feng shui

 

  Parlons des lumières mais surtout des points

"d'acuponcture lumineuse"

 

La salle à manger :  

la meilleure place des bougies est à table. Allumez les au moins 15 minutes avant que les convives arrivent. Ce détail est important. Car le temps laissé aux bougies seules dans la pièce sert à en élever lentement la vibration avant d'accueillir les invités .

L'ensemble des bougies peut recevoir, d'un mouvement unique la même intention liée à l'harmonie de la famille consacrant la qualité du partage des repas .

Vous avez remarqué, depuis quelques années c'est la folie des bougies et des photophores. Et depuis 4 ou 5 ans c'est la folie des lumières extérieures dans les jardins, les allées les entrées de garage. Tout cela "conforte" plus encore l'harmonie, l'équilibre, la cohérence etc...

Maintenant en 2009 intérieur et extérieur ne font plus qu’un. Les gens se passionnent de plus en plus pour la déco et le bien être. En ville la vie est trop stressante. On tente d'adoucir chez soi !

Toutes ces petites loupiottes attirent, amènent à la réflexion au repos à la douceur au partage etc.... Oui les petites lumières qu'on appelle d'acuponcture ponctuent justement un repas, une soirée par une ambiance tout en zénitude . Ajoutez y une musique douce et vous finirez par ne plus vouloir sortir de chez vous .... non non je plaisante. Quand on veut retrouver le bruit, les sons, la grosse musique, il faut le faire .... Mais quel bonheur de rentrer ensuite chez soi pour la quiétude ....

 

La salle de bain :

pour qui vit dans des appartements ou les salles de bains sont totalement obscures et dépourvues d'ouverture sur l'extérieur...... Une salle de bain sombre peut entacher notre perception inconsciente de la féminité ou masculinité et ainsi conduire à se déplaire à soi-même. La solution: une veilleuse électrique qui élèvera la "conscience" de ce lieu imprégné de nuit . Ne mettez pas de bougie surtout : l'eau et le feu ne font pas bon ménage: ne pas engendrer de conflit eau /feu !

 

Dans le salon :

Activez chaque zone d'une petite bougie en choisissant joliment le photophore.

 

Quelques conseils pour la chambre d'un bébé

* les couleurs :

Les couleurs pastelles (on dit les roses saumon) sont idéales mais un bleu profond (pas dans toute la pièce évidemment) peut convenir pour un sommeil réparateur ....

 

* les sons :

Initiez-le aux sons de la nature, des bruissements de feuillage apaisants, de rivières et de chants d'oiseaux par des enregistrements ou cd diffusés régulièrement. Amortissez les bruits aigus par un tapis , des tissus, molletons et tentures lin, afin de créer autour de lui un environnement YIN réconfortant.

 

* le lit :

Evitez les lits à barreaux dont le chi arrive trop violemment et YANG à sa tête. Protégez au moins le lit d'un rouleau de molleton rosé ou d'un baldaquin à longs voiles. RESPECTEZ LA DIRECTION DANS LAQUELLE IL S' ORIENTE NATURELLEMENT POUR DORMIR.

 

* les mobiles :

Eloignez les boîtes à musique autant que possible ainsi que les mobiles au-dessus de leur tête... (Je n’ai jamais compris qu’on mette ça au plafond au dessu de leur lit ???) Ils exercent le chi juste par dessus l'enfant et l'agitent nerveusement. La tête et le haut du corps sont particulièrement vulnérables et devraient être délicatement protégés.

 

* la lumière :

Adoucissez la lumière directe du jour du moins durant les premiers mois. Evitez surtout de placer son lit directement sous une fenêtre ou sous une lucarne si vous habitez sous les combles

 

Quelques conseils pour la chambre d'enfant

* Trop de portes et fenêtres dans une chambre d'enfant le fatigue nerveusement et peut développer un sentiment d'insécurité constant.

* Un lit ou un bureau placé dos à la porte rendent difficile le sommeil profond et la concentration à l'étude

* Lorsque le haut du corps et surtout la tête , très sensible, se trouve dans l'axe du chi , c'est à dire entre deux ouvertures (porte et fenêtre) l'enfant doit lutter pour résister à un trop plein d'énergie et s'épuise . . .

