J'ai regardé hier en seconde partie de soirée le second film de la soirée sur la RTBF 1

 suite française

quelle ne fut pas ma très grande surprise , quand   J'ai vu  dans les premières minutes  un endroit que je connais par coeur , j'ai été scotchée sur mon divan 

- LE DECOR - du film 

en même temps il y a tant de village splendie en France que je me suis dit non  pourquoi venir chez nous ?  D'autant  que c'était une très grosse production :  NON JE  REVE ? 

MARVILLE ?

m'enfin  c'est MARVILLE

Oui je sais  que  c'est une très très belle région   je la connais par coeur puisque c'est la  "gaume française"  (on le dit à BAZEILLES SUR OTHAIN et on n'est pas loin  )   que je parcours chaque été pour mes brocantes  et surtout les jours feriés quand je m' ennuie (le 15 aout surtout je n'ai jamais su pourquoi) 

j'étais distraite par la pensée alors que le film n'était pas mal du tout  :  " histoire vraie "    . . . . " un épisode romantico dramatique de la seconde guerre mondiale "  immédiatement j'ai du allumer mon PC  pour voir si je ne revais pas

ça fait drole tout de même

JE NE REVAIS PAS on était  bien à  MARVILLE   mais aussi  on ne le dit pas  ils étaient ,  on l'a vu quelques fractrions de second,  e à la citadelle de MONTMEDY 

je connais les 2 endroits dans tous leurs coins et les recoins   :  j'aime trop y faire  mes reprotages photos pour vous 

il vous suffit d'aller voir  mes categories

BALADE BELGO FRANçAISE  ou

BALADE EN FRANCE  ou

BALADE A MARVILLE  ou ou ou

LES BROCANTES 2010/2011 ETC . . . .

Donc je ne pouvais pas me tromper à partir du clocher  qui est la marque  d'un village comme un nez au milieu de la figure

MAIS   j'hésitais encore entre MONTMEDY (citadelle)    et MARVILLE   . .  .   et puis les volets peints dans des couleurs différentes  du bordeau au bleu en passant par le vert  c'est pareil à montmédy et à marville

par contre  mon dieu qu'est ce qu'ils emploient comme ANgLE  pour filmer ??  on se serait cru dans un immense espace alors qu'il est plus étroit  

Oui vous pensez bien que rien que pour ça j'ai adoré le film  

alors ce matin je suis allée  en quête de renseignements

pour vous

j'ai toujours de la matière  pour le blog  : une idée, un mot , une image à la télé , un film  aussi  un "truc" en entrainant un autre 

et paf me voilà avec un nouveau post  !

Le beau village de Marville, dans la Meuse, a des airs de forteresse assiégée depuis mercredi dernier. l'article date  20/07/2013  écrit par François PRADAYROL.

 À chaque entrée, des sortes de checkpoint auxquels les habitants du village doivent montrer patte blanche, en l’occurrence un badge plastifié, avant de pouvoir circuler ou simplement rentrer chez eux.

Des vigiles vêtus de gilets jaunes et munis d’oreillettes communiquent entre eux, avec un fort accent belge. (??)

Jusqu’à samedi prochain, l’équipe du film Suite française (production anglo-belge), inspiré du roman d’Irène Némirovsky et réalisé par le Britannique Saul Dibb, pose ses valises dans la petite commune meusienne.

Le scénario est construit autour de l’histoire d’une jeune Française qui tombe amoureuse d’un officier nazi, avec pour toile de fond la vie en France pendant l’Occupation.

Côté casting, que du beau monde :

Michelle Williams ( My week with Marilyn , Shutter Island , la série Dawson ), Kristin Scott Thomas ( Elle s’appelait Sarah , Dans la maison , Only God Forgives ), Sam Riley ( Control , Sur la route , Brigthon Rock ), Lambert Wilson ou encore l’étoile montante du cinéma belge, Matthias Schoenaerts ( De rouille et d’os , Bullhead ).

Une concentration de stars, pour le plus grand bonheur des Marvillois :

« Hier soir, j’ai réussi à obtenir un autographe de Michelle Williams et de Matthias Schoenaerts. Vraiment très sympas ! » , s’enthousiasme encore Ophélie, responsable du bureau d’informations touristiques.

« C’est vraiment bien, ça met de l’ambiance au village. Et les décors, les costumes d’époque, sont magnifiques » , témoigne Nathalie, 46 ans, qui vit sur la place principale du village.

« Ils ont tout refait comme si on était en 40, c’est impressionnant. Bon, après, ils me demandent de fermer mes volets pendant qu’ils tournent des scènes » , regrette la villageoise.

« Vivement que ça se termine ! »

Le revers de la médaille est là :

derrière le folklore du tournage, il y a toute la rigidité de la production et les règles strictes qu’elle impose aux habitants.

