10 février 2018

DecoFrance - chateaux maisons magnifiques -

'étais donc dans ma lecture du quotidien  "LE SOIR"   un des titres m'a interpellée 

le soir

s'est imposée à moi  pleine page : cette publicité

cghk,kdf

je suis donc allée  cliquer sur le site

je suis entrée dans quelques belles demeures  comme il n'en existe qu'en France  :   ils m'ont donc donné l'idée de faire ce post

je suis parfois étonnée de voir des prix si bas pour des  petits chateaux  . . . des demeures d'enfer 

ok je connais aussi bien que vous les régions  bien entendu qu'un chateau vue sur mer  de 500 m carrés  ou  un chateau de 3.000 m carrés mieux entretenu dans les ardennes françaises du coté de SEDAN par exemple   n'auront  pas la même valeur  . . . même si moi je préfère , et de loin ,   celui du coté de SEDAN 

JE SAIS LES RéGIONS COURRUES  puisque beaucoup de belges achètent en France et pas forcément dans le midi  : vous le savez moi ce serait le PERCHE  près d'un VILLAGE de renom de sorte de pouvoir participer  aux manifestations du coin  et  pourtant même là c'est pas si cher que chez nous dans les villages perdus   : je dirais  moitié prix PAR RAPPORT à CHEZ NOUS mon amie Isabelle qui vient d'acheter peut en témoigner

et quand je vois les halls et leurs montées d'escaliers rien que ça : ça vaut  100.000 euros !  ok j'exagère mais  quand même

Allez on va voir ? 

vous cliquez sur la photo il y a le prix et le lieu

on va regarder les moins chers d'abord

puis quelques folies furieuses

495

j'adore

cette architecture est d'une classe folle  la symétrie c'est pour moi

chez vous en France il n'y a que ça : un patrimoine exceptionnel  des demeures  qu'on ne voit  nulle part ailleurs même si en Italie on se pâme aussi  ,  en France  il y en a 13 à la douzaine  et dans toutes les régions du nord comme au sud 

495

si j'avais un rêve de grandeur ce serait sans doute celui- là  je le trouve plein d'humilité

Mais on le sait acheter  n'est rien  ajoutons les frais de notaire et peut être  discuter un peu le prix   ça change pas mal non plus  mais là c'est pas le soucis

entretenir

chauffer 

isoler

réparer

assainir peindre

ravalement de façade  tous les 20 ans ici tous les 2 ans face à la mer 

wouahhhhhhhhhhh  m^me si je vois que l'intérieur n' est pas mal    jamais je nr'acheterais  je ne compte pas les ha de terrain à entretenir 4 fois l'an  c'est une obligation

Mais ici s'ils vendent ????? C'est qu'il y a un  loup nON ? sinon ces  patrimoine  là se transmettent non?   . . .

495

--------------------------------------------

on n'a que l'embarras du choix

cghjty

cgukiyr

cgydty 

--------------------------------

dfyjety

hutu

--------------------------------------

dgyjetyj

---------------------------------

fhukty

très élégante elle me fait penser à UNE FOLIE

fhlyfu  dgyuyr

fuygkry

-------------------------------

xghf

le gueret ;jndkjgna  le gueret 2111

le gueret  gvhjnfg

rstytr  sdftrs

 srt le guerte

-------------------------

wouahhh je prends aussi

wouahh je porends 2  wouahh je prends kdkdfkdkf

wouahhh je prends aaaa  wouahhh jeprends kjsqdnrgjirnth

wouahhhh je prends

et bien là moi je dis wouahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

je prends mais rien à l'intérieur

--------------------------------

vuhku

là ce n'est pas pour moi dès que je vois un DONJON je hurle ma terreur  mais regardez moi le prix  sauf que pour refaire la toiture d'une des tour on va compter au bas mont 60.000 euros : y a intérêt à faire  visiter cher

cbhkfhu  cvhjdg

cghkyd  cgyidty

----------------------------------

non mais je reve

là voyez vous je ne comprends pas  MARNE LA COQUETTE  ben oui je connais évidemment  . . .   mais franchement  je prèfère encore descendre à 30 km de là !  ou RIEN

 -----------------------------------

 aigle

tropppppppppppppppppppp belle

aigle 3

wouahh la porte

aigle 2

aigle 4

rien que ces 2 petites batisses du fond de jardin  : je prends

je trouve qu'il y a de quoi faire  2 parfaites chambres d'hotes !

