MERCI 

Je vous racontais dernièrement  les propos haineux reçus par mail , d’une femme que je croyais être une très très bonne copine  . Et cela juste à la suite de mon post où je profite pour dire que je ne reçois plus de réponse à mes mails  de sa part . . .  :  des propos démoniaques auxquels je ne me serais jamais attendu, de sa part en tous cas,   et auxquels je n’ai rien compris  . . . mais rien compris du tout

 

La jalousie peut mener au pire

 

De la part d’étrangers ok on ne peut pas être étonné à l’heure actuelle qui se veut le plus souvent  virtuelle  . . .

Ce virtuel permet ce genre  de chose.  C’est  si lâche  . .  .  Face à vous, face à moi : je doute d’autant d’aplomb !

Oui,  même si je ne  connais pas  je  le prends très mal  et ça me blesse

Une  heure plus tard, oupssss  arrive et puis s’en va

J’oublie aussi sec . . .

Dans ce cas-ci,  ce fut «  l’abasourdissement  »    ! Même si ce fut la grosse mauvaise surprise. et bien TOUT BIEN RÉFLÉCHI   je comprends pourquoi cette haine  . . .  Ma psy  (que je ne vois plus mais que j'appelle pour comprendre si j'ai raison de penser ça ou ça ? ) m’a bien confirmé ce que je pensais

Ce n’est donc plus surprenant DU TOUT  

Tout ça me blesse   alors que cela devrait me laisser de MARBRE  . . .

J’en reparle et clôture là le  « sujet »  il me sert d’entrée en matière  à  ce qui va suivre 

Allez ouste. . . .

 

Je me suis dit  « pff allez demain sera, je l’espère,  un autre jour » 

Je vous l’ai dit je ne suis pas CURIEUSE DU TOUT, ici, dans la famille  on peut vous le dire. Ça m’a valu pas mal de déconvenues : j’aurais du par moment être plus curieuse … Il y a des mails que je reçois  et quand je vois un nom bizarre un pseudo qui ne me plaît pas du tout genre « fouttage » de tète (restons polie) : je jette je n’ouvre pas  je n’ai pas envie d’avoir encore matière à envenimer  MON  existence

Comme le disait J-P.  SARTRE (ce qui a contribué à sa renommée et qui prend tout son vrai sens en vieillissant )   : L 'ENFER C EST LES AUTRES   . . . . . Plus j’avance en âge plus  je fais mienne cette citation 

 

Venons-en au fait :

Je l’ai mentionné ici, non pas avec humour, être atteinte de phobie administrative   - cela n’empêche que je paie mes factures (mdr) - Allez savoir pourquoi  J'AI SI PEUR D'ALLER à LA BOITE AUX LETTRES ?

Si évidemment que j’ai mon idée . . . Mais  je ne peux ici toujours tout dévoiler  . . .

Je laisse donc le facteur passer  tous les jours et ce n’est que le vendredi que j’ouvre enfin ma boite aux lettres

Vous ne me direz pas !

Que ne suis-je allée plus tôt ce qui m’aurait rendu ma bonne humeur

Je ne sais donc pas quand l’épaisse enveloppe est passée par la fente de ma boite  . . . Car c’est seulement hier soir vendredi que j’ai ouvert cette foutue boîte !

J’ai donc réceptionné  un monceau de courrier : rarement vu si épais !  A la vue du paquet de factures  - on les reconnaît de loin - j’a cru faire  un malaise !

Croyez- le ou pas il m’a encore donné des sueurs FROIDES   . . .  Pfffff  DES FACTURES   oui  2 factures  qui sont tout à fait attendues mais ouffffffffffff  - 3  autres –  à mieux lire qui ne m’étaient pas adressé

M’enfin à quoi sert de coller mon prénom et mon nom sur ma porte d’entrée,   d’avoir cloué  le no de ma maison en gros  lettres de fer  sur la façade juste à 15 cm de la boite 

JE NE COMPRENDRAI JAMAIS ce manque de conscience professionnelle  

Savez –vous que c’est très GRAVE ?