Certains trouvent cela peu dérangeant, comme Marie-Josée, 69 ans : « C’est normal qu’il y ait des contraintes. Ce n’est que quelques jours et cela vaut le coup pour l’image de Marville ».

D’autres supportent beaucoup moins ce type de rapports imposés : « Au début c’était tout rose, tout bien quand ils ont débarqué. Mais là, on est complètement bloqué, on peut à peine rentrer chez nous. On doit se garer tout en bas du village et se taper le reste à pied. Je pensais qu’ils bloqueraient une rue ou deux, mais pas tout le village de cette manière. Vivement que ça se termine ! » , s’exaspère Céline, 25 ans, qui ajoute : « On tient quand même à notre tranquillité ».

en rouge c'est mon avis personnel

ça ne m'étonne pas  : toujours en train de rouspéter pour tout et pour rien   . . .  pourtant quel pur bonheur de voir ainsi son village choisi par les plus grands pour tourner une grande production  pourquoi toujours faire des histoires pour rien : à force de rouspéter pour tout pour rien et surtout pour ça ??????  on ne supporrte plus vous entendre rouspéter pour la SNCF OU NOTRE DAME DES LANDES  etc . . . .

STOP  ! 

moi j'ai pris un plaisir fou a regarder le film rien que pour ça et si on vient toURner  un film avec les plus grands dans ma maison (qui est  déjà sur une liste  depuis 5 ou 6 ans pour un  décor dans une série,  un film de télé ou un film de cinéma)  et mon quartier je signe des 2 mains ET je supporte et j'apprends et je m'informe et je suis heureuse

Si quelques riverains se plaignent,  (chaque fois que je vais faire des photos il n'y a jamis personne ni dans les maisons aux voltes toujours fermés  ni dans les rues il suffit de regarder mes posts)    les commerçants, eux, se frottent les mains, comme l’ancien maire, Claude Biwer, dont le Relais renaissance est complet. « Ce qui arrive rarement. J’ai même dû embaucher du personnel pour les extras ! » , se réjouit-il. En attendant le mythique « Coupez ! » , Marville vit au rythme des stars.

autre article

La grand-place de cette petite ville de 570 habitants située dans le Nord du département de la Meuse a été choisie pour accueillir une partie du tournage.

Ce sont sans aucun doute les façades Renaissance de la place du village qui ont tapé dans l’œil de l’équipe.

Les lieux ont été réinventés par les décorateurs pour retrouver l’ambiance des années 1940 des boutiques ont été recréées, les volets repeints.

rhooooo oui ça j'ai vu  qu'il y avait eu reconstitution de boutique : trop trop beau

Ajoutez à cela des voitures anciennes et des figurants en costumes, et Marville replonge soixante-dix ans en arrière. S’ils ne peuvent accéder à la grand-place, « les touristes peuvent en revanche passer par la rue des Prêtres, et la place Saint-Benoît », explique Ophélie Hany. Au détour d’une petite rue, en arrivant contre les barrières de sécurité, les curieux pouvaient ainsi découvrir hier des chaises de cinéma marquées au nom de deux des acteurs vedettes du film, Michelle Williams et Matthias Schœnaerts

499078

Date de sortie 1 avril 2015 (1h 48min)

bc,hhf

bch,f

gfhdj

hky

s'ils sont venus en repérage pour le tournage c'est quand même que c'est beau  évidemment   . . .  c'est aussi parce que c'est en pleine campagne et on dérange le moins possible de monde . . . c'est auss i et surtout sans doute : le coût !

La commune a du recevoir une sacrée belle somme pour restaurer ce qu'il y avait à restaurer non?   si c'est faux qu'on me le dise

je me demande dans quel château ils étaient  par contre ??? 

Peut être tout à fait ailleurs et très très loin  de là

par contre :  tourner  pour voir une fraction de seconde à l'écran un endroit tel que  " les échoppes de la citadelle de MONTMEDY "    amener  TOUT LE MONDE FIGURANT  et tout  le monde des acteurs +  VOITUREs   +tanks + DéCOR . . .   TOUT ça pour  une image ? 

je ne comprends pas trop  cette quantité d'argent dépensée pour strictement rien ?

qui a vu ? je parle des gens qui ont regardé le film et qui sont d'ici ?

A part moi ? 

