Ce matin nous sommes donc  le  19 juillet . . .   Il fait un temps de M---E .   Gris et venteux et  il va sans doute nous tomber des cordes d'ici une heure ou 2  . . . Il est midi il y a même du brouillard ? Là haut sur la colline . . .   M'enfin quand est- ce qu'il va nous fiche la paix ce temps pourri  ! QUAND  ?   j'entends la météo :  à partir  de LUNDI  -  c'est disent- ils 100% sûr   - il y aura SOLEIL DOUCEUR  et même CHALEUR

Si c'est vrai ce ne n'est pas un mensonge !    Hier, une copine et moi étions à Bruxelles .    Ni pour faire les boutiques ni pour faire les soldes, j'avais oublié d'ailleurs  puisque je ne les  fais pas  : on y dépense trop .

On l'avait décidé depuis belle lurette , bloquées chaque fois dans notre élan à cause du temps . . .  Fort heureusement  et malgré une matinée très grise  : on voit ça  au travers de la vitre du wagon  : il est  11h quand le temps s'est enfin éclairci   . . . Le soleil se montre par moment  . .  .  Il est encore trop froid pour mme Anick ,  plus que PARFAIT pour moi . Mais il fait loin d'être un temps de plein  d'été  comme annoncé  .

Sorties  du train  à la voie  19 nous avons de  grosses  difficultés pour trouver la sortie  : voir ce monde me terrorise puisque  je ne supporte pa la foule  . . .   Enfin on  parvient à sortir  et je me rends compte que  je ne reconnais rien du tout .

MDR , On s'est trompées de gare .   Nous étions au MIDI . . .   Il fallait descendre au CENTRAL .   Nous sommes remontées dans  un  train  arrivé en sens  inverse  sachant qu'il s'arreterait forcément au CENTRAL   . . . .    Rholalala retour donc dans les entrailles de la ville  surbondées d'une faune  qui me  terrorise je vous le jure

On se refaufile dans cette foule cosmopolite  dont les têtes sont toutes relevées vers le haut , là où sont les tableaux et panneaux  d'affichages .  . . .  On part vers la voie 3, celle qui est la plus près  . . .  oulalala que je suis contente

QUELLE HORREUR  ! Tout ce monde ? Moi , ça me fait peur  je n'exagére pas  . . et si il se passait quelque chose ?  chépas pas moi : le feu ???? . . .   ou pire encore .  

Bref  ! On sort de Central  - non pas la prison  -  la sortie fait face à  un des plus beaux hôtels de la capitale - LE MERIDIEN -   je dois dire que l'environnement a bien changé et en mieux . . .    Tout est bien plus beau plus chic !  Ouff chui  contente ça commence bien  courons fuyons  sortons de  cette cohue citadine ! 

Cette impression de mieux  et de propre s'estompe très rapidement tout au long de la balade : MAIS QUE BRUXELLES EST SALE  . . .  Bien sûr,  je ne parle pas des beaux quartiers,  des belles communes (communes = arrondissements pour vous les français) - mais tout autour de la Grand Place ,    LE CENTRE VILLE   . . .  le Quartier des Marolles . .  .  le Grand et le petit Sablon pourtant si beaux : Tout  est DEGUEULASSE 

je suis sous le choc : on le sait  on draine  des foules terribles tous les jours mais il devrait y avoir des ouvriers communaux là toute la journée à ramasser tout  . . . DEGUEULASSE  !

Ou alors  qu'on  VERBALISE  quand on jette ou qu'on laisse des plastiques poubelle . . .     JAMAIS  vous ne verrez autant de crasse, de laisser- aller à BRUGES GAND  ou ANVERS  .  JAMAIS sinon je n'irais pas si souvent .     Pourtant il y a du monde aussi . .  . Ok  pas autant , d'accord,  mais il y en a .

QUELLE DECEPTION  ! Des graffitis, des tags, des papiers , des bouteilles, des canettes, des poubelles éventrées , des mégots  par milliers , des vitres cassées,  des divans défoncés sans compté quelques jeunes dans le même état , des façades abandonnées alors même que la vitrine du bas est sen-sasse !