aigle 5

 -------------------------------------------------------

bon je n'ai pas pris le temps de noter le noms de chaque batisse sous les intérieurs et bien voilà  bien que je suis perdue

je vous les poste tout de même 

giyfè

cgyify  cgykyd

chateau ales 790  dfthrhh le gueret

fhuiyr  fhcflgu

-----------------------------

castres

castres r^yoiji^-'uèj  castres tgrjhteyk

castres fukryuu  fhudydcastrs

castres lkn,tojkety  castres krjtngiaerjn

fthrt castres  gyjgj castres

wfgdcastres  castres qzeyery

------------------------------------

 tiens nous avons aussi quelqu' appartement parisien

et oui là nous sommes dans le 16 ieme et ça ne rigole pas !

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

je peux garder le ton de rouge orange   car en photo on ne sait pas déterminée exactement la dominante par contre non je ne garde pas les consoles 

mieux je les jette par le bacon ou je les peins tout pareil que le mur    :  ok  je viens de décider de tout peindre en noir mais pas un noir pur  azttention il y a NOIR  ET NOIR 

ce hall d'appartement est d'une grande surface bien agencée  : c'est très cosy

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

là je suis  désolée  je ne peux pas  et même si c'est la perfection des matériaux et du travail  . . . oulalala  non !

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

ah là c'est tout juste pas possible ces portes de placards avec carderon des années 70

clac clic je les soulève  je les décolle et je les enlève

je repeins tout en je ne sais quoi parce que c'est la pièce à coté de la cuisine il me semble ou serait ce une buanderie : une de luxe alors car

 dites moi  ce que ferait là  le lave linges ??  avec une si belle vue ?????

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

très très belle pièce    - j'adore cet espace  - je réfléchis mais pas si longtemps que ça : je garde tout je repeins tout du gris moyen au NOIR  en laissant le tapis SI SI   !

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

ah là c'est une autre histoire ?????????????

une histoire à la marei antoinette et là je ne supporte pas

je repeins tout en gardant tout

en vert très foncé partout

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

je ne retire que les 2 consoles  et je retire les cordes d'attache des toiles  trop c'est trop . . . sinon je garde tout  et au fur et à mesure : je vois comment je peux après avoir posé toutes mes couleurs rendre l'espace un peu plus actuel  ou intemporel

laissez moi donc le temps

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

très accueillant très famille très bourgeois  (plus peut être)  

mais j'aodre  sauf les tissus des fauteuils  ci devant  : i je recouvre de tartan  archi chic  et je peins tous les murs  mais je ne sais pas encore dans quelle couleur  : vert très foncé peut être ?  non rose lie de vin foncé grisé 

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

vous le verrez cet après midi ou demain  : je pense  là  à une jeune  décoratrice française de renom ,  on la connaît ici , elle s'est soit très inspirée d'ici soit elle a décoré l'appartement soit elle y est née  :  cet intérieur me parait entretenu au cordeau

bon ok ici c'est très à l'anglaise par certains cotés  :   plein de petits meubles d'appoint 

je retire simplement ce qu'il y a de plus petit  et les froufroutages   :   je peins le plafond en BOrDEAUX

ben si que vous le vouliez ou non : c'est moi qui achète je fais c' que je veux  

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

non ce n'est sans doute pas pour moi mais imaginons qu'on vous laisse le tout ???? ça doit être dur de bazarder tout ça  m^me quand ce n'est pas dans son goût

je ne sais pas ce que je ferais vraiment 

peut être garder  le papier peint   QUE J ADORE  mais je fais poser un lambris de bois  que je peins  en bordeaux ou noir ou marine

tout est si équilibré 

l'unité est plus que parfaite

l'harmonie pareille 

et c'est d'une très grande cohérence  ?????? que demander de plus ?????