 

* La couleur :

Faites un tri de trois couleurs et proposez-lui le choix ainsi il aura le décor qu'il désire et l'impression d'avoir décidé lui même. Mais expliquez -lui pourquoi ce choix que vous lui proposez s’il est en mesure de comprendre . . .

 

Les housses de couette et les draps multicolores et leurs nombreux dessins bigarrés ont pour effet d'agiter sur le sommeil de l'enfant qui sera chargé de nombreuses informations visuelles

figurez- vous que tout ce qui est dit ici  va pour  TOUT 

par exemple

c'est pareil quand on porte un vêtement quand on choisit la façon de  s'habiller  (je regarde  LES REINES du SHOPPING)  toujours  mais TOUJOURS  elle dit (Cristina)  : OULALALALALA  il y a trop d'INFORMATIONS  on ne voit plus rien  même la femme est oubliée  . . . ça explique parfois bien des comportements et des caractères  .

C 'est pareil pour tout le reste  mais pour la chambre d'enfant  c'est TROP IMPORTANT  combien de fois l'ai- je expliqué . . .   ce n'est pas une salle de jeu mais une  "salle"  de sommeil il faut ,  il est indispensable que celui -ci soit réparateur

Lisez  des livres qui parlent du sommeil  - écrits par des scientifiques - chez l'enfant  vous comprendrez mieux   . . .

Sur les murs, une dominante de couleurs ternes, YIN (bleu vert violet beige marron gris noir) le pousse au replis sur lui même si elles ne sont pas ponctuées de touches toniques. Les couleurs YANG à l'excès dispersent et excitent (le jaune criard, les oranges vifs, les rouges vifs et les roses électriques et le blanc monocorde

 

* Les vibrations lourdes :

 Des meubles en surnombre ceux des aieux et des brocantes, retiennent l'enfant dans le passé freinant son expansion spontanée.

Ils accentuent la charge "karmique" de la famille envers lui. Les vieux objets que les mamans adorent chiner sur les brocantes leurs sont surtout destiné  . . . l'enfant lui se fiche pas mal d'avoir une antiquité pour jouer.  MDR  !

Ces objets alourdissent de vibrations chargées des personnes à qui ils ont appartenu. Le mobilier moderne crée une dynamique associée à l'avenir .... De même qu'un cadet ne doit pas toujours hériter des jouets de l'aîné (partageons les jeux de sociétés   ça ok ) les autres doivent être au goût et à l'envie de chacun d'entre eux. Il peut éprouver une difficulté à synthétiser ses propres repères.

 Les symboliques 

 Tous les tableaux, illustrations, posters remplissent son inconscient

d'images et de références diverses.

 

Par exemple :

- des symboliques de combat, d'agressivité (armes épées, révolvers) déposés en évidence dans la chambre (par exemple dans la zone réputation, le tiers central du mur face à l’entrée) attisent l'attention et la nervosité. (Souvenez vous de ce qui s'est passé en Allemagne il y a quelques mois (ou années)  souvenez -  vous, les parents avait une collection d'armes  imposante)

- Renouvelez les images tous les 4 ou 5 mois pour l'évolution puisque sa vie n'est que changement. Par exemple une petite fille de trois ans adore la danse, accrochez lui de jolies photos de danseuses, de tutu, de chaussons etc. . .

- Il serait judicieux d'avoir une mappemonde dans chaque chambre d'enfant 

- Placez son bureau juste devant la fenêtre c'est excellent pour son imaginaire même s'il est distrait par un oiseau qui est sur le rebord de sa fenêtre. Tout cela l'emméne dans un autre monde et le fait rêver un peu. A éviter : devant une fenêtre donnant sur la grand- route où il y a un passage incessant  . . .

 

* Le désordre :

Le chaos de jouets éparpillé et jamais rangé épuise et décourage le petit ou l'enfant. Le manque de rangement général, les tiroirs bourrés sous le lit ont tendance à renforcer la dépendance envers sa mère. L'encombrement constant peut ainsi occasionner une difficulté éventuelle à se prendre en charge  . . .