05 novembre 2012

Le C à voir . . . OU PAS

j'avais envie, vraiment  très envie d'aller voir le film AMOUR  au festival européen de Virton qui commence demain je crois . En tous cas il est à l'affiche  . . . 

j'en parle avant hier  à mon cousin  . Il est médecin  - c'est important de le savoir -  il me dit STOP NON  ! Oulalala non  ne fais pas ça

On y est allé  M.  et moi   :  et ce fut terrible !

Lui qui a tout vu  , qui a du supporter tant de choses en tant que médecin sans frontière pendant quelques mois ne s'attendait pas du tout à vivre ce qu'ils ont vécu en regardant le film .

Ils sont rentrés chez eux  , se sont dits quelques petits mots gentils  avant de se coucher sans même évoquer une seule fois le film  :  ma cousine  étant la même que moi  :  c'est à dire très très bavarde  et pourtant  !

Chacun dans son coin   espérant  . . . que dis- je   . . .   chacun  a du prier pour ne jamais finir ainsi  . . .

Je me doutais  d'après ce que j'ai pu en voir  que ce ne serait pas une sinécure mais à ce point -   aussi lourd  -  là ??

Il  y a un âge où savoir et vivre sur écran  tout ça  ne peut que nous abimer encore plus

et pour celui ou celle qui serait un peu dépressive ou très  mélancolique (comme moi)   il le déconseille tout à fait !

20121556_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20120528_085831

 

Synopsis et détails

Georges et Anne sont octogénaires, ce sont des gens cultivés, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté. L’amour qui unit ce vieux couple va être mis à rude épreuve

Certains parlent  du film comme d'un vide sidéral

d'autres ont la rage  qu'on donne la palme à n'importe qui  

d'autres encore parlent  de claque , de chef d'oeuvre , une ode funèbre , un voyeurisme indécent , trop clinique

personne n'est d'accord  . . .

Comment voulez- vous être en accord avec les sentiments , les émotions que ressent l'autre ?

C'est impossible surtout dans ce genre de film

En tous cas je fais confiance à mon cousin,  je le connais  :  s' il me dit que c'est trop lourd c'est que c'est trop lourd donc je n'irai pas le voir   . . .

A vous de voir . . .


La DécoBelge - LES CUISINES entre 1999 et 2002

On revient en Belgique et ce sera dans

LES CUISINES

CE SONT  celles des années passées . . . LOIN LOIN LOIN  . . .   ce sont des scans des photos de mes livres de déco vous comprendrez  ALORS LE POURQUOI DE peu de netteté sur certaines d'entre elles et c'est bien dommage ! ! 

001-1

je reviens très très fortement à ce chêne clair . . .  -  je trouve qu'il n'y a rien de mieux vraiment  - . . . Ici c'est parfait j'ai tout ce que j'aime

les étagères oulalalala trop bon  . . . 

le carrelage  métro (mais  bon trop utilisé je préfère autre chose même si c'est très beau )  . . .

les belles appliques desquelles vous pouvez à l'envi changer les abat jour selon  l'humeur  et les saisons  . . .

Ma cuisine  est exactement la même :   elle est en chêne  du chêne peint  en blanc en usine  et bien quel regret !! Mais le blanc arrivait en force 

je pensais que ce serait dans le coup dans la mouvance que de choisir du blanc  et bien non pas du tout  enfin si en 2003 mais plus maintenant . . .  elle aura tenu à peine 10 ans  (je parle de la couleur sinon elle ira loin elle ne me sort pas par les trous de nez très loin de là car je ne me fatigue pas souvent de quelque chose  . . .  et dans ce cas présent , il est heureux que je  n'ai pas d'argent,  parce que c'en serait fini . . . pas de la cuisine mais DES PORTES 

-------------------------------------------------------------------------

Figurez- vous que je suis occupée depuis ce matin  8h à faire de la place dans mes armoires . Je me débarrasse  enfin de tous mes classeurs de déco  . . . j'ai un peu mal au cœur  quand même de mettre tout ça au garage en attendant de les porter  aux containers . Ça me prenait des heures et des heures  chaque week end pour découper, classer , commenter, coller sur des feuilles blanches,  et glisser sous chemises plastiques . j'ai bien sûre tout feuilleter  avant de larguer et tout scanner POUR VOUS 

Ces classeurs datent de 1999 à 2006  . . .   Figurez-vous que je retrouve sur mes livres (pas des magazines je dis bien des  livres bien chers de déco vous les avez sur mon blog ) les mêmes photos que celles des magazines de ces années -là  . . . .je suis éberluée  . . .

