pour votre information 

frontaliers que vous êtes

 

j'ai une alerte CARBURANT tous les jours qui me prévient de la baisse  ou des hausses éventuelles  + des possibilités  pour les 3 jours  suivants  ainsi  j'attends parfois 3 jours avant de remplir ma cuve ou mon réservoir ! ! !

oui oui je marque tout , depuis quelques temps  au sujet du prix des carburants   ESSENCE  et fuel domestique . . .

non non je ne marque pas ma consommation   - ça c'est du passé  -  par contre je veux connaître  le montant de mes dépenses annuelles en essence  . . . 

pour faire gaffe au cas où !

mais depuis 28 ans je note   mes consommations  et les prix du mazout de chauffage  j'ai un tableau excel  (dont je ne sais plus me servir par manque de pratiquer)  ainsi je vais savoir immédiatement fin mars 2016  si ma chaudière  me fait moins consommer

c'est comme ça

j'ai été une bonne secrétaire  (j'ose le dire ?  une excellente secrétaire)    . .  . le soucis  : c'est que  je le suis restée  . . . chez moi pour moi  pour me rendre des comptes à moi - même

C'est trop drôle et je vous promets véridique l'anecdote qui va suivre :

Rhoooo :  j'ai assisté à ma première réunion officielle  1 mois après mon arrivée  à la cour de justice   . . . 

j'avais fait un remplacement  dans cette institution  de 25 jours   2 ans auparavant  j'avais détesté  et  DONC   je n'en menais pas large ! ! ! !  

oulalala quelle trouille QUELLE ANGOISSE 

J'ai pris des notes durant cette grande réunion   . . .      j'ai du répondre à des questions qui m'ont fait suer 

Et j'ai compris   !

Et c'est par avance ,  que je me suis mise à préparer tout ça .  

TOUS LES JOURS   je notais les questions qu'on pourrait me poser :   tout était au carré parfaitement noté et photocopié pour 10 éventuels participants  . . . Au cas où

J'ai de l'intuition  ça aide  ! 

Je me posais à moi-même des questions que je me serais posé  si j'avais été à leur place mais  avec le coté "vicieux"  en plus 

J'y allais vraiment de mon intuition je vous assure  je ne dis pas qu'elle est toujours bonne  mais souvent je lui fais confiance  . . .  disons que je devrais lui faire plus souvent confiance  . . .

je n'étais prévenue de la réunion parfois que 3h avant  . . . sinon ,  plus largement l'avant veille mais rarement   . .  . Oui c'était fait exprès selon les horraires des matchs de foot de tennis en mai  et  ils proposaient toujours  des heures tardives qu'ils  faisaient toujours trainer en longueur  :  pour moi qui habitait à 66km  pfffffffffffffff  c'était vraiment pas le pied ! je pestais intérieurement . . .

La réunion se déroulait avec 3 chefs  (y a beaucoup de chefs dans les institutions)  + une assistante  + ?  +   moi  - - -

je  " jubilais"  dans ma moustache . . . je n'avais plus peur DU TOUT  . .  .  A l'aise Blaise  !    Attention je ne le montrais pas  évidemment  JE SUIS PLUS FINE QUE ça

JE FAISAIS quand même un peu ma naïve ! ! ! ! j'avoue !

je devançais tout ce qui allait m ' être demandé  :  tout tout tout    . . .   !   je les voyais tous,  les yeux posés sur moi   autour de la gigantesque  table ovale d'une des grandes salles  où j'avais sur un plateau posé les boissons selon le goût de chacun

MDR

J'VOUS JURE  ! 

Ils se demandaient  ce que j'allais sortir  comme paperasse pour répondre  "justement"  à toutes leurs questions qu'ils pensaient tordues  ,un peu alambiquées , si vous voyez ce que je veux dire ,   façon de vous mettre en porte  à faux et de trouver la faille !!

Chiffres y compris  dates heures également  ! !

ainsi pas de stress  . . .

ainsi pas de parlotes inutiles qui s'éternisent  et qui faisaient que je rentrais chez moi le soir à des heures tout justes pas acceptables . 