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

ici je ne changerais que ce jaune  que je déteste pour un ocre foncé avec du noir en bibliothèque  tout en gardant tout ah non pas cette table riquiqui en tek rougeâtre 

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

et bien là je peins tout  les murs en MARINE très foncé  l'appartement est super lumineux on peut   . . . les carderons  -  pareil dans le m^me ton soit cela dit :  il y aurait une belle dynamique 

a vendre dans le 16 ieme appartement 3

je peins le plafond aussi je change la position  du mobilier et surtout les abat jour abominables

parce que il faut bien le dire pour 3.500.000 euros on n'a pas trop intéret à tout changer

allez bonne journée si je ne reviens pas vous voir

Posté par javi53 à 12:00 - - Permalien [#]

Les ambiances hivernales

ÉPISODE  NEIGEUX

enfin disons poussièreux

P1120124

P1120125

P1120126  P1120128

P1120129

P1120130

Posté par javi53 à 11:00 - - Permalien [#]

Les ambiances hivernales et un peu d'histoire

hier  début de soirée nous avons eu un mini épisode neigeux EN FAIT RIEN UN VOILE DE POUSSI7RE BLANCHE 

O° une bonne partie de la journée 

ce matin bof pas de lumière  pas de neige pas de  . . . . . BREF  rien rien de spéééécccc

ET en ce moment

P1120122  P1120123

puis prévisions

météo

VIRTON /MONTMEDY

cghjdtg

ghjd

ghjtdhj

et on se plaint ???????????

on dit que les gens sont des obsédés de la méto alors je vais faire un peu d'histoire 

allons donc vérifier tout ça

Février 1956

le plus froid mais pas le plus neigeux en Belgique

Février 1956, avec une moyenne de –6,1°C, a été le mois de février le plus froid de l’histoire belge, loin derrière

février 1895 (–5,3°C),

février 1855 (–4,6°C) et

février 1929 (–3,6°C), et même dans l’absolu (tous mois confondus), il a été l’un des mois les plus froids.

Seul janvier 1838 peut être considéré comme comparable.

Au sens strict, janvier 1838, avec ses –6,3°C de moyenne, a même été un peu plus froid, mais comme l’homogénéisation de données aussi anciennes présente quelques aléas, il serait plus prudent d’affirmer que février 1956 et janvier 1838 ont été, à peu de choses près, équivalents.

Replacé dans le contexte de l’hiver 1955-1956, février a été à cet hiver-là ce que juillet a été à l’été 2006, c’est-à-dire une série de températures extrêmes qui tombent « pile-poil » dans un mois calendrier.

Si l’on confronte entre elles des périodes de 30 jours, la période du 31 janvier au 29 février 1956 n’est plus si différente de celles du 26 janvier au 24 février 1895, du 11 janvier au 9 février 1942 ou encore du 8 janvier au 6 février 1963. Vue sous cet angle, la vague de froid de février 1956 est donc typique de celle d’un grand hiver en Belgique.

j'ai  eu envie de chercher quelques infos

11 février 1956  : Le froid est donc insupportable, d’autant plus que les maxima ne dépassent pas –4 à –5°C à l’ouest du pays, –6 à –8°C au centre et –12 à –14°C en Ardenne  . .  ..À Uccle à 15 heures, on observe –7°C au sol (situé à 100 mètres d’altitude) . 

En Méditerranée, pendant ce temps, on observe des chutes de neige énormes, avec 60 cm à Saint-Raphaël et même 70 cm (!!!) au Cap Camarat (près de Toulon).


(Source : meteo-paris.com - « Les chroniques météo de l'année 1956... »)  

 70 CM ???

Là C'EST LA CATA

C'EST AUTRE CHOSE QUE LES 10 CM à PARIS  avant hier et  QUI A FAIT PLUS DE 750 KM DE BOUCHON DANS LA CAPITALE  ET SA Périphérie 

 

12 février 1956  :   on relève des minima très bas dans les Hautes Fagnes aussi, avec –22,5°C à la Baraque Michel. Ailleurs, on relève des valeurs comprises entre –10 et –17°C (–12°C à Uccle et à Zaventem), sauf à Ostende où le minimum a été de –7,9°C.

13 février 1956  :   La neige est enfin tombée en abondance sur le pays. Avec des températures minimales de l’ordre de –6 à –7°C en Basse et Moyenne Belgique, il s’agit d’une neige très sèche. À Uccle, on note une épaisseur de 6 cm au sol.

.14 février 1956 :   Les températures sont encore descendues très bas la nuit, avec des minima généralement compris entre –10 et –14°C en Basse et Moyenne Belgique, mais avec localement des pointes jusqu’à –19°C comme à Brustem.

En Gaume, il a fait plus froid encore, avec –21,2°C à Virton. C’est la température la plus basse jamais observée à cette station, sur une période d’observation de plus de 50 ans.

