à la télé

 

j'ai évidement regardé  pour voir s'il y avait du changement -  LA MAISON FR5  - Il m'a bien semblé  que STEPHANE  en faisait un peu moins  que ces dernières semaines  - et c'est très bien  ainsi -  Inutile de faire le clown et  le fanfaron . . .  j'ai bien cru qu'il allait bientôt  nous danser la danse de l'épaule de HANOUNA . J'allais décrocher 

je ne retrouvais plus  chez ce bonhomme ce qui m'avait tant plu il y a encore 1 an  Il est  bien dommage de vouloir toujours tout changer  quand les choses fonctionnent bien je ne comprends pas ou alors ???? c'est l'âge . Oui  on le voit  à partir de cet âge- là avec un peu plus de bouteille à la télé ils se lâchent tous quel vieux machin quand même  

les femmes font elles pareil ?  je ne le crois pas . .  .  à part l'éternel Claude Saraut  chez Ruquier qui est d'une impolitesse  GRAVE 

 

nous avons eu  de la diversité  ce matin (oui je n'ai pas regardé mercredi préférant regarder fr 2 )

 

Nous avons eu LA VISITE  D 'UN IMMENSE HÔTEL  de 69 chambres ?des  suites  SPLENDIDES  . Cet hôtel mise  effectivement sur son IMMENSE SPA qui appartiendrait   - NON il s'agit d'utilisation de  son nom -  à la mannequin A.K. qu'on ne cesse de voir sur toutes les ondes  et  dans toutes les  émissions puis au cinéma puis là puis ici  . .  !  Et dans l'émission de Stephane Bern le nom de son ou ces SPA  est cité au moins 3 fois  sur RTL  chaque matin (ce qui a mis d'ailleurs Joelle  Goron en pétard)   - MOI AUSSI un peu ras le bol   :   ces gens il leur faut tout . . .   plus et plus  et plus  et encore de fric   m'enfin qu'ils laissent aussi la place aux autres  . . .  je parle de la  A. K. . .

Donc j'ai visité ce superbe hôtel   LA VIOLETTE   . . . du prénom des anciens proprios  . . . une restauration et des constructions titanesques  . . .une grande réussite  dans le confort . . .   LA COULEUR  y étant pour beaucoup  -  j'ai adoré parce qu'il y avait  essentiellement du ROUGE  du BEAU ROUGE  de la chaleur  du COZY   du bois mais pour moi beaucoup trou car c'est a la limite de la décoCHALET  et ça je déteste  terriblement ! Nous sommes je pense dans le Jura ou dans les Vosges

-------------------------------

ensuite on a eu droit à la présentation du nouvel ARCHITECTE DÉCORATEUR  qui prendra de temps en temps la place des 2 filles  . . .   quand j'ai vu le bonhomme et son pantalon    -  je me suis dit  que ça c' est  pour moi  -   (ok je ne veux pas d'un homme habillé comme ça mais  cela laissait présagé d'un style  à la britich  que nous n'avons pas encore eu  . . .  j'ai beau le demander sur leur site !

Et bien je me suis trompée  . . . c'était   réussi, soit ,  mais les filles auraient tout fait pareil  à croire qu'ils sortent de la même école ! Ou est le changement ?  je ne sais pas . .  .  j'attends de voir les  3 ou 4 prochaines semaines  . . . Quand à la petite  décoratrice sans intérêt  elle reste constamment sur ce qui lui plaît  plaît plaît  . . .  A ELLE   . . .   et non à l'espace  . . . ou alors  , comme par hasard  les gens chez qui elle va depuis qu'elle a commencé auraient  tous le même goût !

JE DÉTESTE  JE   DÉTESTE  ce qu'elle propose  :   les tons pastels les bois nordiques  les assises  les meubles bas  TOUT EST PAREIL DEPUIS QU' ON LA CONNAÎT  . . .  Pourquoi personne ne dit RIEN ,?