Un jour j'ai été appelée : j'avais montré noir sur blanc lors de la réunion quantités d' incohérences  ,  de faux ,    de  trucs  dans certaines "choses"  très très importantes ,  allons- nous dire  ! . . .  ( - je sais,  je ne devrais pas le dire  - tant pis - j'ai prêté serment et comme  ça a encore un sens tout ça  je préfère me taire masi si vous saviez  vous seriez  dans une rage pas possible  mais il semblerait que ce qui se passe dans les institution ne vous fasse pas du tout réagir )  

je frappe

* entrez

* il y a un problème Mr machin ? 

* Oui  IL y a . . . 

je me suis faite incendiée par le grand chef  parce que  :

* Mme Petit vous allez trop loin   . . . vous  êtes en train de gérer la cour de justice comme vous gérez votre budget maison   :  au franc près   ! ! !  

Croyez- moi sur parole , chères lectrices, qu'il ne s'agissait ÉVIDEMMENT   pas du tout du franc près .  . .    non   :  je ne suis pas bête à ce point- là ! Oui c'était très grave

je n'oserais pas dire ici de quoi il s'agit mais croyez-moi sur parole il s'agissait de choses ? . . . bref  de choses . . . wouahhhh

je ne me suis pas demandé longtemps pourquoi après mes 3 ans révolus je n'ai pas  été réengagée sous d'autres formes  de statut que ce soit    !  

Trop bonne   . . .  et trop conne ! ! ! !  . . . Parfois un peu trop fute fute ! ! ! ! Et ça ça ne plaît pas surtout en haut lieu  à moins que de faire partie de ce HAUT LIEU évidemment  LES LOUPS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX  tout le monde sait ça  !

j'étais pourtant considérée comme une secrétaire  " hors pair "   sur qui on pouvait se reposer . .  .  il ne s'agit pas de vantardise  - JE PEUX AUSSI LE PROUVER  évidemment  -  mais c'est vrai que ça peut faire peur  - chui pliée en 2 en vous le relatant  - je ne m'en rendais même pas compte  à ce moment là . . .

Psycho- rigide me direz -vous ?

Et bien écoutez : c'était  sans aucun doute très au fond de moi même  ce trait de caractère  . . . mais il  m'est  apparu plus fort plus puissant à ce moment- là  je pense  !

On exigeait  de moi de la précision mais  . . .  POINT TROP   n'en fallait . . . ça je n'avais pas capté :  j'étais trop hyper super précise   une vraie tête chercheuse puisqu'on me demandait de  . . .  CHERCHER 

MDR  ils ignoraient à qui ils avaient à faire    . . . 

A MOI  !  

Et moi   , c'est ,  comme disait l'autre ,  -  LA FRÉNÉSIE    -  mais la  frénésie   en toutes choses    POSITIVES  bien entendu  il ne s'agit pas de coloriage ici   mais de recherche de voiture . . . de luxe  . . . de fournitures informatiques de luxe  . . . de tapis de luxe . . . . etc. . . .

Dans travail  je me donnais mais à fond la caisse  :  je ne voulais aucun reproche  et  bien mal m'en a pris . . . . j'aurais du comme le fonctionnaire européen  , m'en foutre comme de ma première petite culotte  c'est ce que la psychologue de l' instituion  m'a dit   (vous  souvenez vous  ?  on sait ce que je faisais de mes petites culottes . . .  je la  jetais tous les jours dans la cuvette des toilettes en 2 ieme gardienne  ; anecdote que mon père adorait ressasser tous les ans  le 31 décembre :   jour de mon anniversaire )

mais franchement vous le voyez sur mon blog non  ?

vous le voyez dans ce que je fais non

Vous le voyez dans ma maison non  ?

et bien non je n'ai jamais voulu me faire remarquer - je vous en donne ma parole d'honneur -  . .   bien au contraire  . . . et pourtant  ! ! ! c'est ce qui est arrivé . . .  et pour eux  l'acharnemet mis dans mon travail n'était sans doute que de l'exces de zèle

mais  "zéler"   à fond  tous les jours pendant 3 ans   (6 ans en tout)  pensez- vous que ce soit possible ?