15 février 1956 : grand retour de la neige, en abondance,  sur l’ouest du pays. Jusqu’au lendemain, il tombera 23 cm de neige à Midelkerke  c'est une station de la mer du nord !et à Chièvres, 26 cm à Wevelgem et 34 cm à Ramegnies. À Uccle, la couche reste plus modeste, avec 12 cm.

16 février 1956  , les températures sont redescendues très fort avec des minimas de –18,1°C à Deurne, –18,3°C à Thimister, –19,7°C à la Baraque Michel, –21,8°C à Rochefort et –22,2°C à Kleine Brogel. Au Pays-Bas aussi, il a fait très froid, avec –21,6°C à De Bilt et à Eindhoven.

17 février 1956  :     Il a refait t rès froid la nuit, avec des minima de –10°C au littoral, de –12 et –16°C en Basse et Moyenne Belgique, ainsi qu’en Ardenne. Mais localement, il a fait plus froid encore, avec par exemple –17,4°C à Zaventem et –17,9°C à Deurne.

18 février 1956 : A Virton, la température est descendue jusqu’à –20°C tout juste, tandis que Rochefort est même descendue jusqu’à –22,8°C. Ailleurs, les minima ont été (un peu) plus modérés avec des valeurs comprises entre –10 et –12°C au littoral, entre –12 et –14°C au centre du pays et entre –13 et –15°C en Ardenne. Les températures maximales sont proches de celles de la veille en Basse et Moyenne Belgique, mais l’impression de froid est plus forte. En Ardenne par contre, il fait réellement plus froid, avec des maxima de –9 à –10°C.

19 février 1956 : Après une nuit un peu moins froide, avec des minima souvent compris entre –11 et –14°C, les maxima atteignent –3 à –6°C en Basse et Moyenne Belgique (–2°C à Ostende) et –10 à –11°C en Ardenne. Sous les stratus cependant, les températures sont parfois restées longtemps proches des –10°C même en plaine, avant de remonter un peu l’après-midi.

20 février 1956 ciel d’abord couvert fortement atténué les rigueurs du froid nocturne, avec des minima souvent proches des –10°C en plaine. Juste le sud du pays a connu des températures beaucoup plus basses, avec –16,8°C à Virton et –19,2°C à Saint-Hubert.


21 février 1956  : sol encore bien enneigé vent faible ou nul, ce qui a fait que le refroidissement par rayonnement a été particulièrement intense. À Rochefort, la température est descendue jusqu’à –25,2°C. C’est la température la plus froide jamais enregistrée à cet station pendant un mois de février.  Mais bien d’autres endroits ont eu très froid. –24,0°C ont été atteints à Stavelot, –22,0°C à Denée-Maredsous tandis que Virton a frisé les –20°C avec –19,7°C au thermomètre. Mais à l’ouest du pays aussi, les températures ont parfois été très basses, avec –19,2°C à Beitem et même –18,0°C à Bruges. Très étonnants aussi les –19,6°C observés aux Pays-Bas à Vlissingen, en Zélande.

Sur les hauts plateaux et autres lieux bombés, le froid a été bien moins intense, avec –15,8°C à la Baraque Michel, –15,8°C également à Bierset et –16,3°C à Saint-Hubert. Uccle, de son côté, n’a même pas atteint les –15°C.    En journée, le ciel a été serein partout En Ardenne, les températures maximales ont souvent été proches des –5°C, tant en plaine que sur les plateaux. La Gaume a été un peu plus privilégiée, avec –2°C à Virton.

dépression petite mais vénéneuse s’est creusée sur le Golfe de Gascogne, avec comme conséquence 80 cm (!) de neige à Bordeaux. À Arcachon, on note des congère de 70 cm de haut !


22 février 1956 :   Les températures minimales se sont situées entre –10 et –13°C au littoral, entre –12 et –16°C en Basse et Moyenne Belgique mais « seulement » de –11°C dans les Hautes Fagnes. L’après-midi par contre, les températures demeurent souvent très basses, avec des maxima de –6 à –7°C dans la plupart des endroits en Basse et Moyenne Belgique. Dans le sud du pays, il fait moins froid avec –1°C à Virton et –4°C à Saint-Hubert.

Les vents soufflent à présent principalement de nord-est, entre l’anticyclone russe et la dépression du Golfe de Gascogne, qui s’est déplacée entre-temps vers la Côte d’Azur, qui s’est retrouvée à son tour sous la neige, avec 23 cm à Cannes et 22 cm à Saint-Raphaël.