005

Ceci est l'explication de ce que je suis un peu perdue en ce moment  : connaissant mes archives par cœur  +  ayant copié des photos sur le net   +  dans mes beaux livres  j'ai l'impression de les avoir déjà mis sur le blog . . .  Pas craaaff on verra . . .  En tous cas voilà  ils sont partis à la poubelle...

Je n'ai conservé  que quelques  200 photos . Simplement je les scannerai selon les sujets au jour le jour et je  vous mettrai la date du magazine dans lequel j'ai découpé l'illustration  .

je vous le disais : on  passe des meubles blancs aux meubles peints dans des couleurs osées  mais  pourtant très joli vous verrez  et  pour  maintenant revenir  avec les placards plus contemporains  . . .   en bois naturel   . . .  En fait : c'est un éternel recommencement  . . .  Que peut -on encore bien inventer dans la déco je suis curieuse de voir et   même dans le design qui n'est pas mon sujet préféré  je ne vois pas bien  . . .c'est ainsi que vous pourrez vous rendre compte que les  intérieurs étaient presque pareilles en  cette période spécifique durant laquelle je me suis vraiment consacrée à la déco  . . .

A partir de cette date , quand j'ai commencé à établir  un ordre décidé  :  me débarrasser de tous les magazines et ne garder que ce qui me plaisait ça prenait trop de place  et en fin de compte je ne les compulsais plus   j'ai du jeter , sans regret, tous les "Arts décoration" et autres titres des années 72 à 95  tellement c'était moche  . . .

A l'époque , la déco était plus que bling bling et n'intéressait en fait qu'une toute toute petite minorité .

J'avais eu une prise de bec avec mon père  -je devais avoir 15 ans -  j'étais si jeune que je n'avais aucun  argument  pour le convaincre puisque je n'y connaissais rien du tout . Il m'avait dit  : " Mais mais  qu'est ce que c'est que cette lubie ,  allez à Liége , à Bruxelles   ? Mais pour qui tu te prends ? Comment peux- tu parler d'une profession  aussi futile que celle de décoratrice ou d'architecte intérieur ? Y a suffisamment d'école ici  , tu feras l'école normale ( c'est à dire INSTIT)

Et EFFECTIVEMENT, il avait raison .  Les gens n'étaient pas prêts à dépenser de l'argent pour s'entendre dire comment décorer leur maison  et   . . .  

RIEN n'a changé  : c'est EXACTEMENT  pareil  en 2012 . Les gens n'osent même pas penser à une consultante qui leurs faciliterait pourtant bien la vie et qui ne coûterait pas très cher puisqu'ils seraient soutenus, conseillés ,menés vers des choses auxquelles ils n'auraient pas pensées  ou  pas osées réaliser . Combien de fois je dis  en voyant des maisons (ici dans mes connaissances) qui coûtent la peau des fesses décorées banalement sans aucun cachet ,sans personnalité  avec un choix de couleur invraisemblable  ! !  !pffffffffffff . . .

Alors qu'une couleur , qu'un meuble ,qu'une oeuvre d'art  pourraient donner un cachet extraordinaire à leur intérieur  et personnaliser leur espace  . . .   Non ce n'est pas r-entré dans les mœurs  et si j'avais choisi ce boulot  - à l'époque -  j'aurais crevé de faim   . . .  maintenant aussi d'ailleurs . . .

