24 mars 2012

Le C à lire - CHEZ NOUS AUSSI -

   Delvaux

C'est une référence prestigieuse et incontournable chez nous .   C'est une enseigne mytique.    Au même titre que Hermes et Vuitton . . .    Rassurez vous je ne suis payée pour faire de la pub ! Mais s'ils tombent sur ce post et qu'ils veulent me faire un petit cadeau  et bien je dirai MERCI !    je plaisaaannte !

Pourquoi j'en parle ?


Parce que j'en ai assez qu'on prenne la Belgique pour un PETIT PETIT PETIT PETIT  tout petit pays et que cela m'énerve qu'on ne connaisse même pas ce  grand nom de la mode et du cuir  en France .     On s'demande bien pourquoi  !

Pourtant,  croyez- moi,  à Bruges,   l'enseigne qui se trouve sur la grand place  draine un nombre incroyable de  clients chinois et japonnais  : car eux au moins ils connaissent .  

Tout semble toujours si petit en Belgique alors que nous avons aussi des grands : 

dans la haute couture,

dans le design,

dans la joaillerie (ANVERS étant la plate forme mondiale du diamant) 

dans la maroquinerie, 

dans le prêt à porter ,

dans le style intérieur , on nous envie notre décoration intérieure

bref comme partout  . . . Alors que pour la plupart des "grands noms français "   c'est un belge à la tète de la société : ce qui est  un comble  !  vous avouerez ! 

En parlant de ça :     J'achète la revue BelgoFrançaise V&J (juliette et victor) et je relis quelques articles oubliés recopiés sur mon pc avant d'offrir le magazine . je voulais en parler un jour

Le sujet : - mode et maroquinerie -  !

je le rappelle c'est le seul magazine FRANCO/BELGE destiné aux français expatriés chez nous  ou qui vont l'être . Je lis tout .  Parfois je suis subjuguée de lire autant  de conneries .... mais parfois c'est fort juste  et  parfois ce sont de parfaites inventions et  parfois le ou la journaliste fait d'une exception  immédiatement une généralité  . . .  

Comment n'avoir pas d'apprioris SUR LES BELGES ET LEUR PAYS  je vous l'demande ? 

Comme par exemple  une expatriée interrogée donne ses impressions sur la Belgique :  " ce qui m'a le plus surprise, dit elle ,  en arrivant c'est le fond de teint foncé que  femmes belges jeunes et moins jeunes portent"

M'enfin ???     Quelle affaire  !!!      Quelle  terrifiante  différence entre  nous  ! Elle est tarée celle là ???  C'est ça qu'on remarque quand on arrive en Belgique ? 

Il y a des articles qui ne sont que balivernes zé  billeveséeS ou coquecigrues  imbéciles

j'vous jure que c'est vrai .    Pour ma part,  je trouve justement que la belge  n'est pas assez maquillée  ! Celle d'entre vous  qui est abonnée n'a qu'à relire  le magazine celui de novembre  !      Mais ma parole suffira , je pense ...

Ca m'énerve !!!! C'est comme la frange à la Kate Moss . . .  ça m'énerve !!!

M'enfin :  c'est pour montrer ce qui nous énerve SOUVENT  , ce sont vraiment des conneries.  DES A PRIORIS IMBECILES  PARCE QU'ON NE SAIT QUOI DIRE D'AUTRE  . .  ou  QUOI CRITIQUER D'AUTRE . . .    comme le fond de teint  trop foncé des belges 

c'est ça UNE JOURNALISTE   . .  . 

Elle intervieuw une milliardaire habitant la belgique pour cause de pas d'impôt sur les grosses fortunes  ,  à qui on demandait ce qui lui manquait le plus  d'être à Bruxelles et elle répond :    :  " olalala mon petit noir sur le ZINC "  !!!! 

ALLEZ  JE VOIS QU'IL Y A DES connes partout   même et surtout sans doute chez mes millionnaires    . . . 

je vous demande :  Quand est ce que les MULTI MILLIONNAIRES VONT SE MÉLANGER AVEC LE BAS PEUPLE DANS LES BISTROTS qu'ils soient parisiens ou non  ??    Depuis quand  ,   ces DAMES milliardaires vont  - elles  boire debout leur café au comptoir d'un bistrot  ????

faut toujours que je m' "échappe" de mon sujet . . .   non ce n'est pas typiquement belge . . .  C'EST TYPIQUEMENT MOI   :  il faudra vous y faire  . . .

j'en reviens donc à Delvaux. Pour la belge , du moins celle que ça intéresse et qui a les moyens ,  Delvaux est une tradition :  on s'achète un sac pour transmettre à sa fille .  Pour celles qui ont des filles dignes de ce nom  . . . 

