Le c à lire : i n c l a s s i f i a b l e

Hier c'est dans un super marché où je ne vais jamais , comme c'était sur la route du retour , que j' ai fait quelques courses  . .. 

Au moment  de passer à la caisse  . . . je regarde derrière moi  : un de mes petits cousins était  à peine à 1 m  . . . . embêté qu'il était  pour je ne sais plus quelle raison   et lui non plus ne m'avait pas vue  c'est certain 

On s'est fait des gros yeux écarquilles en même temps

Notre dernière rencontre date du jour de l'enterrement de mon père  . . . .Ok  ce n'est  pas du tout un évènement en soi 

Ce qui l'est plus : c'est que la veille au soir j'avais pensé à lui parce qu'il  me fallait une réponse en français  . Il était directeur de collège  (proviseur pour vous)   et licencié en littérature  et la veille donc,  je m'étais dit : " rholalala si j'avais Marc sous la main "

j'vous jure que c'est vrai

PAffffffffffff Quelques heures PLUS TARD IL EST a côté  DE MOI  !

il voit mon très grand étonnement  (le sien était tout pareil) et je lui dis pourquoi d'autant que je ne pense jamais jamais jamais à lui  : on ne se voit pas

et ils me dit : les grands esprits se rencontrent  . .  . .  Il est normal que deux personnes toutes deux  intelligentes pensent à la même chose.

cet ajout est par pure plaisanterie évidemment (en ce qui me concerne bien sûr !) 

j'étais tellement paf de le voir (j'ai même fait un pas en arrière)  c'est trop spécial comme situation vraiment . . . .  que j'en ai oublié la question que je voulais lui poser

MDR

ÉVIDEMMENT J'AI RETROUVÉ 2 HEURES PLUS Tard EN ENTENDANT ce que j'appelle une grosse  faute de français (prononcée) à la télévision  :  je dirais 10 fois par jour au moins

Pfffffffff

Je  lui dis que je rédigeais un blog depuis quelques 9 ans maintenant  et qu'il ne se passait pas un seul jour sans  que j'écrive  (comme pendant 40 ans  il ne se passait pas un seul jour sans que je peigne - toiles -  )  et je lui avoue faire quantité de fautes  

et il me répond

NULLA DIES SINE LINEA

pas un jour sans une ligne

c'est ça le plus important  . . . . dit- il 

je n'ai pas fait de LATIN  mais j'ai toujours aimé  :  cette branche aurait du être obligatoire ne fut -ce qu' 1 heure / semaine

On écrirait  tous sans doute mieux  avec moins de fautes  tout en comprenant les mots les plus compliqués  et pour qui aime le jardinage ( quand j'entends stephane Mary  : je suis sciée )   ça faciliterait la vie en sachant la signification du nom latin de la fleur et de la plante et surtout  l'allure qu'elle aura dans votre jardin 

j'adore ça !

Revenons à  cette locution latine   :elle s'appliquait surtout aux écrivains.

L'idée est attribuée d'abord  au "CÉLÈBRE"  peintre grec APELLE (Apelle de cos  4 ieme siecle avant J-C)  qui ne passait pas une journée sans tracer au moins une ligne .(ce que Marc me dit )

Mais c'est  PLUS TARD QUE LA LOCUTION EST ATTESTÉE POUR LA Première FOIS 

Peinture et scepticisme /  est ce vrai ou pas : Sextus Empiricus rapporte une anecdote à propos d'Apelle : ne parvenant pas à peindre l'écume d'un cheval, il aurait jeté de colère son éponge à pinceaux sur le tableau, esquissant ainsi l'écume souhaitée . . . . comment savoir si c'est vrai ?

et bien essayez

mais

EMILE ZOLA a repris cette expression et en a fait une devise, inscrite sur le linteau de la cheminée de son bureau, dans sa maison de MEDAN

j'adorerais trouver ma DEVISE

53597284

Cette devise figure aussi dans le bureau de l'écrivain flamand STIJN  STREUVELS dans sa maison  d' INGOOIGEMEN FLANDRE juste à côté de COURTRAI  ( 1871-1969)  IL N'Y A QUE 2 OU 3 LIVRES Traduits EN FRANçAIS 

1280px-Ingooigem_-_Het_Lijsternest

JEAN-PAUL SARTRE la cite dans Les Mots : « J’écris toujours. Que faire d’autre ? Nulla dies sine linea. C’est mon habitude et puis c’est mon métier. »

 

TIENS ALLEZ VOIR quelques locutions latines  sur ce lien

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_locutions_latines

 

Pfff : je me le dis  TOUS LES JOURS

"mais que ferait -on sans internet"

Incroyable  tout de même

D' 'une anecdote sans intérêt aucun  ,  on passe d'une locution latine qui nous mène  vers un peintre grec dont personne - ici en tous cas -  je suis certaine  moi comprise  ,  n'avons jamais jamais entendu parler le mec qui lance une éponge de rage sur sa toile et pafffff il trouve le moyen de peindre l'écume des vagues jusque là impossible pour lui   . ..  puis de là on  rebondit sur un écrivain belge inconnu  de tous sauf des flamands dont on peut voir la photo et même la maison . . .etc . . .  

moi ça m' épate tout ça 

vous allez me dire : "  ben oui ok mais ça sert à quoi de lire et de savoir tout ça ?

ben à rien je crois  . . . .

Mais bon plutôt que de se complaire dans l'oisiveté et la méconnaissance de tout : je sais  qu'on mourra moins idiot  . . .. Et puis imaginonsqu'il y ait un autre côté après la mort   , là- bas derrière ? 

Et si tout ce qu'on apprend ici  ou sur le net ou dans les livres pouvait nous servir dans une autre vie

hein ?

vous en dites quoi de mes déductions ? 

ben  moi je dis : elle est forte celle- là !

pourvu que je n'ai pas fait trop fautes . .  .aie aie aie

Posté par javi53 à 12:00 - - Permalien [#]

Le C à écouter

à écouter

et à apprécier

 

dftrty

 

dtye

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=0garcpH0dY4

en ce moment je n'écoute que ça  . . . j'aime la sobriété du clip

Posté par javi53 à 07:00 - - Permalien [#]

Les ciels de Gaume

il est 6h  il fait 15° il fait geris et moche quand  en moins de 2 minutes le temps de remonter au bureau voila le ciel orange

P1710995

P1710996

Posté par javi53 à 06:00 - - Permalien [#]