si vous avez trop travaillé

ou si vous avez  eu ,  ici  ,  trop à lire

allez zou . . .

ôôôôô lit !

 

1_rosy_1327491405

j'aime ces tons  : ils auraient pu avoir leurs places sur le post  de la QUESTION COULEUR  d'hier  j'aime tout tout tout   je parle de la literie

028A000007649293-photo-edredon-boheme-motifs

c'est joli frais contemporain

Ashley-Thomas-Bedding

ce ne serait jamais mon choix mais c'est joli

au lit ELLE DECOR (1)

du lin du lin oui je veux mais  dans les tons des 2 premiers coussins

au lit ELLE DECOR (3)

belle photo mais je n'aime pas la literie

au lit ELLE DECOR (4)

jolie photo  la housse d couette ok mais pas le plaid ?  m'enfin ! !

au lit ELLE DECOR (5)

pour qui aime le bleu

79ideas-beautiful-bedroom

je n'aime pas

595f5e73142296f2a657670acdcfa603

je n'aime as les poils non plus  mais la photo est belle  je mlets ceci sur le balcon en hiver

au lit ELLE DECOR (2)

grosse  pub pour  la marque italienne (Bassetti) qui a eu son succés en son temps  . . . je suis pour à une seule condition  : prenez cette housse de couette qui est supendue  ok  mais alors faites le total plafond  murs TURQUOISE FONCE SOURD GRISé   avec un vase couleur  comme ça   

au lit ELLE DECOR (6)

ouala j'aime le plaid couverture  . .. ras le bol de ces  décors  inachevés  pourris  avbandonnés

au lit ELLE DECOR (7)

non mais  j'ai assez ri -golé ok   . .  . .     un sol à s'entrer des échardes plein les pieds   . . .     ces murs  horribles  à faire pleurer   :  non  j'en ai soupés merci     les photographes décorateurs doivent maintenant passer à autre chose  !   NON ?

ici oncroirait qu'on a lancé du pipi depuis des lustres c'est infect et c'est minable  pour moi ce n'est plus de la déco mais de la provoc  . . . .

au lit ELLE DECOR (8)

surtout pas de gris dans mon lit

au lit ELLE DECOR (9)

du lin oui  mais tiens :    regardez donc la tête de lit ! ! ! !

au lit ELLE DECOR (10)

bof . . . .   les valises peintes en blanc JE DIS  ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii   même en d'autres tons ROUGE BRUN VERT NOIR  . . . .