vous aurez peut être remarqué  - peut être -  que j'ai  catégorisé aussi cette " rubrique "  DECOFRANçAISE  . . .  pour plus de facilité dans vos recherches et les miennes par la même occasion ainsi je sais voir si j'ai posté des doublons

Allez  !  

nous sommes samedi on parle donc de

La maison Fr5

et on se pose donc la question suivante  : 

qui paye donc les architectes et les travaux ?

Depuis 2003, La maison France 5, diffusée le samedi à 11h20, n'a cessé d'évoluer,  (mais oui on tutoie même les gens maintenant  les temps changent moi ça me choque  c'est comme ça je suis une enfant de la télé  et mêmes amis les présentateurs  entre eux se vouvoyaient  et puis je n'aime pas le tutoiment à tous va ) mais a gardé sa très populaire rubrique « Changer » où des travaux de rénovation sont réalisés chez des particuliers.

Qui paye quoi

Cette rubrique AVANT APRES   est considérée comme  " culte "  par tous les spectateurs : la séquence "Changer" où des architectes d'intérieur interviennent chez des particuliers.

Au menu, différents projets, des travaux de rénovation et un "avant-après" adoré par les téléspectateurs.  (??? pour moi c'est toujours pareil   utilisation abusive du MDF et du placage ) 

Adoré et, bien sûr, très convoité par pas mal de téléspectateurs qui espèrent ainsi profiter de travaux de qualité "à l'œil".

Grosse erreur

Comme le confirmait l'an dernier Stéphane Thébaut à Télé 2 semaines : "Nous ne sommes pas dans le principe du tout cadeau. Nous tenons à ce que la personne participe activement au réaménagement en partie financièrement."

Malgré tout, la production paie à plein temps une personne pour lire les 3 à 4 000 demandes de travaux envoyées par des particuliers... chaque semaine !

Les architectes intervenant dans l'émission, Karine et gaelle  et Stephane Millet  mettent évidemment réellement la main à la pâte, mais l'essentiel des travaux reste à la charge des particuliers.

La production participe en moyenne à hauteur de 5.000 € dans le financement des plans et des travaux.

Lesquels sont réalisés par équipes d'ouvriers dédiés à l'émission qui se relaient sur les quelques quarante projets réalisés chaque année.

Les travaux doivent porter pour l'essentiel sur une pièce de la maison, pas sa totalité, ne pas exiger l'aval du syndic et être courts.

La production ne transige pas sur un délai de six semaines maximum en comptant les repérages jusqu'à la fin des travaux.

Autant d'exigences qui permettent d'écrémer beaucoup de projets

Voilà pour toutes celles qui se posaient des questions  . . .