POUR MOI  ?

UN CHOC  !

Un sentiment de honte . . .   Je suis belge jusqu'au plus profond de mon coeur ! Et j'ai honte  . . .

On a marché comme des

ma . . .  la . . . des . . . 

Je voulais absolument aller au quartier des Marolles .  . .  Je savais qu'il y avait un marché aux puces de renom  tous les matins .

On dit que le quartier  ,de réputation malfamé depuis des siècles ,  est devenu , en 10/12 ans,  le quartier BOBO de la capitale ,  genre très recherché  : artistes, galéristes , brocanteurs spécialisés , antiquaires, magasins secondes mains , VINTAGE partout  :  bref un condensé qui ne pouvait que nous  plaire  et où les maisons et appartements ont vu les prix grimper en flèche  ces dernières années .  

A mon avis les poubelles et les déchets sont compris dans le prix. . . .   Et bien j'ai cherché  où  pouvaient bien se cacher ces immeubles luxueux ,coûteux, bobo, géniaux, spécccc . . .   ?

Rien ne m'a flashée en tous cas .  TOUT est  LAID  et d'une saleté sans nom .  . . .

Mais effectivement c'est ciblé !

Bobo ?

Chépas 

Franchement on a du confondre bob et gogo.  . . Mais  alors là je vous assure  que vous TRouVeReZ TouT TouT Tou   ce que vous cherchez en déco :  meubles de TOUS métiers ,  objets et meubles pour lofts ,  du vintage  à toutes les sauces , tableaux de maître  et tout ce que vous pouvez imaginer d'autres  . . .   il nous était impossible de visiter ces  grandes enseignes de brocantes  très courues .

Le temps nous était compté

Ce qui m'a le plus surprise : des galeries  - bijoux d'art  - art moderne - ok  :     mais  8 fois sur 10 ce sont des  galeries de meubles et d'objets exotiques  - africains surtout  -    de tous les  pays du continent noir   ! 

Ah bon  ? je savais que ça avait la "cote"   je savais que ça avait le vent en poupe  ! Mais à ce point là ? NON  !  Je ne vous "raconte" pas les prix !    Avant d'aller aux Marolles ,  nous voulions passer par la GRAND PLACE le temps de faire quelques photos  .

Pfffffffffffffffff une partie des bâtiments étaient en réfection  - donc très déçues nous étions  - Impossible d'y faire mes voeux  à l'endroit habituel sous l'arche destiné à cette coutume historique :  la statue complète en bronze  était en salle de restauration pour quelques temps encore  trop usée par le frottements des mains  des centaines de milliers de gens qui connaissent le rite    d'où qu'ils viennent  : japonnais, anglais, américains , virtonnais  tous  se font photographier devant  la sculpture en bronze et touchent toutes les parties qu'il se doit  de toucher pour que votre voeu se réalise dans l'année  (ben si si ça marche) !

Un vrai travail pour y accéder  . . .  ! Des files d'attente . . . Un "agglutinement" insensé . Rhooooo . . . .Je connais cette place par coeur.

Soit , elle  est une des plus jolies d'Europe ,mais franchement je suis incapable de faire de belles photos dans une ville . . .   Voitures, badeaux, panneaux routiers et d' affichages    me perturbent . . .   je préfère ne pas degainer l'APN

Pour moi  l'idéal serait  d'être à la capitale à 5h30 le matin d' un beau jour d'été  et avoir l'espace pour moi  toute seule  -  par exemple , me poser au  "Mont des Arts"  et voir tout Bruxelles à mes pieds à condition que le temps soit clair évidemment

Sinon ,  non ,  je suis  très déçue de ce que je vous présente  .

Par exemple j'aime les vitrines originales il y en avait de très belles et  vachement recherchées : le soleil, le reflet de la rue, des gens, et de moi la photographe , ne permettaient même pas de voir le sujet  :  Oulalala ça , ça m'énerve !  

