IL FAIT GRAND BEAU  . . . Hier vers 23h15 l'orage a commencé  :  la pluie est tombée  . . .  tout ,ce matin ,  est détrempé ! 

je me demandais si ces chaises venaient de chez Ik 

et bien non  !

C'est scandinave ert immédiatement on le sait : donc on pense de suite à la grande distribution

Comme la plupart de tous les designers connus des années 50  : moi tout ça ne m'a jamais intéressée c'est un cours que je survolais et j'arrivais à peine à les reonnaitre

Les lignes se ressemblent toutes pour moi ou presque   : je n'y connais rien parceque ça ne m'interesse pas de posséder ou de trouver  un truc signé 

parlons de ces chaises qu'on voit  sur pas mal de photos que je vous poste

quelque soit la décoration nordique ou anglaise française et belge  : elles sont présentes voir trop pour moi 

voilà pourquoi je voulais en parler 

PD_2582_ENV1  PD_2582_ENV2

cvn

vous pouvez l'avoir dans de nombreuses couleurs   c'est uen chaise que j'aime bien mais on la voit partout

gh,jh

  h_wegner_hans

En 1944, le designer danois Hans Wegner a commencé une série de chaises qui ont été inspirées par des portraits de marchands danois assis dans des chaises Ming.

Hans Wegner  (1914-2007)   est l'un des maîtres du modernisme danois du XXe siècle:

Finn Juhl,

Arne Jacobsen,

Børge Mogensen,

Poul Kjærholm et Verner Panton.

Plus précisément, il a contribué à l'élaboration d'un ensemble de travaux connu sous le nom de fonctionnalisme organique. Sa formation initiale comprenait à la fois la menuiserie et l'architecture.

Au début des années 1940, il travailla pour Erik Møller et Arne Jacobsen dans la conception de meubles.

L'une de ces chaises était la chaise Wishbone (1949), également connue sous le nom de «Y» ou «CH-24», qui a été produite par la firme danoise Carl Hansen & Søn depuis 1950.

750 e

750 e

Le fils d'un cordonnier, Wegner, a été formé comme ébéniste avant de fréquenter l'école des arts et métiers de Copenhague, il a commencé sa carrière d'architecte.

Trois ans plus tard, Wegner a ouvert son propre bureau d'études et son travail a rapidement attiré l'attention des gens de Carl Hansen & Søn.

La chaise Wishbone légère et sculpturale était exactement ce que recherchait la société Hansen pour compléter les formes plus lourdes qui étaient populaires à l'époque.

Cependant, le Wishbone était une chaise difficile à réaliser, car ce cadre en bois massif plié à la vapeur exige un savoir-faire parfait et une connaissance intime de la menuiserie en bois.

Même aujourd'hui, le siège est encore tissé à la main à partir de corde de papier, un matériau durable développé pendant la Seconde Guerre mondiale comme un substitut pour le jute. Utilisant les meilleurs matériaux naturels, la Wishbone sculpturale est faite pour durer des générations et offre un confort d'assise exceptionnel. C'est vrai que rien qu'en la regardant on sait qu'elle est confort ! 

Fabriquée au Danemark

Cette chaise CH24 ou « wishbone chair » en référence à son dossier en forme de bréchet de poulet DEPUIS C'EST UN   succès continu, elle est produite depuis plus d’un demi siècle sans discontinuité.

Sa fabrication requiert plus de 100 étapes réalisées à la main.

Son assise nécessite près de 120 mètres de corde pouvant résister jusqu’à 50 ans.

La chaise est disponible avec un cadre en chêne ou noyer avec une assise en cordage de papier de couleur naturelle ou noire.

Cette chaire légère avec sa forme sculpturale permet uen grande liberté de mouvements et garantit un confort supérieur en faisant une pièce idéale pour le travail ou le repos.

La CH24 appartient à la série des fauteuils chinois qui ont été inspirés à Hans Wegner par des portraits de commerçants danois assis sur des sièges Ming.

La CH24 peut-être utilisée comme chaise de repas, fauteuil de bureau, ou fauteuil d’appoint dans un salon. Elles est disponible en hêtre, chêne, frêne, érable, noyer et cerisier et en cordage papercord (cordage de papier) de couleur naturelle ou noire