C'est décevant :   les gens  pensent que s'ils font appel c'est  prouver qu'ils n'ont pas de gout . ALORS QUE C' EST L' INVERSE LES GENS QUI FONT APPEL A DES CONSULTANTS C'EST PARCE QUE JUSTEMENT ILS EN ONT DU GOÛT

ils ne parviennent pas à appliquer leurs désirs là où il faut   . . . Et nous ? Et bien NOUS on recadre tout ça et on met même en valeur  des choses qui , à leurs yeux ,  en ont perdu  . . .  et puis on sait surtout ne pas faire dépenser inutilement  . . . 

il suffit de voir sur le blog (cliquez sur catégories AVANT APRÈS  ne fut- ce qu'au sujet des portes par exemple )  

012

ici  ce n'est que pour la  "crédence " c'est PARFAITEMENT PARFAIT C'est TOUT CE QUE J' AIME ne me dites pas que c'est pas bien trouvé  et le reste ? C'est du béton

014

rholalalala je sais qu'elle date cette cuisine. 1998  . . . la décoration à la MONDRIAN est DU TONNERRE et ce béton noir c'est merveilleux . C'est très artistique  comme décoration mais pas exagéré  . . .   c'est à la portée de tous . . .  j'aime aussi les lignes qui continuent au plafond et puis l'étroitesse de la pièce  c'est un rêve pour moi ce genre de cuisine

021

ici aussi on a une "crédence" à bon marché et merveilleuse . Vous voyez on peut  faire magnifique avec quelques carrelages seulement  . . . Non seulement c'est judicieux mais c'est inattendu , minimaliste décoratif . . . 1998   je ne vois absolument pas ce qui est différent de  ce qui se fait en 2012

belge (123)

ce n'est qu'une photo de détail mais cela augure de quelque chose de simple et de chic à la fois ( il me semble qu'elle est  plus complète sur mon blog  voir la décoBelge )

belge (269)

c'est aussi une photo de 2000 . . .  Les  paniers étaient fort à la mode   . . . d'ailleurs j'en ai chez moi dans la cuisine  . . .  c'est joli à l'oeil mais pas pratique du tout  . . .  ce sont plus des fourre-tout qu'autre chose  . . .  c'est aussi du béton mais carrelé  c'est bien moins cher qu'une cuisine - j'aime - imaginez la en noir ou en gris anthracite  le sol en béton ciré blanc ou foncé aussi  . . . et avec  des paniers bombés ROUGE  voilà qu'elle devient la cuisine de 2012  c'est aussi simple que ça

011-4

en 2002  on prônait la simplicité  :  des étagères  et pas  des prix fous pour des meubles de cuisinistes ,  le pratique le trop joli  mais surtout le pas cher du tout . . .  et pourquoi pas ?  Le noir était déjà en vogue puisqu'il m'a influencé et que je l'ai mis sur mon mur de salle à manger en 2002

belge (220)

j'aime la table  . . .bof les chaises . . . le carrelage original . . .  Il y a quand même surcharge de meubles c'aurait été bien d'y avoir placé des étagères plutôt que tout ce lourd. . .  carrelages fond de cuisine et carrelages au sol vont ils bien ensemble ? Moi je dis non  je pense aussi qu'une ou 2 suspensions auraient suffit

belge (283)

Là on a un sol du sud style "tommettes"   c'est chaleureux mais difficile à accorder quand il s'agit de poser une couleur aux murs  . . .  la cuisine est belle  on voit  les paniers (la folie de l'époque) année  2000  la table placée là j'aime les chaises sont abominablement raides et lourdes sans doute dommage que la cheminée ne soit pas plus raffinée et légère mais un petit côté où il y a une lampe ça j'aime

belge (284)

cuisine de 2001 . . . c'est rigide comme l'est la déco belge à ce moment là .   C'est ce qu'on appelle campagne  -  maintenant campagne chic  -   on  a les stores . ..  on a déjà les  petites suspensions juste avant de voir sortir des plafonds des suspensions qui sont démesurées donc vous le voyez on revient à AVANT 

ici on a du vert celadon  le blanc y a mais il arrive en force vers 2003 et voilà pourquoi je me suis laissée avoir   . . . j'avais peur de cette couleur pourtant bien représentée dans les salons du cocooning de l'époque . . .  on parlait des paniers et bien les revoilà  . . .