Bon  !  . . .     On décide de monter au QUARTIER .     Pour y arriver  rholalalala je n'avais pas de plan en main :   on en a fait des km  et parcouru des rues . Toutes plus salles les unes que les autres . NouS SoMMeS éCoeuRéeS  !   . . . et CReVéeS . . .  

Qu'est ce qu'on a pu marcher ! . . .    On était " disloquées "  quand on est arrivées sur le marché aux puces , trouvé enfin1h30 plus tard .

Aux puces ? Ah oui ça porte bien son nom ! Si on avait trifouillé dans toutes les caisses , les plastiques  remplis de  tissus, de nappes, de napperons, de plaids, on aurait des puces partout on serait toujours en train de se gratter  . . .

LA LIE  !      Et je n'en dirai pas plus .  

Parfois c'était la honte  + NON SOUVENT  - .

J'étais révoltée de voir ce qu'on peut "essayer" de vendre  :  - bottins de téléphone  ayant passé 3 jours  dans l'eau , déchiquetés par le Rottweiler de la famille ou  des chaises et tables  au canage et aux pieds  complètement  bouffés par une meute de Bouledogues affamés ou enragés .

NON  ! je dis NON ! UN DEPOTOIR !     Comment laisse t- on faire ça ?      Recyclé oui mais là franchement je ne vois pas en quoi recycler un botin téléphonique gondolé par la pluie  ?  Ou alors un concept  ?

DUCHAMP  c'est déjà fait  ?  NON ?

La police est là en voiture . Ils sont 4 (?) dans chaque habitacle  . .  je ne suis pas rassurée du tout je n'aime pas ça  je trouve bizarre  on dirait qu'il porte des gilets pare balles ? Ils font le tour de la place bien connue  et  bondée  . . . Ils s'arrêtent à un endroit . . observent  scrutent  ??

Ils repartent  50 m plus loin   puis   Rebelote  . . .    Oulalalalala  mais  où est - on ? Mais où est on ?     Pas en Belgique en tous cas . . .     Ah  ça non !

N'empêche on y voit aussi des visiteurs bon chic bon genre (à commencer par nous deux -  mdr  -  les deux snobinardes avec leurs trucs de marques !  on est pliées de rire

Des jeunes filles   étudiantes à de la Cambre sans doute ,  (artistes) ,  ou des jeunes  filles BCBG qui aiment la mode à fond  et se font des tenues  très originales avec des lambeaux de tissu  et des "morceaux "   de  cravates Hermes   .   si si je vous assure

Mais oui elles peuvent avec ce qu'il y a ici . . .   il y a de quoi si on fouille . . .   et si on n'a pas peur d'attraper un truc grave  ! Une bonne gale par exemple  De toutes façons nous serons obligées de  faire un traitement  "anti -tout"  une fois rentrées chacune chez soi  .     Du jamais vu  ! 

je suis mal à l'aise .     On se fait bousculer ?   Des vols à la tire  ah oui alors c'est plus que certain :  y en a !  Ils ont l'art . .  on croise des visages bizarres  - moi ça me fait peur  - - -  ça fait rire Anick       mais où est on   ?  dis -je

Elle de  répondre :  " .  . . en irak  ! ! !  j'en pouvais  plus . . . c'était vrai  ! ! !

Beaucoup  , je le répète , BEAUCOUP d'agressivité de la part des  "PUCIERS"  . .  . je n'ose parler des autres visiteurs ? . . .   en robe  ! 

Si vous reposiez la chose après avoir demandé le prix sans l'acheter ou si par malheur je marchandais poliment (toujours très poliment)  j'avais pas envie de recevoir un coup de couteau dans le dos  de toutes façons , donc poli poli et exagérément poli.

