On parle toujours cinéma américain cinéma français et .... cinéma belge .  On ne parle jamais de cinéma Allemand et de cinéma Suisse .......On a tort !  moi  en tous cas j'y trouve mon "compte" dans ces films intimistes.....

Il y a 15 jours Arte proposait un film fort intéressant dont je n'ai pas pu voir la dernière demi heure . je n'ai même pas pensé à enregistrer .......  C'est pourquoi je n'en avais pas parlé sur mon blog.  j'espérais vraiment  qu'il repasserait un après midi sur la même chaîne .... j'ignorais que Tv5 monde rediffusait aussi des films d'Arte  et ...........figurez vous que c'était ...........   cet après midi à 14 h . Wouahhh trop contente !

Peut être passera t-il encore demain ou dimanche ou lundi  il y a plein de redifs ! Alors si il repasse, regardez- le  , vous ,  pour qui l'âge  est un....................  questionnement ! ! ! ! ! ! ! 

LA DISPARITION DE GIULIA  est un film Suisse (Suisse romande) 

Une comédie sur l’âge, la jeunesse et d’autres éternités

Vieillir, ô vieillir...

«La disparition de Giulia» met en scène avec humour et sagesse les âges de la vie et les affres du vieillissement.


C’est précisément à l’occasion de son cinquantième anniversaire que Giulia en fait la cuisante expérience: l’âge rend invisible. Frustrée, elle va faire les magasins et y rencontre un étranger avec lequel elle préférera passer la soirée en lieu et place de ses amis venus la fêter.

Tirés à quatre épingles, pomponnés jusqu'au bout des ongles, les signes de l’âge soigneusement effacés, ceux-ci l’attendent au restaurant, tout en débattant sur leur nombre croissant de cernes. Les vérités et sagesses sortant de leurs dialogues se faisant macérer dans une quantité d’alcool de plus en plus importante.

Jessica et Fatima, toutes deux 14 ans, sont elles aussi en train de faire les magasins – mais à leur manière. Elles sont à la recherche d’un cadeau d’anniversaire et „trouvent“ des baskets dorées pour l’élu de leur coeur âgé de 18 ans. Mais elles n’arriveront pas à échapper à la vigilance du détective du magasin. Cornelia et Max, les parents divorcés de Jessica, se retrouvant alors devant les ruines de leur concept de garde ouverte au moment où ils doivent aller chercher leur fille adolescente au poste de police. Qui des deux est-il responsable du fait que leur fille appartient désormais à une jeunesse perdue?

Leonie, quant à elle, râle sur la perte de sa jeunesse. A l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire, elle se rebelle contre sa fille, le home, les conventions et l’âge, tout en sabotant sa fête avec délectation.

Un film de CHRISTOPH SCHAUB écrit par MARTIN SUTER sorti en mars 2010

aff_8799367070501