BREF  UN CHANGEMENT DE PERSONNAGE QUI  NE CHANGE RIEN A LA FAÇON DE  TRAVAILLER ______________________________________

 Ensuite nous avons eu  LE magazine TENDANCES 

NON MAIS ? TENDANCE DE 2009  puisque je connais cette décoratrice que j'aime beaucoup même si elle est montée sur pile  très hyper active   cela dit  les passionnés sont comme ça     . . . les reportages sur elles datent de 2009- 2010  ce n'est donc pas TENDANCES  et puis si CE QUI EST TRÈS PERSO  est- il  tendance  ? alors  je suis " tendance"    depuis 50 ans

On nous parle donc de la tendance  MIX and MATCH  c'est pas tendance c'est ACTUEL  c'est ce qu'on appelle PLUS JUSTEMENT LE  STYLE Dépareillé    . . . C' EST TOUT  un style très PERSONNEL  dont je vous rebats les oreilles depuis des années  .  .  . c'est de la vraie  BRITICH TOUCH  les américains ont toujours fait ça  mais le plus souvent sans harmonie ! 

je n'emploie jamais ce terme  -   que l'on MET A TOUTES LES SAUCES   -   mais oui car je regarde STYLIA   - et j'apprends  là TOUT CECI  -  il n'y a plus que des mots anglais dans les termes de déco  . . .it's so chic n'est ce pââs . . . je connais donc tous ces termes PROUTCMACHERE pour faire chic  tout comme dans la mode  . . . on parle de  TIE & DYE   . . . pffff

C'est tout ce qui se faisait  dans les années 50 /60  - Tiens je me demandais  qui était le décorateur de la série sur fr2   je me demande  qui est le décorateur de la série  les petits meurtres d'agatha Christie -  il y a la dedans un peu de ce qu'on retrouve dans les couleurs  le mobilier les dessins des matières etc . . .

Bon si je dois  utiliser tous les termes NOUVEAUX  . . .  je ne ferai plus  que taper des mots  franglais ou anglais  sur ce blog ! . .D'ailleurs, beaucoup ne comprendront pas . je reçois des mails  ou on me dit VOUS AVEZ FAIT UN BEAU HOME STAGING  ??  je ne peux pas me permettre de mettre tous en anglais je parle des termes spécifiques car je ne parle pas anglais  m^me si  . . . (mdr) 

le MIX and MATCH  c'est LE FOURZIunpeuTOUT ou plus justement le kitch  MAIS le kitch chic  . C'est LA BRITICH-TOUACH  ..  Puisque c'est oser  mélanger  des matières des tissus des meubles différents de papiers peints  de couleur   . . .   mais avec HARMONIE    DU KITCH CHIC BOBO  et là on a vu la décoratrice que je connais depuis un certain temps et  dont j'aime le travail (voir sur le blog)   . LAURA GONZALES que je suis sur STYLIA  souvenez vous d'un de mes posts : elle a décoré une brasserie parisienne  avec que du tartan  Wouahhhhh

. .   . . . À 29 ans, Laura Gonzalez règne déjà dans la sphère de la déco parisienne. Fuyant le minimalisme des dernières années, elle est l'une des designers qui incarnent le renouveau en aménagement. Elle ne laisse personne indifférent avec ses décors décalés, remplis de papiers peints esprit mamie, de mélanges foisonnants et de détails féminins. Mais c'est surtout sa passion pour les objets de brocante, son style rétro-bohème et sa façon d'actualiser le style vintage qui l'ont rendue célèbre.

Rencontre.

Atmosphère enveloppante, ambiance rétro, lumière tamisée, le lieu - un condensé de styles -  est propice aux confidences.   une femme très féminine  mais qui peut aussi très  bien se  faire  un peu masculine .. Un masculin plutôt anglais, à la manière d'un dandy qui mélange les patchworks et les tweeds.  vous comprenez pourquoi après MARY SHOwW c'est une de mes décoratrice préférée  C'est une   décoratrice  Chic anticonformiste

Malgré son goût pour l'ancien (les antiquités, les papiers peints rétro, les meubles récupérés. . .) et la surcharge ornementale, Laura Gonzalez ne verse pas dans la reconstitution historique ni dans le luxe ampoulé. Au contraire.   . . .  elle a besoin de références soit mais ok elle les assimile puis fait un MIX . Pas question, donc, de copier l'histoire. La créatrice n'a pas peur de prendre des risques et de suivre son instinct.

Elle dit que si on aménage un espace conventionnel avec des cimaises et des moulures, ça marche, mais ce n'est pas drôle., son but est de faire un twist, de  créer un accident, comme un tag dans un lieu très classique.  . . . Même si ça détonne ou ça grince, ce n'est pas grave, ça lui  plaît. Sa volonté est de créer une atmosphère décalée. C'est ce qui donne de la modernité à son  travail . Elle écume tous les marchés de brocantes et elle intégres ses trouvailles dans ses créations  et rénovations ..

