de bois font que les bâtiments d’Amsterdam s’enfoncent inégalement dans le sol, ce qui donne cette impression de bâtiments déformés.

Comment vérifier la fondation d’une maison d’Amsterdam : il n’y a aucun moyen de vérifier l’état de la fondation d’une maison d’Amsterdam, sauf en ouvrant le sol et en creusant dans le sol, une entreprise coûteuse. Parfois, des enquêtes sont faites. Le conseil d’Amsterdam tient un registre de ces enquêtes et enregistre les rapports pour une référence future. Si jamais vous achetez une maison à Amsterdam, assurez-vous de vérifier auprès du conseil. Et vérifiez les murs pour les fissures.

2. La rénovation d’une des maisons de la rangée

Tant que les maisons sont serrées les unes contre les autres, tout va bien. Mais quand l’une des maisons de la rangée fait peau neuve ou commence à bouger et que les poteaux ne sont pas dans les meilleures conditions, vous obtenez la fameuse maison tordue que vous voyez souvent le long des canaux d’Amsterdam.

Les maisons en bout, qui manquent d’un côté d’un bâtiment voisin, sont les plus sensibles à l’inclinaison parce qu’elles n’ont pas de maison à côté sur laquelle s’appuyer. Souvent, les murs d’une maison de bout de rangée commencent à avoir l’air gonflé.

3. La pourriture des poteaux en bois

Une autre raison pour laquelle les maisons d’Amsterdam s’inclinent d’un côté, est la pourriture des poteaux en bois. Le niveau de l’eau dans la ville est contrôlé par une agence gouvernementale spéciale, appelée Waterschap. Son conseil d’administration est choisi de manière indépendante et démocratique lors des élections publiques. Lorsque l’agence Waterschap décide que le niveau d’eau peut être abaissé, les poteaux sont exposés à l’oxygène et commencent à pourrir. Et quand les fondations d’une maison à Amsterdam se désintègrent lentement, toute la maison commence à pencher d’un côté.

4. L’ajout d’étages supplémentaires sur le dessus

Surtout dans le quartier Jordaan d’Amsterdam, de nombreuses maisons commencent à s’enfoncer dans le sol quand ils ajoutent un étage supplémentaire sur le dessus. Le poids de la maison est plus grand que ce que les vieux constructeurs avaient calculé il y a des siècles. Le résultat : une façade tordue d’Amsterdam.

Pourquoi les maisons d’Amsterdam sont-elles penchées ?

Tous ceux qui ont été un jour à Amsterdam ont remarqué à quel point les maisons d’Amsterdam sont penchées et tordues. Les maisons d’Amsterdam se penchent en avant, elles s’inclinent d’un côté et d’autres ont l’air de tomber. Alors pourquoi les maisons d’Amsterdam sont-elles penchées ? Les guides touristiques et les livres ont toutes sortes d’explications. En regardant de plus près cette question, la réponse n’est pas aussi simple que les guides touristiques le font penser. En fait, les experts ne sont pas certains de la raison pour laquelle les maisons d’Amsterdam soient penchées et inclinées. Il y a beaucoup de théories développées. Voici les plus probables d’entre elles. 

Pourquoi les maisons penchent-elles vers l’avant ?

Beaucoup de vieilles maisons d’Amsterdam s’inclinent vers la rue. Ce penchant n’est pas un accident. Les maisons d’Amsterdam ont été construites pour se pencher intentionnellement ! En néerlandais, cela s’appelle ‘op de vlucht bouwen’. Jusqu’au début du 19ème siècle, les lois de construction d’Amsterdam précisaient que toutes les maisons devaient pencher en avant. Elles déclaraient même de combien.

1. Un rappel de la maison penchée médiévale

À l’époque médiévale, partout en Europe, toutes les maisons étaient en bois. Ces bâtiments à charpente de bois avaient un étage supérieur plus grand que la taille de l’étage inférieur. Cette technique s’appelle jettying (néerlandais : overstek). Le plus grand avantage de cette méthode de construction est que lorsqu’il pleut, l’eau n’entre pas dans l’étage inférieur. Cela fait aussi agrandir l’étage, sans prendre trop de place dans la rue. Surtout dans le plan de rue médiéval étroit, c’est un grand avantage.