MAIS OUI  j'adorais ce que je faisais

Mais oui  je voulais avoir un autre contrat tant pis pour le statut  extra muros intra murus temporaire intérimaire  supplémante  que sais je  : je m'en fichais pourvu que je travaille

Ça allait me porter préjudice  . . . . et bien oui m'avait cette psy de la cour  donc  :  " . . . Viviane  on n'aime pas les gens courageux dans ces endroits -là  !  vous renvoyez une bien piètre image d'eux- mêmes  surtout  vous qui êtes  temporaire et  qui faites le travail de 3 fonctionnaires . . vous avez eu tort   ! ! ! !" . . . .

Je ne prenais quasi pas de vacances . Je préférais être payée à la fin de mes 3 ans  donc quand mon chef  - qui m'adorait  et  le mot n'est pas trop fort  - partait 2 semaines  je tenais son agenda et sa ligne téléphonique

j'vous raconte  : 

Je désirais  qu'il voit dès sa rentrée , le travail à effectuer :    le  "celui " qui peut attendre et le "celui"  qui doit etre réglé en URGENCE

Alors j'ai trouvé . . .

J'ai trouvé une trop belle et bonne idée 

J'estimais qu'ouvrir un agenda ne permettrait pas de voir immédiatement le travail  et les gens à rappeler  :  j'ai l'art de mettre de l'art partout   . . .  c'était  trop de couleur

un agenda pour moi n'était pas assez TRAUMATISANT

c'est ainsi  que : avec des post-its  JAUNES  puis ROUGES- ORANGE  pour LES GROSSES URGENCES   collés avec du sctoch au fur et à mesure ,  jour par jour,  heure par heure , j'ai pensé faire un rouleau à dérouler 

mais boffffffffffffffff  ce n'était pas assez  rigolo  . . .

alors m'est venue une idée aussi vite que j'  vous l'écris  :   je suis partie  du plafond  j'ai collé le premier   et  je suis descendue  sur les parois du mur d'en face de son bureau jusque par terre plus  sur le bureau et sur le siège bureau  l'assise d'abord  pour terminer   par le dossier

ceux qui venaient déposer  des dossiers sur son bureau  -  mon grand chef aussi  -   soit n'en pouvaient plus tant ils riaient  soit me regardaient d'un air méchant et   d'un air de dire :   ELLE EST vraiment  CINGLéE CELLE -Là  

il y en avait partout  des posts-it  (15 jours) 

Son assitante devenue ma meilleure amie était au courant et  je n'ai jamais vu quelqu'un rire comme ça . . .    éclatée par terre , elle était d'autant qu'il faut  connaitre et voir  le chef  ,  son air sérieux comme si de  par son comportement la cour  finirait un jour sur le cul 

j'arrivais la première  la toute première  dans le batiment :   je savais donc qu'il arriverait après moi

je me suis postée  vers l'entrée  comme ça mine de rien 

Quand il est arrivé dans le hall d'erasmus  il m'a embrassée goulûment trop heureux de me revoir   et nous sommes allés lui l'assistante et moi   dans son bureau en rang d'oignons  :

comment vous décrire le personnage quand il a ouvert la porte ? 

JE NE PEUX PAS  . . .   je n'ai pas suffisamment de vocabulaire ni de talent surtout pour se faire !

J'ai cru qu'il allait s'évounouir de ses éclats de rire  (un  hollandais ! )   JE NE VEUX PLUS JAMAIS UNE AUTRE SECRÉTAIRE  s'est -  il écrié   avec un accent à couper au couteau  JE NE VEUX PLUS  jamais  d' AUTRE SECRÉTAIRE 

C'est ainsi q'un jour on m'a dit qu'il n'était pas normal de mettre autant de plaisir , de rire , de faire rire et autant de joie dans  un travail aussi merdique que le " fonctionnariat " 

Vous savez : quand je suis  arrivée là  ,   j'ai bien cru  ne  pas pouvoir résister. Les gens tiraient tous la gueule   -  TOUS  -   je ne les entendais que se plaindre . . . QUE SE PLAINDRE DE TOUT de tout le monde de leur salaire pas arrivé sur leur compte   . . .L''ambiance était si morose  (à la commission ce n'était pas du tout pareil) 

c'est un monde à part  : c'est je vous l'assure terrifiant de travailler avec des gens pareils  : je ne voudraient pas leur place

On  est , dit-on dit dans une institution prestigieuse ? 