Des débuts fulgurants

Avant même de terminer ses études, Laura Gonzalez attire l'attention.  Elle propose son aide à un ami pour un projet de boutique pour homme. Le résultat est si convaincant qu'elle reçoit de nombreux appels pour d'autres commandes. Dans la foulée, elle présente son mémoire de fin d'études et crée son entreprise (Pravda Arkitect). Le chantier qui l'a propulsée? La décoration du Bus Palladium, mythique boîte de nuit parisienne des années 70. Elle travaille alors jour et nuit pendant trois mois.  Elle dit avoir dormi  sur la moquette et qu'elle a  arrêté tout le reste ELLE AVAIT CARTE BLANCHE 

Elle a donc décidé de taper fort  en élaborant un concept.

Inspirée par les films  elle imagine un décor de maison sans cloisons.  . . . C'est, dit elle  à ce moment - là  qu'elle a  commencé à chiner intensivement et à mélanger les motifs des papiers peints . . . . ses ouvriers n'y comprenaient rien et lui disaient : vous avez  acheté des vieilleries . . . c'est  comme chez ma grand-mère.

Après  pas mal ont fait pareil  !

Renaissance du rétro

Avant elle allais aux puces , achetait des chaises des années 50  et elle créait une pièce 1950,  . . . Maintenant cette chaise va lui inspirer tout autre chose  elleva concevoir un espace dans un esprit contemporain. L'avenir est au vintage redessiné . . .nous dit elle .

Comment mélanger les motifs?

Le secret est de rester dans des gammes de couleurs qui s'harmonisent, conseille Laura Gonzalez. Vous pouvez donc faire cohabiter plusieurs motifs de papier peint, pourvu qu'ils soient dans les mêmes tons

et bien voila UN SACRE TRUC

STYLIA 2013

http://www.youtube.com/watch?v=_sBjdefPU8Y

Capture    fgxh xf f    sdrty n

cxdfg dw    cxfgh fxw h    swdf q

J'AI FAIT QUELQUES PHOTOS d'une pièce dont elle choisit les couleurs elle utilise les tons F&B  et là elle part sur un TURQUOISE BLEU GRISé  .  . .   voila ce que j'attends de la maison FR 5  . . .    au lieu des architectes qui chamboulent  tout avec du MDF   . . .  sans cachet . . .  ici elle crée une chambre et y explique sa démarche  je vous laisse le lien  visionnez vous apprendrez pas mal de choses 

schmuck1    schmuck8    schmuck11    schmuck2

laura_gonzales_8819_north_584x0    laura_gonzalez le_club_la_belle poque paris    LauraGONZALES POUR PIERRE FREY    schmuck3

643414-laura-gonzalez    643408

643409    643411

 SOUVENEZ- VOUS DE CECI  ('sur mon blog)  c'est d'elle tout ceci

______________________________________________________

nous avons aussi  eu droit à  UNE TRÈS TRÈS TRÈS BELLE VISITE  d'une rénovation  franchement j'ai adoré   (sauf la passerelle archi moche et  grossiére dont le contre plaqué condolait)  C' ÉTAIT ON NE PEUT PLUS COSY  et à portée de pas mal de monde  Très GRANDE Simplicité  . . .  beaucoup de goûts chez ces gens  . . .  mais DU SIMPLE  du normal RIEN DE SOPHISTIQUE de la récup du neuf un peu de tout  . . .   RIEN DE BLING  blng  :  PARFAIT  j'ai retenu surtout le jardin de ville  fermé donc par des murs anciens qu'on a pas touchés mais qu'on a peint en bleu  UN BLEU TROP TROP BEAU  . . .

------------------------------------------------------

Et pour finir  la visite d'une DATCHA  . . . très joliment  décorée très chaleureusement  ( maison d'hôtes)  mais rien de plus  . . .

il y avait un artisan  - désolée même si c'est PARFAITEMENT RÉALISé  je n'aime pas  cet art là   . . .  

et puis la rencontre avec un antiquaire qui ne m'a pas intéressée  je suis allée faire pipi  . . .

voilà pour l'émission de ce SAMEDI !

Et en GROS  ?   . . .  PAS MAL !