Quand je fais  un reportage de photos pour le blog donc pour vous :  les gens  d'ici ou de là ignorent où je les ai prises alors que certains  passent devant la porte , le mur, le jardin  :  tous les jours   . . . je les entends  et ils me le disent aussi   sur les brocantes  :  " . . .ben ça alors on avait jamais bien regardé . . . "

Il ne se passe pas un dimanche  où on ne me demande pas ce que je peux bien prendre en photo   . . .  je râle : les gens ne voient pas ce qui se passe autour d'eux ils ne voient pas  ce qui est beau chez eux . . .. on préfère c'est certain aller se balader au mexique  mais  là bas aussi ils ne seront pas plus attentifs aux choses  c'est garanti sur facture 

j'ai aussi essayé de trouver  la route de campagne sur lesquelles ils étaient en masse  lors des évacuations et des tirs d'avions  ??

je sais qu'il y a des choses qui m'ont échappé mais c'est chouette de voir au cinéma un espace dans lequel vous vivez  ou du moins que vous connaissez par coeur . . . .

donc je le répète : j'ai adoré

306404_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

mais c'est oùùùù. . . . les piquets ont été ajoutés (là tout tout au bord de la route non macadamisée ?????)    je suis certaine . . .  combien de fois quand il fait très beau je prends les chemins de traverses

94Z5DNOF

ok là sur la photo c'est assez juste dans l'espace

dans le film c'est immense 

et ça je n'aime pas et c'est ça qui m'a fait douter

185713_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

malgre-le-caractere-confidentiel-du-tournage-les-figurants-participant-a-la-realisation-de-suite-francaise-comme-thibault-vanier-etaient-parvenus-a-saisir-quelques-cliches

résumé

1940, en France occupée par l'Allemagne. Après la défaite de mai-juin 1940, Lucille Angellier attend des nouvelles de son mari, Gaston, retenu prisonnier en Allemagne. Elle vit avec sa belle-mère dans la plus belle maison bourgeoise d'une bourgade du centre de la France. Dès l'arrivée des Allemands, le jeune lieutenant Bruno von Falk, homme de culture et musicien, y est logé. Petit à petit, Lucille se trouve attirée vers lui.

je pense aux personnes  s'il y en a qui ont entre 80 et 95 ans ) et qui ont assisté au trounage ça n'a pas du être facile

Suite%20française%20Marville%20Pays%20de%20Montmédy%20(2)

ça ?  ça n'existe pas en réalité encore une chose qui m'a fait douter

excellent

suite_francaise__2014_1377

quelle expérience sensationnelle que de pouvoir vivre ce tournage

les images dans le film sont évidemment bien plus belles que toutes celles que j'ai trouvées

title-1433508674

title-1433508674

dans le film on a l'impression que la distance entre les  2 pâtès de maisons est une immense avenue c'est fou

title-1433508674

title-1433508674

title-1433508674

images decor intérieur

326990_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

504235

suite francaise -2

Suite Francaise Kristin Scott Thomas

j'adore les films  pour les décor les costumes et les ambiances ! ici les intérieurs étaient trop noirs les costumes bien mais pas complets comme je les aime dans cette période : des blouses des gilets de laine tricotés  jacquards (oui je sais je pinaille mais bon)  

couv50480574

suite française est une partition de musique

l'histoire est  vraie et jolie en tous cas

 A VOIR SUR FR3 JEUDI 12 AVRIL 20H55

--------------------------------

et en première partie  de soirée

nous avions

252348

très joli film

par la FILLE  de JACQUES DOILLON

ENCORE UNE HISTOIRE VRAIE

Date de sortie 18 mai 2016 (1h 34min)
Nationalité français
POURTANT ON NE RECONNAIT QUE 2 ACTEURS ET ILS SONT BELGES   CELCILE DE FRANCE et STEPHANE DEGROODT 

résumé

Du haut de ses 12 ans, Fanny a la tête dure ! Mais c'est surtout une jeune fille courageuse qui, cachée dans un foyer loin de ses parents, s’occupe de ses deux petites sœurs.
Devant fuir précipitamment, Fanny prend alors la tête d’un groupe de huit enfants, et s’engage dans un dangereux périple à travers la France occupée pour rejoindre la frontière suisse.
Entre les peurs, les fous rires partagés et les rencontres inattendues, le petit groupe fait l'apprentissage de l'indépendance et découvre la solidarité et l'amitié

LES 3 SOEURS N'ONT PLUS JAMAIS RETROUVÉ LEURS PARENTS

gjht

e x c e l l e n t s 

j'ai aimé la petite JULIANE LEPOUREAU ses mimiques sa façon de parler    : 13 films à son actif tout de m^me y a des gosses faits pour ça c'est fou

fvgfdh

--------------------------------------------

19-07-13%20ER%20suite%20française

30-03-14%20Marville%20village%20préféré%20des%20français

31-07-13%20(2)%20clap%20de%20fin%20suite%20française%20marville%20montmedy

31-07-13%20clap%20de%20fin%20suite%20française%20marville%20montmedy

16ZKMKZB

17-07-2013 Tournage Marville

19-07-13%20ER%20suite%20française%20premiere%20page

12-08-08_tournage_rac_ailes_marville

mais aussi

12-08-13_equipe_tournage_ville_haute

12-06-15_tournage_france3-2

12-06-15_tournage_france3-1

12-08-25-clip_palatine-2 (1)

 29-09-12 racines et des ailes montmedy

 12-08-21_tournage_rac_ailes_avioth-1 (1)

12-08-21_tournage_rac_ailes_avioth-2