580b57fcd9996e24bc43c38c

 

20h55 ce vendredi 22 décembre

sur ARTE

 

je suis allée en courses et j'ai acheté mon programme télé . . .  Pour les fêtes ? . . . .  Non mais rendez- vous compte :   on a droit aux   " sissi "  (en Belgique)   non mais  SISSI . . .   n'a t- on rien fait de mieux , d'aussi romantique que la série des SISSI  que nous avons vu 100 fois et qui est passée  10.000 fois depuis que je suis née . . .   forcément  c'est un truc qui a mon âge ou presque j'avais 1 an et demi quand c'est sorti : qui ne connait pas par coeur ? 

ah non svp ! ! !   je ne compte pas non plus les navets de jean yanne ????    Honte à laRTBF DE nous prendre ainsi pour des gogoles  et nous imposer pareils films pour Noël

je dis oufffffffffffffffff    car  1  seul film sort du lot 

EH OUI  : évidemment c'est  toujours sur cette chaîne qu'il y a de très bons films mais qu'elle nous repasse d'année en année si vous ratez n'ayez crainte il repassera soit l'après midi soit un soir de février  ,d'avril, de mai, oude  juillet  car là aussi les redifs  ont la cote

ET JE L'AI VU    . . . .   ET J'AI ADORÉ ET  je vais encore le regarder 

SI SI  JE L'ai regardé en français  :  RASSUREZ VOUS

celles qui aiment le mouvement , la rapidité des scènes, le sexe,  et l'exhibition et la vulgarité  : s'abstenir 

1019280

065291-000-A_1864860

13198746

13198747

La_souffleuse_de_verre

Dans l'Allemagne de la fin du XIXe siècle, deux soeurs tentent de reprendre, non sans mal, l’atelier de verrerie paternel...

Une émouvante histoire d'émancipation, présentant deux figures féminines fortes s’élevant contre les règles de la société étriquée de leur temps.

Noël 1890

nOUS SOMMES DANS la forêt de Thuringe, dans le centre de l’Allemagne.  À la mort brutale de leur père, le seul parent qui leur restait, Marie et Johanna Steinmann se retrouvent dans le plus grand dénuement.   Marie, la plus jeune, souhaite reprendre la verrerie familiale où elle a reçu une solide formation.   Mais la masculine corporation des souffleurs de verre s’y oppose, contraignant les orphelines à accepter des emplois ingrats et mal payés.  Johanna se met au service du marchand Friedhelm Strobel, tandis que Marie voit son talent artistique exploité par Wilhelm Heimer, un confrère de son père.   Confrontées à l’injustice, les deux sœurs se rapprochent et trouvent ensemble la force de se rebeller…

 " SOEURS CONTRE TOUS "

Adapté du roman de Petra Durst-Benning, "La souffleuse de verre"    - ON NE TROUVE PAS EN FRANçAIS  - raconte une émouvante histoire d’émancipation, présentant deux figures féminines fortes s’élevant contre les règles de la société étriquée de leur temps. Car dans l'Allemagne de la fin du XIXe siècle, il est tout bonnement interdit aux femmes de souffler le verre, et encore plus de suggérer de nouveaux modèles d'objets. Courageuses et obstinées, Marie et Johanna  vont réussir en inventant… les boules de Noël – des créations qui ne font pas d'ombre aux autres verreries de la région. Un conte de Noël à la Dickens, doté de décors magnifiquement éclairés

--------------------------------------------
en lecture
sur le sujet  . . . nous avons aussi

51RHKVi8mcL

La magie réside au coeur de Cassaforte, une ville médiévale d’enchantements et d’intrigues. C’est là que vit Risa Divetri, une jeune fille de seize ans, dont le sort est sur le point d’être décidé par les dieux. Risa menait une vie tranquille de fille d’aristocrate, mais elle s’apprêtait à quitter la maison pour étudier l’artisanat de tradition familiale : la création de verreries enchantées. Quand les dieux furent consultés pour déterminer quelle école elle fréquenterait, l’impossible se produisit : Risa ne fut pas choisie. Ce rejet entraîna Risa dans une spirale de honte, de colère et de confusion. Si elle n’était pas destinée à devenir une souffleuse de verre, alors que ferait-elle ? Quand la magie séculaire de Cassaforte commença à s’affaiblir et que les forces du mal menacèrent le royaume, l’esprit fougueux et les pouvoirs jusque-là inexploités de Risa l’entraînèrent dans un périlleux voyage – qui la mènera vers sa véritable destinée.
je pense qu'ici nous avons plusieurs tomes
---------------------------------------
et puis

512K53KR1WL__SX210_

Où Daphné Du Maurier revisite, par la voie du roman, l'histoire d'une famille qui ne fut pas de tout repos : celle de ses ancêtres français. Une modeste demeure du Perche à la fin du XVIIIe siècle.

On y est souffleur de verre de père en fils, et l'on s'en targue (la profession est quasi la seule qu'une famille de sang bleu ait le droit d'exercer).
De là à se sentir un peu aristocrate, il n'y a qu'un pas : dangereux à franchir, ainsi que l'apprendront certains à leurs dépens. Ce sont les femmes, une fois de plus, qui règnent sur ce petit monde, qui en assurent en tout cas la cohésion - tandis que certains de ces messieurs, emportés par leurs rêves, sont prêts à commettre toutes les folies.

Les Busson sont des gens sérieux, fiers de leur travail et d'être ce qu'ils sont ; des gens tourmentés aussi, ouverts aux idées nouvelles. Chacun dans la tribu ira son chemin, et l'un d'eux même ira loin : Robert, tôt monté à Paris, séducteur et volontiers crapule, agioteur dans la mouvance du duc  d'Orléans (le futur Philippe-Egalité). Il échappera à la guillotine, fuira à Londres où il exploitera sans honte la misère des émigrés, finira par se faire appeler Busson du Maurier (du nom d'un vague lieu-dit propriété de la famille)...

avant de retourner au pays pour des retrouvailles difficiles. Peu de romanciers français, depuis le Balzac des Chouans (et en mettant à part l’œuvre si singulière de Robert Margerit), auront su rendre d'aussi trouble et complexe façon le climat de la France sous la Révolution. Sans doute fallait-il à cela une certaine prise de distance : Anglaise de naissance et d'éducation, mais secrètement Française par le cœur, Daphné Du Maurier aura su se placer d'emblée au bon carrefour celui où l'oreille aux aguets parvient à déchiffrer l'incompréhensible confusion des existences, ces condensés "de bruit et de fureur".
les critiques sont dithyrambiques  : oui moi aussi j'aime  beacoup les livres de récits historiques (romancés) 
DéCORATION DE LA PAGE DU BLOG   / http://claudialovesfashion.com/dessin-branche-de-sapin-de-noel.html