23 février 1956  :   Nouvelle arrivée d’air très froid du nord-est  Les températures redescendent fort bas la nuit, avec –17,6°C à Zaventem, –19,0°C à Bierset et –19,4°C à Beitem. Cette fois-ci, il ne s’agit pas toujours d’un froid radiatif et les températures très basses s’observent à d’autres endroits. Même Uccle, cette fois-ci, est descendu en-dessous de –16°C. . Beaucoup de stations, comme par exemple Uccle, Zaventem, Deurne et Genk, ont vu leurs thermomètres coincés à –8°C. Mais des maxima encore plus bas ont été observés à Beauvechain (–9,5°C) et Bierset (–10,4°C).


Cette photo, prise en février 1956 à Deulin, entre Durbuy et Marche-en Famenne, montre bien la rigueur
exceptionnelle du froid dans la région : l'Ourthe et complètement gelée !
(Photo : Joseph Devillers, http://www.deulin.be )


24 février 1956 : La nuit a encore été très froide, avec des minima de –15 à –20°C dans presque toutes les régions. Seule la station d’Ostende n’est pas descendue en-dessous de –12,8°C.

Quelques valeurs encore plus extrêmes ont été relevées, comme à Rochefort (–23,6°C) et Denée-Maredsous (–20,2°C).


25 février 1956   La nuit a été une nouvelle fois très froide, avec –13°C à Uccle, –14°C à Zaventem, –17°C à Bierset et –18°C à Brustem. L’Ardenne, d –10°C. toujours des valeurs maximales de –1 à –4°C en toutes régions, sauf à Werbomont (0°C) et Virton (+2°C).


26 février 1956 : circulation de nord-est à est. Des minima très bas, localement inférieurs à –20°C comme à Rochefort, sont encore observés. Mais Bierset est descendue aussi à –16°C et Brustem, –15°C, tout comme Genk. À Uccle, on a encore relevé –12°C aussi.

27 février 1956 : Cette fois-ci, la fin de la vague froid est à nos portes.  Dans le sud-est du pays, le ciel reste serein ou peu nuageux  Après une dernière nuit localement très froide, avec –16°C à Brustem, les températures repassent au-dessus du 0°C dans la plupart des régions, avec des valeurs comprises entre 1 et 3°C, et même jusqu’à 6°C en Gaume.

28 février 1956  :  Seule la Gaume a connu encore un minimum de –10°C. En Basse et Moyenne Belgique, les gelées n’ont été que faibles, avec des valeurs souvent comprises entre –1 et –3°C. C’est le dernier matin, aussi, avec une couverture de neige encore intacte.

29 février 1956Les températures sont déjà positives partout le matin, sauf à Botrange où il fait 0°C. L’après-midi, il fait même doux avec localement plus de 8°C à l’ouest du pays.

L’hiver est bien fini cette fois-ci,

et ne reviendra plus.

Conclusion

Il est intéressant de noter que le froid de février 1956 a le plus souvent concerné une grande épaisseur de l’atmosphère  Cela se remarque surtout dans le déroulement des températures dans les Hautes-Fagnes. À la Baraque Michel, la température est descendue à 6 reprises en dessous des –20°C (relevés sur 24 heures, entre 8 heures la veille et 8 heures le jour même). Cela ne s’est pas produit une seule fois au cours du grand hiver 1962-1963 (minimum = –18,5°C), et que très occasionnellement au cours d’autres grands hivers, comme en 1929, 1940, 1979, 1985 et 1987. (là je me souviens comme si c'était hier )

Le minimum absolu, du 1er février, a été de –25,2°C, ce qui est la température la plus basse jamais enregistrée dans les Hautes Fagnes.

Rochefort a même connu 7 jours consécutifs avec des températures inférieures à –20°C, avec encore une pointe très basse le 24 février (–23,6°C).

À Coxyde (station balnéaire)  aussi, la température est descendue jusqu’à –18,0°C le 23.

Cela ne va pas sans rappeler une vague de froid plus récente, moins longue mais non moins intense, que le pays a vécu en janvier 1987.