On nous crachait presque la haine au visage !  NOUS N EXAGERONS RIEN DU TOUT    ouf  j'ai un témoin  qui peut le confirmer 

JAMAIS VU ça !     Mais jamais je vous assure  ; c 'est en tous cas ce que moi j'ai ressenti  et pourtant qu'est ce que j'étais heureuse d'être enfin là 

Et j'étais d'excellente humeur . . .   Il y avait plein de choses aussi qui m'intéressaient  évidemment : huiles sur bois, tapis d'orient (ah oui des vrais ) , services Limoges, anglais   rholalalalalala . . .    MDR  ,  on s'imaginait déjà  toutes les deux avec le barda sur le dos et  les plastiques de la marque  LiDEL ou  ALDI dans les mains  pour aller manger  au Sablon  et   pour reprendre le train !!!

je vous donne quelques exemples

* premièrement  , savez vous que je n'ai pas osé prendre de photos ?   

* Une broderie  raffinée  sur un tissu fragile transparent taché de rouille  ,  un rectangle effiloché et fragile  de 50/30 cm : 150 euros .  . .

Oui là il y avait du très très beau mais dans un tel état de délabrement et de saleté . . .   que même avec  plein d'argent  , Chui pas certaine que j'aurais acheté  

Et quelle haine quand on vous voit un peu " tiquer "   surprise par le prix  . . .      On s'est demandé   par endroit si on allait pas attraper une maladie grave à toucher les objets  :    berk  !  Mais on nous voyaient venir . Dès qu'on demandait un prix  , c'était affolant

La prochaine fois , promis, on portera le tchador ou un sac à patate pour pantalon parce que  si vous saviez à quel point on se faisait arnaquer

On ne me la fait pas !  c'était un SOUK mais un souk des bidonvilles  !  de je ne sais de  quel pays mais pas  de  Belgique

Par contre,   Anick a acheté pas mal de choses et des jolies choses  ( un tableau,  un magnifique couvre-lit  au crochet pesant une tonne (heureusement qu'il n'était pas mouillé de la veille il aurait pesé 2 x plus )  , un sac à main à tomber par terre  (forme couleur époque et qualité) et chéplus  quoi d'autre .

Elle était chargée comme un mulet . D'ailleurs elle en a failli perdre ses doigts  au moment où on s'est enfin arrêtées pour dîner vers 13h45  et qu'on s'est assises à la terrasse du  "Grain de sable"  .    Les plastiques restaient incrustés dans la main , les doigts sciés et  entamés par les anses de ces fichus sachets fragiles des marques les plus bas de gamme qui soient  puant le moisi ou le poisson !!

JE N ' EXAGERE RIEN

Rholalala je n'en pouvais plus de la voir me suivre harnachée de la sorte  ! Elle a encore eu le courage de se baisser au passage d'une librairie pour que je fasse une photo d'elle  du chaperon rouge dont il manquait la tête pour y entrer la sienne (chui pliée de vous le raconter)

On y a passé un bon moment au marché aux puces mais il faudrait la journée il me semble n'avoir pas vu le millième mais il faudrait être  armé  je pense  !  - je ne plaisante pas  -   Et il faudra aussi  nous munir  d'un "bac à désinfection"   afin de pouvoir tripoter et fouiner dans tout ça  :  j'y penserai pour la prochaine fois  . . .

s'il y a prochaine fois  . . . .  ! 

On a mangé .    On est allées chez Flamant où tout  tout tout était en solde . . .  On a déambulé avec grande difficulté  - plastiques obligent -  mdr -

Elle  avait chaud/froid :  moi pas !    Il était 15h30 , épuisées par cette journée qui nous a paru une éternité , on s'est installé au PETIT SABLON  pour boire un café avant de reprendre le train à 16h37 .     On a regardé les  gens passer.

Le monde est infernal . 

L'enfer c'est les autres comme disait l'autre  parce que là , nous étions vraiment dans le quartier les plus courus de la capitale . . .  Des quartiers "populaires"  (disons connus)  chics parfois  et  touristiques  surtout

Une faune d'enfer  et enfer n'est pas un vain mot . . .  La prochaine fois nous irons  " lécher"   (nion ce n'est qu'une image  j'ai des hauts le coeur)    les vitrines  dans les beaux quartiers dont l'AVENUE LOUISE  . .  .   et on reviendra avec moins de paquet ça  c'est une chose certaine - tout est si cher  . . .