Le feu de 1452 : après qu’un grand incendie en 1452 ait détruit une grande partie des maisons en bois à Amsterdam, de nouvelles maisons ont été construites autant que possible avec des briques. Mais la guilde traditionnelle du bâtiment d’Amsterdam a gardé la tradition des maisons de construction qui se penchent en avant. Lorsqu’au 19ème siècle, Napoléon a supprimé les guildes d’Amsterdam, les maisons ont été construites droites. À la moitié du 20ème siècle, il fut même interdit de construire « op de vlucht ». De nos jours, il est permis de construire une maison penchée à Amsterdam lorsque toutes les autres maisons se penchent également. Cela semble juste mieux comme ça.

2. Plus facile de hisser les marchandises

La plupart des maisons à Amsterdam n’étaient pas seulement utilisées pour la vie, elles étaient également utilisées pour stocker des biens. Amsterdam était un « port de base » typique. C’est un endroit où les commerçants faisaient de l’argent en échangeant toutes sortes de biens qui entraient dans la ville, généralement par bateau.

Des marchandises comme le coton, les épices et le cacao étaient stockées dans des entrepôts spéciaux, mais aussi dans les greniers des maisons de marchands le long des canaux d’Amsterdam (les fameuses maisons de canal d’Amsterdam). Les marchandises étaient hissées de la rue en utilisant le crochet sur la poutre qui dépasse à l’étage supérieur. Une façade inclinée signifiait qu’il était moins probable que les marchandises heurtent le mur ou cassent une fenêtre.

3. Cela donne un bel aspect

Cela peut sembler stupide, mais il est assez probable que les maisons d’Amsterdam penchent en avant parce que leurs propriétaires ont voulu montrer leur façade fantaisie. La richesse et la gloire de la maison de canal d’Amsterdam se trouve principalement dans la partie supérieure de la façade. Après tout, c’est là que se trouve le pignon. Quand la maison est penchée en avant, vous pouvez beaucoup mieux voir ces décorations.

Pourquoi les maisons de canal sont-elles si étroites ?

Au cours des siècles, les agrandissements progressifs de la ville furent soigneusement planifiés.

Les parcelles situées le long des 3 principaux canaux du 17ème siècle (Herengracht, Keizersgracht, Prinsengracht) étaient initialement assez petites.

Chaque parcelle avait de 5 à 7 mètres de largeur. Probablement qu’ils ont choisi de diviser la terre de cette façon parce qu’ainsi, un maximum de maisons avaient une entrée sur le front de mer, le moyen de transport le plus important à la fin du 16ème siècle.

Les maisons peuvent sembler étroites, mais elles sont assez profondes. À l’arrière, il y a un grand jardin caché et souvent les riches avaient une remise 

Et parce que les maisons sont si étroites, les escaliers intérieurs des maisons d’Amsterdam sont également célèbres. Cela peut sembler difficile quand vous voulez déménager, mais en fait, jusqu’à présent, les gens utilisent toujours la poutre de levage sur le dessus et les larges fenêtres pour déplacer leurs affaires dans une maison.

Toutes les maisons le long des canaux d’Amsterdam ne sont pas étroites.

Les riches marchands qui pouvaient se le permettre achetaient simplement deux parcelles de terrain pour construire un immense « palais de ville » au bord de l’eau.

En particulier le long de la « Boucle d’Or » (Gouden Bocht) de l’Herengracht, où les plus riches des riches vivaient, les maisons sont beaucoup plus grandes.

De toute évidence, les propriétaires n’avaient pas besoin de stocker des marchandises dans le grenier pour faire de l’argent supplémentaire; ces banquiers et magistrats étaient déjà assez riches.

C’est pourquoi il n’y a pas de poutres au sommet des palais de la ville. Et le déménagement n’est pas non plus un problème, ils ont souvent les escaliers les plus spectaculaires et lourdement décorés.

De nombreuses taxes étaient déterminées par la taille de la façade le long de l’eau. La plupart des guides vous disent que c’est la raison pour laquelle les maisons de canal sont étroites. Mais cela ne peut pas être la raison, car lorsque ces taxes ont été introduites, l’anneau du canal avait déjà été creusé et les maisons avaient déjà été construites !

 illustration

visitez-amsterdam-a-velo PHOTO FOUPIX m

photo by EMERVEILLEMENT DUN MINOT AU FIL DES JOURS IMAGE BY worlde ventlistings

cliquez sur les photos pour le nom des auteurs

maisons-branlantes-visoterra-10287

ARTICLE DE Maisons monde .com

enfin

Aucun autre pays en Europe a une image plus universellement reconnu

que les Pays-Bas.