Très grave  et pour cause :

j’ai reçu à l’époque de tous mes problèmes de courrier une très grande enveloppe  brune épaisse avec le résultat d’analyses    (d’un hôpital spécialisés dans les analyses cancéreuses   (BORDET) pour ne pas le citer ce  qui m’a bouleversée quand j’ai lu sur l’enveloppe    le cachet   . . . Puis enfin  l’adresse    , celle d’un médecin spécialiste en la matière habitant dans une ville loin d’ici  et dont le nom n’avait rien à voir avec le mien ni le nom de sa rue  . . . sachez que comme par hasard j’attendais le résultat d’analyses de sang que je devais faire 3 fois  sur l’année

Je suis convaincue, sérieusement convaincue, que c’est alors que mes cheveux ont blanchi avec une rapidité pas possible

Mettez vous 30 secondes à ma place

C’est une HONTE

REBELOTTE   

Voilà que ça recommence : celles des autres – je parle des factures ?  -  je m’en fiche  oui je m’en fiche totalement  . . .   mais mes factures à moi  sont elles toutes bien arrivées ici ? 

Ennuis et angoisses reprennent : j’ai eu tant de soucis si vous saviez il y a de ça 6 ans   . . .  Je ne vous donne que 2  exemples à part cette lettre médicale : on m’a coupé Internet et téléphone  définitivement pour cause de non payement.

Si je voulais de nouveau être abonnée  (je suis chez eux depuis plus de 43 ans –  on connaît donc mon exactitude constante  pour le payement des factures  et  10 ans pour internet toujours chez le même fournisseur )  il me fallait débourser 300 euros  pour réactiver tout les branchements (ça prend 30 secondes :  maintenant je le sais )   je ne vous raconte pas les démarches  à Arlon, à Virton ,   au téléphone avec Bruxelles par courrier par  mail  pour donner preuves de ma bonne foi  et des soucis que je subissais à cause d’une distribution de courrier aléatoire

Je vous promets la stricte vérité de ce que je vous raconte ! J 'ai fini par avoir gain de cause mais à quel prix !

Secondement :

Figurez-vous que je recevais des rappels de rappels   alors que je n’avais même pas reçu les factures, majorées vous vous en doutez de taxes en tous genres  pour non payement  en date et en heure

Ce fut un parcours du combattant pour prouver ma bonne foi !

J’étais pas bien pendant tous ces moments là. . . .   Très fragilisée  . . .

Ce fut l’enfer durant 1 an  pas une semaine ne passait sans que je reçoive des courriers qui ne m’étaient pas destinés  mais j’avais appris avant de faire ma crise cardiaque de regarder le nom DU DESTINATAIRE 

Est-ce que vous vous rendez compte ? 

je  vous épargne toutes les autres mésaventures pas que je ne veuille pas vous ennuyer mais je suis énervée  et j’ai attrapé une migraine  rien qu’à vous relater les faits . .

D’où mon nom sur la porte  non ce n’était pas, soyez en persuadés , par mégalomanie il ne faut pas toujours juger quand on en sait pas !

je mets les 3 factures de côté. .  .  je suis allée dire à la poste qu’on vienne les chercher chez moi : je ne ferais plus jamais le facteur   .

Mais vous savez que je passais 1 h par semaine pour aller frapper aux portes et rendre le courrier à qui de droit  que ce soit à Virton et à Saint-Mard  et demander aux gens de faire plus attention et ne pas déchirer des courriers qui ne leurs étaient pas destinés et surtout de vérifier  au cas où ?

EN VAIN TOUT CA    . . . donc je n’en ferai plus rien ! !  je ne déchire pas je laisse dans un tiroir dans le hall

Une fois remise de mes émotions négatives encore une fois,  je vois  que j’ai un paquet de grandes et épaisses enveloppes : médecins sans frontière, super marché truc, super marché machin, nouvelles vw etc

Ma boite était ras bord !

je pose tous sur la table toute tremblante  (moi ,  . . .  pas la table)  . . .   et je déchire  puis jette  une par une  les enveloppes de pub  . . .

je tombe sur une enveloppe bien plus épaisse que les autres et je reconnais  immédiatement  l’écriture  et le nom de l’envoyeur

LE SOURIRE  m’est revenu aussi sec !

Comme celui de mon neveu  duquel j’ai posté la photo  hier. . .

Non les jours se suivent et ne se ressemblent pas du tout et c’est heureux !

Rhoooooo

Mais quel plaisir de recevoir  ce genre de missive après toutes ces déceptions de la vie ! ! !

Non mais je ne m’y attendais pas du tout  du tout du tout  . . .

