Voilà certainement 3 mois que je  demande à mon amie Paulette de m'envoyer une belle photo de sa Tante (qui n'a pas eu d'enfant)  dont elle s'occupe  , qu'elle adore et qu'elle accompagne tous les jours que Dieu fait avec un réel plaisir même si parfois  il  lui arrive d'être énervée parce que madame a son  "petit " caractère  (moi je trouve qu'elle a bien le droit!)

je ris souvent  de tout ce qu'elle me raconte : ses opinions  sur ce qu'elle regarde  à la télé  (elle connaît parfaitement Drukker)  , ses réflexions   sur ce qui est arrivé en janvier et en novembre elle est lucide sur tout . . . et  croyez- moi sur parole : car je l'entends au téléphone quand elle parle à sa nièce 

Elle s'exprime aussi clairement que vous et moi

 je l'appelle  :  Mme la Comtesse Thérésine de Niort 

Elle a encore le goût de s'habiller   et être  belle   :  disons surtout qu'elle est d'une fierté et d'une dignité  incroyable  . . .   avant hier encore elle avait envie d'une nouvelle paire de  chaussures - je suis pliée!   - 

Savez vous qu'elle a ses dents ?

elle reçoit chez elle   alors pas question d'être négligée  : il lui faut son maquillage  . . .   oui bien évidemment elle vit chez elle  entourée de tous ses meubles  ses objets et ses photos !

Ok elle est assez têtue et entêtée   . .  . à mon avis c'est qu'elle l'a toujours été !

Enfin oui elle est d'une conscience d'une lucidité  incroyables 

même si elle parle beaucoup du temps passé  :  justement . . .   c'est ça qui est intéressant !

Oui et alors  allez- vous me dire : " pourquoi nous raconter ça ?"

  Realisation_du_07-11-16

Et bien parce  que cette Belle Dame que vous voyez là en photo  (très mauvaise photo d'ailleurs imaginez là prise en photo par moi par exemple ) et bien elle   EST UN EXEMPLE 

elle

vit toujours seule chez elle   . . . 

se prépare ses repas . . .

fait encore du nettoyage . . .

aime recevoir famille et amis avec nappe dentelle petit service à thé et verres en cristal !

adore aller au restaurant  et quand elle entre elle salue et d'une parfaite diction  dit :  "bonjour messieurs dames "  (je ris)

raffole prendre son (même ses)  petit rosé ou son verre de champagne on n'a que le bien qu'on se fait  : n'est ce pas !

va cueillir des branchages dans son jardin  pour décorer son meuble  

vous allez me dire oui ok et alors  et alors ?  et alors ? 

Et bien alors

 

en JANVIER PROCHAIN le 31

Mme  "La Comtesse" 

 aura . . .    je vous l'donne en mille

101  ans

qui dit mieux !

non non elle ne désire pas partir elle est bien

elle n'a mal nulle part !

ah j'ajoute qu'elle s'est fracturé le col du fémur à 98 ans

oui je le sais ce sont des exceptions  des  exceptions exceptionnelles

car je connais  1 ou 2  centenaires mais qui vivent couchés et  ont oublié qui était qui  . .  .  et où ils étaient  . . .  et là on ne veut pas vivre comme ça

_________________________
je savais que la chanteuse avait écrit un texte sur le sujet
j'ai aimé  . . .   j'aime tout ce qu'elle dit  mais elle me fait toujours pleurer
la centenaire

Ça fait cent (2) longs hivers
que j'use le même corps
j'ai eu cent ans hier
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort

J'ai encore toute ma tête 
elle est remplie d'souvenirs
de gens que j'ai vus naître 
puis que j'ai vu mourir

J'ai tellement porté d'deuils
qu'j'en ai les idées noires
j'suis là que j'me prépare
je choisis mon cercueil

Mais l'docteur me répète 
visite après visite
qu'j'ai une santé parfaite
y'est là qu'y m'félicite

{
Refrain:}
J'ai vu la Première guerre
le premier téléphone
me voilà centenaire
mais bon, qu'est-ce que ça me donne
les grands avions rugissent
y'a une rayure au ciel
c'est comme si l'éternel
m'avait rayée d'sa liste

Ça fait cent longs hivers
que j'use le même corps
j'ai eu cent ans " hier"
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort

Qu'est-ce que j'ai pas fini
qu'y faudrait que j'finisse
perdre un dernier ami
enterrer mes petits-fils?

J'ai eu cent ans hier 
ma place est plus ici
elle est au cimetière
elle est au paradis

Si j'meritais l'enfer
alors c'est réussi
car je suis centenaire
et j'suis encore en vie

{au Refrain}

Moi j'suis née aux chandelles
j'ai grandi au chaudron
bien sûr que j'me rappelle
du tout premier néon

J'ai connu la grande crise
j'allais avoir 30 ans
j'ai connu les églises
avec du monde dedans

Moi j'ai connu les chevaux
et les planches à laver
un fleuve beau
qu'on pouvait se baigner

Moi j'ai connu l'soleil
avant qu'y soit dangereux
faut-il que je sois veille
venez m'chercher, bon dieu

J'ai eu cent ans hier
c'est pas qu'j'ai pas prié
mais ça aurait tout l'air
que dieu m'a oubliée

Alors j'ai des gardiennes
que des nouveaux visages
des amies de passage
payées à la semaine

Elles parlent un langage
qui n'sera jamais le mien 
et ça m'fait du chagrin
d'avoir cinq fois leur âge

Et mille fois leur fatigue
immobile à ma fenêtre
pendant qu'elles naviguent
tranquilles sur internet

{au Refrain}

C'est vrai qu'j'attends la mort
mais c'est pas qu'j'sois morbide
c'est qu'j'ai cent ans dans l'corps
et qu'j'suis encore lucide

C'est que je suis avide
mais qu'y a plus rien à mordre
c'est qu'mon passé déborde 
et qu'mon avenir est vide

On montre à la télé
des fusées qui décollent
est-ce qu'on va m'expliquer
ce qui m'retient au sol

Je suis d'une autre école
j'appartiens à l'histoire
j'ai eu mes années folles

J'ai eu un bon mari
et quatre beaux enfants
mais tout l'monde est parti
dormir au firmament

Et y'a que moi qui veille
qui vis, qui vis encore
je tombe de sommeil
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort.

 

Lynda Lemay

https://www.youtube.com/watch?v=8NLZra41Cb0

 

Et Mme Thérésine méritait largement une mise à l'honneur . . . Quel exemple !