Les moulins, les tulipes et les élégantes maisons qui bordent les canaux d’Amsterdam définissent le Royaume des Pays Bas que l’on nomme aussi parfois  - et à tort - la Hollande.

Dans presque toutes les villes des Pays-Bas, vous pouvez voir des maisons construites dans le style traditionnel du bâtiment néerlandais : moi non ce ne sont pas des maisons construites mais préservées et vous allez voir tout ceci au fil des jours

Des maisons modernes et non traditionnelles peuvent aussi être vues dans les grandes villes.

Les Néerlandais semblent avoir un esprit très ouvert quand il s’agit d’architecture moderne, et de nombreux bâtiments sont très inhabituels. Moi : TOUS LES BATIMENTS SONT INHABITUELS

Les maisons traditionnelles sont étroites,  moi OK EN VILLE MAIS CERTAINEMENT PAS DANS LA CAMAPGNE généralement avec deux ou trois étages. Beaucoup de ces maisons ont de grandes fenêtres, souvent sans rideaux. Moi Toujours

Les villes néerlandaises sont extrêmement compactes et densément peuplées et font  constamment l’objet de projets de rénovation urbaine. Une grande attention est accordée à favoriser un sentiment de communauté en créant des lieux publics : parcs, places avec  bancs et jeux.

Moi Une propreté sans faille dans les ville et villages regardez donc ou il y a des graffitis

Le pays dispose d’un réseau complexe de chemins de fer et d’un réseau encore plus dense de pistes cyclables

Les maisons typiques hollandaises sont relativement petites et ont des portes relativement imposantes et de grandes fenêtres.

Les maisons sont remplies avec des quantités formidables de meubles,  moi du mobilier récupéré de famille et conservé tel quels de plantes d’intérieur et de fleurs.  Moi Non de PLANTES VERTES

Les intérieurs hollandais sont un reflet du monde extérieur : encombré, ordonné et propre. Moi Je trouve que c’est faux ça n’a rien d’encombré  du tout elles ne sont pas du tout un reflet du monde extérieur mais le reflet de plein de personnalités  . . .  ils sont le plus souvent conservés ou alors restaurés et c’est normal dans un style contemporain mais on garde l’ancien dans sa maison de campagne

Mais TOUJOURS TOUJOURS TOUJOURS  avec des œuvres d’art aux murs ET  DANS TOUTES LES PIECES et ça c’est extraordinaire et je l’ignorais

 -------------------------------------

MERCI DE BIEN VOULOIR  cliquer sur les images et d’observer je n’ai pas pris toutes les photos d’une même maison c’est trop de travail (ils vous en offrent parfois presque 70 et c’est le plus souvent des photos PARFAITES, réalisées évidemment par des pros  . . .  Quand on est propriétaire et qu’on visionne tout ça avec attention on a envie de peaufiner son extérieur et son intérieur

Moi ce serait MON EXTERIEUR . . . que j'aime tant et que j'ai laissé aller cette année (la canicule m'a empechée de faire quoique ce soit)  j'ai des idées qui se sont arretées net le 23 septembre dernier 

 --------------------------------------------

 ALLEZ VOUS ME CROIRE ?

HIER SOIR j'allais monter me coucher  : 23 h  ,  quand le téléphone a sonné

mon dieu mais quelle horreur combien je déteste ça   :  quelque chose de grave était arrivé

j'ai eu un mal fou à me lever surprise et le coeur battant quand j'ai poigné  le téléphone j'ai vu juste avant que la sonnerie cesse

 un no bizarre et il était noté sur l'écran  :  PAYS BAS

je suis montée rallumer mon pc et v"rifier si ce no était bien hollandais : ui je n'en sait pas plus

M'enfin  quelle coincidence n'est ce pas ? 
Ce texte était prévu pour ce matin

bien entendu que ce "truc"  n'a aucune importance mais quand même c'est étrange 

et ce matin à 11h même numéro

 je n'ai aucun CONTACT aux PAYS BAS

-----------------------------------------------------

 

J'entendais la semaine dernière suite aux glissements de terrains  dans le sud de la france dus aux pluies torrentielles et aux  inondations

que  plus de 100.000.000 

- cent millions de personnes-  vivent EN DESSOUS DU NIVEAU DE LA MER

 

demain on commence nos visites d'accord ?