Et ainsi de suite  . . . Et depuis des lustres et des lustres  . . .    Déjà j'aime le principe et l'idée de transmettre  :  evidemment pour ça il faut des enfants qui soient sur la même longueur d'onde car quand je vois dans les magasins de seconde main de quoi se débarrassent les héritiers  c'est à se décourager même d'y penser . . .    je suis donc d'avis qu'on fait d'abord  les choses pour soi pas pour ses enfants  . . .  on ne sait ce qu'ils vont devenir ou vous faire subir ! ! ! ! 

Mais je sais qu'une femme , si elle désire VRAIMENT VRAIMENT VRAIMENT  quelque chose  , un jour ou l'autre elle l'aura . Il suffit de voir  le prix des opérations esthétiques :  elles trouvent l'argent ,  ça ne fait aucun doute  -  TOUJOURS   -   et quelque soit le milieu dans lequel elles évoluent  et le salaire qu'elles  touchent   . . .  toujours elles trouvent  !

je me souviens ,  je vous donne ma parole  que je vous dis la stricte vérité :   j'avais 16 ans . je commençais à m'intéresser aux belles choses . C'était en feuilletant  les magazines de mes cousines , car moi je ne pouvais pas en acheter, j'ai commencé donc à rêver  , à rêver d'un sac d'une grande marque  :   française  . C'en était devenu une obsession je me disais toujours qu'un jour j'en aurais un . . . 

je disais : "  quand j'aurai 40 ans  je l'aurai " ...

Bon ok j'ai attendu un peu plus longtemps  mais je l'ai eu... MAIS SURTOUT  :  je n'ai jamais attendu qu'un homme me l'offre ! et j'en ai eu 3   

Il ne faut JAMAIS désespérer , jamais , je vous l'ai déjà dit . . .    Il est bien evident que pour obtenir un rêve il faut savoir se priver de bien d'autres choses ,n'est ce pas ?

On n'a rien sans rien. On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre  - c'est une de mes phrases favorites - .   je continue sur  cette "histoire"  de transmission

Pour preuve : L'histoire de la maison  DELVAUX commence à la veille de l'indépendance de la Belgique en 1829 . . .   Charles Delvaux alors simple artisan décide de prolonger son atelier par un magasin d'articles de voyage au centre de Bruxelles .

Les premières collections seront adaptées  au voyage à cheval  ensuite pour les paquebots transatlantiques puis pour les  voyages en train - et  en avion  -  puis en voiture et plus récemment adaptés pour le vélo !! ( si si vous m'avez bien lue   :  rhm ?)  C'est vous dire qu' à cette époque  n'importe qui, déjà,  ne pouvait s'offrir un tel  objet ! 

Trois générations de DELVAUX se sont succédé jusqu'à ce que en 1933 un certain Schwennicke reprenne les rênes . Ce type s'inspira des collections saisonnières des maisons de hautes coutures parisiennes . Après la seconde guerre mondiale, la maison  se féminise et le sac apparaît .

Pourtant ,  oui j'y pense  , vous devez connaitre, vous  les lyonnaises  qui me lisez , vous devez connaître Delvaux ?  Il a un atelier à Bourg Argental

Seulement , et ça je l'ignorais  :  la marque , comme beaucoup d'enseignes de grand luxe européennes,  a aussi un atelier au Vietnam ou le fils  Schwennicke dirige et vit sur place depuis 23 ans !