2012-07-19  2012-07-191  2012-07-192

 sortie de la gare (CENTRAAL)

La grand Place

 031  032  033  034

  054

2012-07-1922  2012-07-1923  2012-07-1924  2012-07-1925

2012-07-1926  2012-07-1927

035  036  037  038

039  041  042  043

044  045  046  047

048  049  050  053

055  056  058  060

061

089

LES MAROLLES :

citée de la Tannerie juste là au-dessus du marché aux puces 

090  091  092  093

094  095  096

les photos sont vraiment lamentables elles sont prises à la sauvette je n'osais pas je ne sais trop pourquoi

 

chez Flamant

2012-07-1955  2012-07-1956  2012-07-1957

116  117  118  119

120  122  123  124

125  126  127  128

129  130  132  133

ce salon (tout en solde) en rose poudré ?  Ohlalala UNE MERVEILLE pourtant je ne suis plus très "Flamant" ni rose  ni flamant rose

134    

2012-07-1962  2012-07-1930

et naturellment Agnes Emery a déménagé trop loin que pour faire la course à pied !

je déteste ce qui est en vrac et pourtant c'est le seul moyen de vous poster ces photos  : EN VRAC  DONC

2012-07-193  2012-07-194  2012-07-195  2012-07-196

2012-07-197  2012-07-198  2012-07-199  2012-07-1910

014  016  017  018

 019

cette boutique,  on l'a retrouvée un  peu partout au long de notre grand circuit   :  on choisit le thème , la phrase ou le texte puis le dessin et on vous maroufle ça sur une toile  sur châssis  . . .  très rigolo et pas trop cher 25 euros  . .  .  Sans doute connaissez vous déjà ça ?  Moi non ! 

2012-07-1911  2012-07-1912  2012-07-1913  2012-07-1914

2012-07-1915  2012-07-1916  2012-07-1917  2012-07-1918

Jeanpeuplus des tags partout,  c'est abominable et ceux- ci sont loin d'être des oeuvres  d'art c'est toujours destructif TOUJOURS  pour moi c'est un fléau !    Et puis j'ai oublié de vous dire nous étions donc mercredi  -   plein juillet - une boutique ou  une galerie  sur 3 était "GESLOTEN" !

pffffff je ne comprends pas ?     Et le touriste alors  ?  Et les provinciales comme nous ??????????????

2012-07-19

2012-07-1919  2012-07-1921  2012-07-1929  2012-07-1931

La plus petite maison de Bruxelles :  je l'aurais cherchée je chercherais encore aujourd'hui et  je suis tombée dessus par le plus grand des  " Bazards "

2012-07-1932  2012-07-1933  2012-07-1934  2012-07-1935

2012-07-1936  2012-07-1939  2012-07-1940  2012-07-1941

la couleur de la façade était magnifique  et sur cette dernière photo il y avait plus de fenêtres en trompe l'oeil mais toutes taguées !! ça m'a mise en rage

066 067

136  138  139

2012-07-1937  2012-07-1945  2012-07-1938

Ce sont les murs de la capitale dans le quartier  des marolles mais ailleurs aussi je n'allais quand même pas vous en faire une tonne :  si ? 

c'est bôôôôôô. . .

2012-07-1942  2012-07-1943  2012-07-1944  2012-07-1947

2012-07-1948  2012-07-1949  2012-07-1950  2012-07-1951

Ici  quelle bonne idée   pour l'isolation thermique et phonique  . . .  mettez vos bouchons de liége à votre fenêtre . . .   j'ai bien aimé !!!! je vais faire ça chez moi  j'en ai des kg (mdr)  . . .  rhooooooo je plaisante !!!!!

2012-07-1951  2012-07-1952  2012-07-1953  2012-07-1954

2012-07-1958  2012-07-1959  2012-07-1961  2012-07-1963

2012-07-1964  2012-07-1965  2012-07-1966  2012-07-1968

2012-07-1967  2012-07-1970  2012-07-1971  2012-07-1972

2012-07-1973  2012-07-1974  2012-07-1975  2012-07-1976

2012-07-1976  2012-07-1977  2012-07-1978  2012-07-191