Posté par javi53 à 16:00 - - Permalien [#]

Le C A LIRE MERCI

Bonjour

Merci à vous de m'avoir soutenue et d'avoir pensé à moi très sincèrement et très amicalement  , ça je le sais , ça m'a beaucoup touchée : on le serait à moins

Les dernières nouvelles ?

Mercredi  6 était un jour abominable  et décisif combien j'ai angoissé durant plus de 3 semaines : scan et visite  . . .

Allait t- on devoir m'opérer ? Je ne dormais plus  . . . les radios avaient montrer un déplacement de la fracture tellement visible sur la radio que j'ai failli m' évanouir  ils veulent toujours que vous voyiez je ne supporte pas

Savez  -vous à quoi il était du ce déplacement de 1,2cm (si je me souviens)   : du corset mal réglé  ! ! !

Non mais ! ! !   j'avais beau dire que jamais je ne pourrais endurer  6 ou 8 semaines : peu leur importait on a laissé une simple bandagiste aux urgences m'adapter cet appareil de torture  : je n'exagère pas d'un iota  pas un medecin n'est venu vérifier avant de me laisser partir

Et l'inquiétude du spécialiste m'a démoralisée  : on se revoit dans 3 semaines m'avait- il dit  , en espérant que la fracture se soit remise dans l'axe (et ce jour -là  après 3 semaines  on m'a enfin  adapté le corset de fer )   . . . 

Ce n'était pas tant l'opération qui me tracassait - quoique -  mes angoisses terribles étaient  pour l'après  . . . qu'auraient - ils du faire pour que les "pièces"  tiennent :   si vous m'avez lue  ,  vous saurez de quoi je parle 

Et voilà mercredi  6 novembre à 11h je voyais les images du scan et  j'attendais de voir la tete du médecin qui met un temps fou ppour vous annoncer  enfin que la fracture était dans l'axe mais qu'il n'y avait pas encore de début de  "régénération"  pfffff  horrible de voir ça  . . .  et DONC  je lui demande  ???? Donc pas d'opération  ! (en tous cas pas pour le moment)

je dois encore garder mon corset  jusqu'au 11 décembre  :  jour où je repasse  une radio suivie d'une visite  puis quand je le sens ,  commencer des séances de kine  et pour la suite  , il faudra s'attendre à certaines douleurs le reste de ma vie a t - il dit  . . .

- MERCI DOCTEUR -  (car on va se revoir de toutes façons  et si en mars j'ai encore mal on re -parlera d'opération 2 plaque pour réaligner droite la colonne)

mais pourquoi j'ai si mal  encore ? Et bien tout l' intérieur  a été contusionné commotionné  et tout "ça "  commence seulement après 6 semaines et 3 jours à dégonfler (d'après ce que j'ai compris  ) et ça commence à reprendre son ordre  . . . Parfois je  m'avanouirais

Si vous saviez : j'ai passé des heuresd à chercher LE TRUC , le système D qui ALLAIT ME faciliter la vie  . . . c’est UN casse tête  de chaque instant . . . Le pire est d’éviter de faire tomber par terre un petit ou un gros objet . . . Et c’est tous les jours que ça m’arrive !

Je me suis demandé, si on pouvait souffrir plus que j’ai souffert - 16 jours à hurler LE MARTYR vraiment - Et si oui, Je le dis, je ne pense pas pouvoir encore le supporter . . .  je tremble comme une feuille au vent de novembre quand j'essaye de sortir un peu  . . . j'ai si peur de trébucher  . . . me cogner le genou à mon lit crée une telle résonnance à la colonne que je manque de perdre connaissance

6 semaines enfermée comme dans un cage : je n'en peux plus vraiment même si je n'ai perdu le moral que 5 ou 6 jours  . . .

je n'ai eu besoin d'aide que pour mes courses et changer mon lit  puis Mauricette a préparé le jardin pour l'hiver  oufffff

Personne n’ayant  jamais été à mon service . . .   c'est embarrassant de diriger de demander  quand d’autres ont l’habitude de ne rien faire chez elle, elles ne peuvent pas comprendre que c’est invivable  et que clouée là dans la maison en évitant de trop bouger  et bien m^me s'il m'arrive d'être de mauvais poil  je trouve mon moral plutôt pas mal . . .