(j'ajoute que le 1 janvier 2004 je reprenais le tram de COXYDE à OSTENDE  avec une copine et à 7h il y avait plus de 15 cm de neige : éPOUSTOUFFLANT  arrivées ici à Virton  nous avons du nous débrouiller à marcher tant bien que mal avec notre valise  : il y avait plus de 20 cm  MAGNIFIQUE  je suis incapable de dire si ça a duré quelques jours

Sources

 

IRM
- Bulletins mensuels – observations climatologiques
- Bulletins mensuels – observations synoptiques
- Bulletins mensuels – observations aérologiques
- Revues « Ciel et Terre » (en collaboration avec l’ORB)
- Événements marquants depuis 1901
- « La vague de froid de février 1956 et les dégâts aux cultures » (A. Vandenplas)
- « Aperçu climatique des Hautes-Fagnes » (P. Mormal, C. Tricot)

KNMI
- Klimatologie/Verleden weer – Tabellen met gegevens per station
- Jaarboek 1956 van de Nederlandse lichtschepen  

Wetterzentrale – NCEP Reanalysis
- Archiv der Reanalysis-Übersichtskarten

Meteoromandie
- « Evénements météorologiques en Suisse et dans le monde en l'an 1956 » 

Journal « Le Soir »
- Article du 2 janvier 1997 par J.-C. Vantroyen 

ECA&D
- Daily Maximum Temperature in 0,1°C
- Daily Minimum Temperature in 0,1°C

MTG Meteogiornale
- « Febbraio 1956, Italia sotto la neve » (M. Rossi)

RAM Revista del Aficionado a la Meteorologia
- Algunos resúmenes diarios de los boletines del Servicio Meteorológico Nacional (SMN) del mes frío: febrero de 1956

 

et bien en voilà une belle preuve du réchauffement climatique  : moi j'ai connu  et me souviens parfaitement de l'hiver janvier février 1963 ou là j'ai des souvenirs terriblement précis avec des congères de plus de 1 m (mais j' habitais  dans les ardennes)   . je vois mon père le matin partir à l'école avec son grand pardessus et ses chaussures SP2CIALES HIVER FABRIQU2ES DANS UN grand cuir magnifique qu'il a du garder 40 ans  (mdr)   il n'arrivait pas à faire un pas il s'enfonçait dans 60 cm de neige : rhoo excellent   . . .   QUEL BON TEMPS QUE CE TEMPS là

c'était merveilleux :

en se levant le matin  malgré les poêles à mazout  : on grattait la glace sur les carreaux à l'intérieur  - mdr - on en parle encore aujourdh'ui   en riant de tout le patacaisse que 10 cm de neige peuvent générer

évidemment le nombre de voitures n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui on est bien d'accord d'ou elles aussi responsables du réchauffement climatique 

cela dit on n'avait pas  ou peu la télé (chez nous si c'est vous dire combien je suis une enfant de la télé  )   et les prévisions météo ?????, ben je ne m'en souviens pas du tout de toutes façons si on VOUS demande de ne pas sortir  EN VOITURE  :  VOUS LE FEREZ QUAND  même

au luxembourg 

il est interdit de rouler sans pneu neige d'une telle date à telle date  - je n'y travaille plus je ne me suis pas informée  -  par contre si je vais me balader  au GDL  avec moins de 4 °  et que la neige tombe que je provoque un accrochage  et que je n'ai pas de pneu neige : je ne vous raconte pas  ce que ça coûte   le prix d'un jeu de 4 pneu c'est aussi simple que ça 

je trouve ça tout à fait normal

j'ai des pneus neige ben si  ! et quand je n'en avais pas JE NE SORTAIS PAS 

Posté par javi53 à 08:30 - - Permalien [#]

DecoFrance - LA MAISON Fr 5 à CHAMONIX -

3 Visites à

CHAMONIX

 PREMIER CHALET

OUI C' est encore des captures d'écran 

SI VOUS VOULEZ MIEUX ET BiEN FAITES LE VOUS - MÊME  :  si j'peux m'permettre

fghf

fgs

un meuble shabby noir  : super

fghs

pourquoi don,c placer le carré de ciment  de cette façon: quand vous hésitez svp allez vers la simplicité et la normalité svp 

et puis j'ai  a d o r é    cette cuisine ANGLAISE

drthr

OBSERVEZ :

LA hauteur de la CRÉDENCE

LE PLAN DE TRAVAIL en granit noir

PETITES étagères

vitrines . . . .  meubles haut mais pas partout

simplicité et couleur  de l'ensemble !

