j'ai lu et j'ai aimé

 

images

Ferdinand, octogénaire aigri, méchant, conçoit la vie à sa manière :

ne jamais dire bonjour,

ne jamais complimenter sa femme (ce qui explique son départ avec le facteur sans un regard en arrière),

ne jamais faire comme tout le monde.

Mais voilà, après le décès de son ex-femme, Ferdinand s'est installé avec sa chienne Daisy, dans l'appartement de cette dernière héritage de sa fille.

Il pense y vivre comme bon lui semble et faire de la résidence ce qu'il en veut...

C'ést sans compter sur Mme Suarez, la concierge  : une  harpie trop maquillée et militariste au possible .qui rapporte ses faits et gestes à sa fille partie pour l'étranger

Lorsque sa chienne Daisy disparait, Ferdinand ne trouve plus le moindre plaisir sur cette Terre.

A quoi bon rester ?

Après avoir tenté de se jeter sous les roues d'un bus, le vieil homme passe un moment à l'hôpital et découvre que sa vie va changer du tout au tout...

 . . . .  une nouvelle voisine, Juliette haute comme trois pommes sonne un midi à sa porte...

 

et puis

1422226-2279678-thickbox

vous comprenez déjà que le livre  je l'ai choisi pour la couverture : trop belle !

Un lieu aussi fascinant qu’effrayant !

En Haute-Provence, une famille sans histoires est sauvagement assassinée dans sa ferme. nous sommes début du 20 iéme siècle

De nos jours.  c'est Géraldine qui  hérite de cette propriété à Maurin-en-Provence entretenue un maximum depuis 100 ans par la  guérisseuse (un peu "sorcière" )  du village  elle en hérite mais à une seule condition  : elle va devoir s'y installer avec sa famille .

Géraldine et son mari Jean-Louis y voient l’occasion d’un nouveau départ, loin de Nice. Pourquoi ne pas faire un gîte de cette maison tombée du ciel ?

Mais sur place, Géraldine est tout de suite saisie par un sentiment d’angoisse.

De sombres secrets hanteraient-ils encore l’idyllique demeure ?

 

j'ai adoré et

ça m'a énervée  !