Il leurs suffit d' 1 an  d'une seule année  : tous et toutes ont  oublié d'où ils viennent   - les salaires sont indécents  :   l'argent leur fait tourner la tète  . .  . alors  les dépressions arrivent , l'alcool    aussi , les burn out (j'ai jamais compris -  ils ne font rien de leur journée  mais c'est sans doute pour ça ! ! ! ! )   

il me fallait à mon niveau faire tout mon possible pour  être bien c'était ça ou la dépression assurée  :    je n'invente rien . . .

Le premier mois j'ai pleuré tout mon saoul tous les jours dons la voiture sur le trajet   - vraiment  - je passais chez mes parents me plaindre  . . .  "hurler"  de plus belle  à chaudes larmes   , leurs affirmant que jamais je ne résisterais à ça  ,  à ces mentalités multiples , à gérer les susceptibilités de chacun et de chaque nationalité . . .   m'adapter  je le devais mais  je n'y arriverais jamais  . . .

je n'ai été que mon propre chef  dans la vie enfin façon de parler  : je gérais mon temps en tant qu'artiste . .  .  je n'avais jamais travaillé que 4 ou 5 ans 

je vous le promets  : je vivais l ' enfer  et il ne fallait pas que je  montre ma fragilité . . .   j'ai eu peur  de sombrer  . . .  et puis :  et puis j'ai réfléchi   :  bien réfléchi - mes trajets étaient si longs que ça me donnait le temps de penser   et je me suis dit  : t'as du boulot ma vieille alors  démerde- toi pour que tous les jours  soient différents  :  METS DU PLAISIR DANS CE QUE TU FAIS  mets- y  de la "couleur"  et de la bonne humeur 

Et là je me suis senti forte  vraiment   ,oui ,   même s' il m'a fallu le  temps  . .  .

C 'est alors que je  me  suis dit  ben dis donc t'es pas si mal là dans ton bureau perso . . tu gères  ton boulot . . . tu as une place en or  . . ben de quoi  TU TE PLAINS   . .  .te voilà comme ceux que tu critiquais  . . . tu as une équipe de mecs  qui t'apprécie

alors ??

Et bien alors j'ai fini par être bien  ! !  

Et malgré mes 130 km par jour  :  je trimais . Je gagnais du fric c'était trop important  surtout à cette époque   . .  .

J'étais  heureuse mais  plus le temps passait plus j'étais épuisée   .  . .  je rentrais à la maison  ,   je m'écrasais comme un yaourt  sur mon divan  et  m'endormais presqu'aussitôt  quelle que soit l'heure   . .  .  20h / 21h/ 

voilà pour la petite histoire  ! ! ! !

moralité

 

001

 

je me suis encore éloignée du sujet ! ! ! rhoooooo lalalala 

 

------------------------------

je viens de lire mes archives   (oui j'ai des archives sur tout ainsi  je peux prouver les dires cela dit je suppose qu'avec internet on peut retrouver  tout ça en 30 secondes  )  

je vous donne quelques prix

11/07/2008   147 dollars le baril  c'est le plus haut prix que j'avais noté  . . .

18/12/2008    40 dollars le baril

18/11/2014     65 dollars le baril

21/08/2015    46 dollars le baril

 

2015 gdl

belgique

 une baisse dingue et on ne va rien voir à la pompe

si on est de passage  ou si on travaille  au luxembourg : évidemment qu'il faut  remplir son réservoir

Mais si on doit faire 25km  aller retour  donc 50 km  . .  .pour remplir son réservoir alors qu'il y a une pompe à 500m de chez moi :   parfois je me demande si ça vaut la peine 

Avant on prenait cigarettes et alcool  (wisky cognac)  en plus alors oui il fallait faire le chemin  :  mais je ne bois pas et je ne fume plus

il faudrait faire les calculs  selon moi :   si c'est pour remplir à ras bord oui il faut y aller mais  si c'est pour mettre 20 e  NON   !