je prends tout tout tout

dfht

fgbsdf

sssssrtze(t

wdfgbd

wf

 moi en tous cas sans hésiter   : je peignais la fenêtre  (et la porte )  dans la couleur des murs

wfgb

mais qui aurait eu l'idée de ce petit recoin là où il y a l'étagère   (moi j'aurais hurlé si on me l'avait porposé

pour facilité  cet espace   étagères

qui ?

pas moi en tous cas

 fghfr

 oui je peins immédiatement la fenêtre !

fxghfs

xgh

c'est joli le choix des couleurs aussi mais je le répète : c'est une pose qui ne me plait pas  :  je lui préfère une pose classique

fghfr

je me demande si ce n'est pas UNE cuisine DEVOL   VOUS LES COnnaissez puisqu'elles sont ici par dizaines (catégorie DECOANGLMAISE CUISINE )

dxfg

alors là cette montée d'escaliers cette rampe ce bois

je veux !

mais  si je peux me permettre : elle n'est pas mise en valeur  : la couleur du bois  + la couleur du mur (même si j'adore et que j'adhère évidemment c'est le ton belge par excellence depuis plus de 17 ans on l'appelle le taupe ou PATATOES )  : c'est une erreur   . . .  maintenant chacun son truc  pourtant j'insiste  il fallait un des tons du carrelage : un lin ou alors couleur ficelle

xvgh

noyer

fdg

fgg

dfg

regardez moi ce travail

rien que cette montée donne une plus-value EXCEPTIONNELLE à la bâtisse

cxgbf

ok pour la couleur du mur  A UNE SEULE CONDITION  /  SI ON CHOISIT CE TON- Là  alors il est impératif que le bois soit D É C A P É  si pas alors on choisit un ton plus clair  pour les murs  :  un ficelle  clair ou un lin ou un blanc cassé  par exemple   C'eut été LARGEMENT PLUS CHIC   : ou alors : IL SUFFIT DE PEINDRE  LE BOIS DANS LE Même TON QUE LES MURS  

parce que là je dis le sol  +  les portes  +  les murs   non !

xfg

UNE CHAMBRE NE DOIT PAS RESTÉE SANS DIVAN OU SANS FAUTEUIL

fgbh

xvgn

------------------------------------

dans un autre chalet

pour moi ce n'est pas possible de vivre dans autant de bois mais  c'était une réussite  . . . .  . particulièrement cet espace baignoire fermé par une vielle porte qui sépare le lit du bain  j'ai trop aimé  ce choix de carrés de ciment : une merveille

+ cette latte étroite de vieux bois  comme listel  et la couleur  JE DIS CHAPEAU  :  c'est  une réussite TOTALE

xvg

rtyr(y

dfthrsh

ghjngd

VOUS VOYEZ LES PETITS MATELAS ?

Je cherche depuis plus de 2 ans : il n'y a pas ça chez nous

pour le moment mais je ne désespère pas

 

dans un grand hôtel moderne

et qui reste très très cosy

j'ai trop aimé ces rondins de bois collés sur un grand pan de mur  

en décoration  : je trouve ça super joli à condition que nous ne soyons pas en provence ou dans le midi  ou en bord de mer : faut pas pousser non plus !

mais ici en gaume dans les ardennes  : on construit de plus en  plus de maison cubes je vous en parle souvent  c'est à l'étage que tout ce passe : on entre dans des vides sidéraux  des creux non meublés  et je me dis pourquoi pas faire comme ici  mais en bois naturel pas teinté foncé

???????????

pour moi c'est une idée non seulement décorative mais judicieuse aussi  : isolation   et "phonique"  et "calorifique" " thermique"  avoir un long mur en rondin de bois clair  ça peut être super classe à une condition ne pas avoir grand chose en décoration  : une tête d'animal vraie ou fausse  : une console en bois brut clair  +  une lampe !

a creuser !

dgh

dghf

fghr

cghj,ngd

dghjndtgjn

rth

rappel sur  les parois du feu ouvert

sdrt

sfth

non mais  c'est EXACTEMENT ÇA QUE J 'AIMERAIS CHEZ MOI  tout  :

couleur matière forme design et confort !

en fait  : un très grand classique

dghjn

 

entre parenthèse qui n'a rien a voir avec la decoration quoique ???? 

plus de 500.000 euros de dépenses de France télévision   pour la nouvelle présentation du logo de la chaîne que vous voyez sur l'écran en haut à droite : m'enfin POURQUOI ?   ICI ça gène TOUT LE MONDE   

Posté par javi53 à 07:00 - - Permalien [#]