belge (287)

ça aussi c'est 2001 . . . j'ai failli la faire faire . . . puisque la mienne date de 2003 alors vous dire pourquoi j'ai choisi de faire le dessin moi -même  mais en m'inspirant d'une autre que j'ai sous la main aussi ?   je pense sincèrement que je ne parvenais plus à retrouver ce modèle ci  mais à bien regarder je me demande si cette avancée centrale  ne pas fait un peu peur

belge (291)

C'est la même   cuisine que précédemment . .. les chaises sont moches  . . .  regardez moi les pieds de la table ronde ? Cette poutre et cette découpe ?  ce sol en chêne miel je n'aime pas du tout  mais il y a de l'idée  et c'est bien belge côté Flandre je n'aime pas les nœud dans le bois 

Posté par javi53 à 16:00 - - Permalien [#]

Le c à lire - IDEE DE LECTURE -

Je viens de terminer ces lectures si ça vous intéresse

voici mon avis court et bref

001

* j'ai  bien aimé L' INSOUMISE ce n'est pas de la grande littérature mais ce n'est pas ce que je recherche non plus  ensuiite l'histoire est jolie on se laisse prendre  c'est un peu eau de rose  sur la fin mais bon tant pis je mets --- c'est l'histoire de la réussite américaine fin du XIX siécle . j'aime les " pavés "  quand l'histoire me convient  .........

L'insoumise
À la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s'organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Economiser assez d'argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s'évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d'un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d'embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l'emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès...

j'ai beaucoup aimé LA CALECHE  d'abord parce que j'aime lire DIWO  mais j'ai trouvé le livre un peu court et l'histoire trop lisse  ! je mets ****  C'est l'histoire de la famille HERMES

La Calèche
Le nouveau roman de Jean Diwo, qui raconte avec souffle et passion la saga de la famille Hermès, est bien plus que l'histoire du jeune Thierry, talentueux sellier monté à Paris au début du XIXe siècle pour fonder la célèbre marque, symbole du luxe à la française. C'est le grand roman d'une dynastie du savoir-faire qui traverse les tourments et les progrès d'une époque où tout s'accélère, tout en gardant à l'esprit son rêve d'excellence.
Des campagnes de Napoléon jusqu'à l'aube du XXe siècle, en passant par les Trois Glorieuses et la Commune, c'est le coeur d'une famille de chair et de cuir qui bat dans cette grande fresque romanesque.

* Ensuite j'ai lu péniblement 3 FILLES EN FOLIE pensant que j'allais me divertir et rire avant de m'endormir puisque la lecture me permet aussi l'endormissement  et bien non c'est raté je ne vois pas trop ce que je peux en dire  je me demande quel est  "l'aboutissement" de l'auteur qui termine un pareil "pavé " .... je mets .... *

3 filles en folie

La première fois que j'ai rencontré Emma et Jodine, je les ai trouvées absolument parfaites.Après un long et épuisant défilé de filles toutes plus folles les unes que les autres, j'avais enfin trouvé les colocataires idéales ! Certes Emma me faisait un peu peur avec son look sexy et son assurance à toute épreuve, mais j'étais persuadée qu'un peu de fantaisie ne me ferait pas de mal. Sans compter qu'elle devait traîner dans son sillage une horde de séduisants jeunes gens dont nous pourrions profiter.
Quant à Jodine, elle était tout simplement la parfaite-petite-colocataire : sérieuse, discrète organisée. Le casting idéal, je vous dis ! Sauf que je n'avais pas du tout prévu qu'Emma me piquerait l'homme de mes rêves, que Jodine se révélerait une incroyable sainte-nitouche, ni que l'appartement prendrait feu... Et ça encore, ce n'est que le début de l'aventure !

Et bien pour moi cette aventure n'a aucun intérêt

Posté par javi53 à 09:00 - - Permalien [#]