Franchement on n’est pas là pour se plaindre   - je me plains en moi-même   MAIS SURTOUT j’ai horreur qu’on me plaigne – je vous devais de vous excpliquer en gros pourquoi je n'ai  pas pu ni su m'occuper de mon blog  : avec le corset impossible  la ferraille me rentre dans le bas ventre  et sans le corset  je suis incapable de rester assise plus de 1 h

Pour tout le reste :  JE L' AI FAIT MOI MEME  j'en suis fière et je me suis trouvée parfois très courageuse  (oui je m'autocongratule on le sait parfois je suis une autosatisfactrice) 

être dépendante est un "souffre douleur"  on perd son humeur et son moral et ça joue sur tout le reste  . . .  quand certaine vous dise  :  Il faut «  accepter » . . .  Mais oui elles n'ont aucune empathie , forcément elles n'ont jamais rien eu  (et tant mieux)  mais  parfois j'aimerais les savoir cloîtrées durant tout ce temps  . . .  il arrive que ça me «  démolisse » l’humeur parce que 100 fois par jour ça me décourage quand je vois que le moindre mouvement m' handicape terriblement et me fait souffrir

Ben oui il faut accepter : c'est un accident de la vie courant -  très courant  même  - et que je ne pouvais pas éviter du tout sinon je m'en voudrais ce qui n'est pas le cas  et ce qui ne servirait à rien non plus   et je m'estime terriblement chanceuse d'en être là ou j'en suis ce matin du samedi 9 novembre 2019  mais  je vous le dis tout net : j'ai "crevé" , le mot n'est pas trop fort ,  pour que la colonne se remette dans l'axe vous n'imaginez même pas 1 seconde

Oui  bien sûr qu' on m'a prescrit des dérivés de morphine  (tradanol ou trodonal chéplus)  mercredi le spécialiste me disait que ce n'était pas bien ni intelligent de ne pas prendre ce "soulagement "  et que le dafalgan n'était que la 2 chevaux de l'anti douleur et un peu de l'anti inflammatoire

A mon âge  - j'en suis certaine  - ce sera aux dépens de l’estomac et des reins surtout  :  je n’ai pas envie d’aller en dialyse  . . . je me restreint en daflagan  depuis 2 semaines  :  dites , j'ai avalé  3 grosses boites en 6 semaines (les 15 premiers jours ont été un enfer donc j'en prenais 4 à 6  , sans ça ce n'était pas possible de résister  + 3 "tradanol" par jour  durant 1 semaine ) 

Alors plutôt qu’"endolorir"   le corps et dormir une partie de la journée tout en restant éveillée la nuit : j’ai préféré éviter autant que possible (même si ma pharmacien et le spécialiste m’ont dit qu’il ne fallait pas se laisser souffrir qu’à la première alerte il fallait prendre le médicalement car oui la douleur fatigue énormément  . . . ça je l'ai bien remarqué )

ME LAVER  ? c'est juste terrible  - 45 minutes le matin - 20 minutes le soir - car je ne peux prendre un bain que tous les 2 jours  . . .  monter  dans la baignoire et en ressortir vous n'imaginez pas  . . .  ça par contre ,seule ,  c'est du ressort de l'inconscience  m'a dit le spécialiste  . . . ok je le sais

MES NUITS ? les 12 premiers jours ,  je ne sentais pas mes jambes , la gauche surtout ,  et j'avais des difficultés pour les étendre  :  c'était  des douleurs  incroyables et puis le pire encore maintenant c'est quand  il faut me retourner  c'est un truc de dingue je m'entends geindre et ça me réveille   . . . Alors vers 4h30 - 5h je suis debout, vous imaginez donc  que mes journées sont longues,   très longues et je n'ai de gout à rien  . . .  je peux passer 2 h à prendre la poussière . . .   Croyez- moi  sur parole :  dans ces cas- là, la solitude et bien il n’y a rien de tel : je peux hurler

voilà pour vous expliquer où j'en suis

Posté par javi53 à 14:00 - - Permalien [#]