La première c’était déjà  INCONGRU  oui oui, drôle,  original   mais surprenant et  ce qui ne gâche rien parfaitement rédigée  et calligraphiée

RHOOOO   JE SOURIS ENCORE. . .  .

La seule chose qui me « gêne »   -  JAMAIS CONTENTE CELLE-LA  -  ce sont les beaux  cadeaux : soit,  J’ ADORE, c’est évident.  . . .  qui n’aimerait pas recevoir tout ça ?  Mais ça coute si cher que j’en suis fort embarrassée  . . . même si je prends et ACCEPTE  avec plaisir !

Vous l’aurez deviné pour celles qui me suivent ?   Il s’agit d’un envoi postal de Miss Jane Marple  

Je pense toujours que c’est une femme. .  . .

Un homme en aurait- il l’idée ? Aurait-il l’idée d’approcher une femme de cette façon. . .  . .NON SINCEREMENT   je ne le crois pas !

Et c’est bien DOMMAGE car   il aurait  une chance avec moi    !bTrès belle façopn de m'approcher  . . .

Non je suis certaine que c’est une femme . . .    Oui je sais  elle signe  en tant que femme mais ça ne veut rien dire

Je pense qu’elle n’apprécierait pas, et elle sait que je suis discrète,  de se voir « étalée »  là sur le blog.

Mais je me dois d’en parler  c’est ma seule façon de lui répondre  utiliser  mon blog  pour lui dire      :  merci merci

Et moi comment puis- je vous remercier en retour ?   

* Oui Miss Marple j’ai bien reçu votre second petit paquet  enfin votre seconde lettre (qui fait « pouette pouette »  comme je dis)  accompagné d’un 4 iéme livre  celui de JACK LONDON MARTIN EDEN 

* Oui Miss Marple j’ai lu goulument les 2 premiers romans de Jane AUSTEN   et j’ai entamé le troisième « NORTHANGER ABBEY »  qui me plait  tout autant    

* Oui Miss Marple  j’ai lu et relu votre première missive mais je n’ai pas encore relu la seconde  il me faut toujours  faire ça en 2 temps .  . .TOUJOURS 

Voilà toute cette prose,  bien mal « ficelée », pour vous dire que certaines lectrices sont contentes ravies  de me lire  et même si elles ne sont pas toujours du même avis   - et c’est bien -  me montrent  leur reconnaissance de  leurs faire passer un peu de temps agréablement et me le disent  avec la plus grande des politesses et des gentillesses

 ♥   Merci Miss Marple   ♥

Ne vous méprenez pas du tout  ce sont des cœurs de REMERCIEMENTS   . . .  c’est tout   !

J'aime illustrer ce que je dis et ressens , vous le savez,  et je n'ai rien trouvé de  mieux  ! ! ! 

Je dis aussi merci à MARTINE  que je ne connais pas plus non plus  . . .  et encore à toutes celles qui m’ont écrit lors des derniers 15 jours d’absence . . . ça au moins ça fait du bien  . . .  . . . .

  ----------------------------------------------

 sans-titre

oui je connais l'auteur  bien évidemment et même le titre   . .  .

car je compulse  pas mal de livres de poche lorsque je vais à AUCHAN  mais pas que  .

C'est un auteur très cité dans les émissions littéraires . .  .  (chez François BUSNEL  que je ne supporte pas  et chez Franz-Olivier GISBERT )  mais je ne reste que quand les invités m'interessent un peu  je préférais et de loin APOSTROPHE  en son temps 

j'espère que j'aurai facile à la lecture car je  suis loin d'avoir la culture  pour  . . .

synopsis

Martin Eden, le chef-d'oeuvre de Jack London passe pour son autobiographie romancée. Il s'en est défendu, disant que Martin n'était pas socialiste mais individualiste et que son histoire avait été écrite en protestation contre la philosophie de Nietzsche. Il y a plus d'une ressemblance entre l'auteur et le héros: ouvrier devenu romancier célèbre, invité dans les salons, amoureux d'une riche jeune fille qui ne le comprend pas, ex-prolétaire ne se reconnaissant pas dans le prolétariat et qui n'aura jamais sa place chez les bourgeois.
Toujours en contradiction avec lui-même, Jack London tombe dans les excès que son succès lui permet et il meurt à quarante ans d'une overdose de médicaments