La main d'oeuvre étant moins cher  ce sont des sacs plus simples qui y sont conçus  tout en conservant le savoir faire du maroquinier belge et la matière première européenne   . . .

bon moi   -  chui pas d'accord  -    et je râle mais on ne m'a pas demandé mon avis

90% des cuirs sont achetés à des tanneries  en France et en Italie et proviennent de jeunes veaux destinés à la consommation .      Un sac est crée pour durer toute une vie voire plus et ça c'est vrai . (oui j'en posséde aussi)    . . .   Une de mes cousines,Martine, (  nous sommes du meme age)    en a quelques- uns  à elle et de sa mère et des plus anciens  - son premier c'était pour ses 18 ans -  le sac a donc donc 40 ans  et il est comme neuf - Mais elle ,comme moi , conservons avec soin ce que nous possédons !      je n'ai connu la marque que dans les années 80 . . .    Ma cousine avait une décennie d'avance sur moi . Mais elle était pourrie gâtée  par ses parents qui n'aimaient que le luxe et les grandes marques  : SURTOUT LE FRéRE DE MON PéRE SON PéRE

chez moi on achetait du bon, du beau, (pas Dubonnet) ,  de la qualité mais pas du connu  ni des produits de luxe ! Mais je m'y suis "faite" , je m'y suis toujours intéressée et  j'ai aimé  et  même si je ne pouvais pas m'offrir  :  ce n'était pas grave  -  j'adorais  ça -  et j'adore toujours ça  

Le savoir- faire, l' intouchable, l'inacessible   :    c'est trop beau  et puis pour moi il y a des choses qui doivent rester en vitrine . . . d'ailleurs je ne rate jamais l'émission  "NEC PLUS ULTRA"   sur TV5 monde !

Et quand j'ai commencé à gagner un peu d'argent, alors, je me suis offert  en 1986 une pochette en cuir grainé marine la  "FUSEE"   MAGNIFIQUE  au toucher . Je m'en suis servie une dizaine de fois et encore . je la voulais et pourtant elle n'a rien de pratique . Elle est  toujours vendue et  toujours en vitrine puisque c'est un classique

Ensuite j'ai reçu un porte monnaie en 1999 que je n'aime pas du tout  (je n'aime pas les cadeaux de luxe que je ne peux pas choisir)  mais dont je me sers tous les jours depuis et il  est increvable  -  il est en cuir lisse et je n'aime pas  le cuir lisse  -   c'est trop délicat  pour moi , mais je ne vais pas faire la difficile  -     puis je me suis offert un bracelet il y a de ça 10 ans que j'adore  :   et qui se fait toujours  et que je porte avec plaisir  et qui se remarque .(?) !

 2011-09-285  2012-03-239  2012-03-241  2012-03-25

Des commandes spéciales sont réalisées comme dans toutes les grandes maisons bien sûre . ici on désire du  galuchat (la peau de la raie manta)  , du  lézard , du  croco, de l' autruche , tout ce qui exotique  et  je déteste . . . mais vernie et nubucker,  une peau de saumon n'est pas chose facile non plus !!!!!!  - le prix est sur devis , on l'aura compris - c'est ce qui s'appelle LE COMBLE DU LUXE 

a savoir :   le "bordeaux prune"   est leur couleur  et c'est celle qui fonctionnera avec toutes toutes vos "toilettes "  si si   je vous l'dis

je préfère  et de très  loin le cuir de veau  ou d'agneau  . . . 

BOUTIQUES BRUGES OSTENDE KNOKKE GAND OOSTDUINKERKE    BOUTIQUES BRUGES OSTENDE KNOKKE GAND OOSTDUINKERKE2-2

Vous avez dans les ateliers une réserve conservant tous les cuirs utilisés depuis près de 40 ans pour les réparations éventuelles et même sur des sacs qui datent de 1970 . je vous donne un exemple récent  il y a 10 jours  donc c'est hier :  Changer  les 2 poignées  d'un sac d'une valeur de 1.650 euros + une petite couture sur le fond + un soin complet  =  coût 275 euros !

je ne comprends pas comment on peut abimer un sac de cette façon mais bon ??? Non il ne s'agit pas de moi . Tout ce que je posséde est comme neuf .     Je ris, je vous assure que c'est vrai   :   je ne sais pas comment je fais . Un sac, une veste, une paire de bottes  ou de chaussures  je peux les porter 25 ans

Un sac  non c'est chez moi toute une vie   sans que ça se voit !  . . .  Depuis toute petite je suis comme ça . Là avec l'âge j'ai pris pas mal de poids  alors pour peu que ce soit les vêtements  (chics classe de parfaite qualité)    ils sont  bons à offrir et croye- moi  y en a qui ont été bien contentes de les avoir !

Heureusement les sacs n'ont rien à voir avec la prise de poids  - et je dis   oufffffffffff - . 

revenons à Delvaux : savez- vous qu'on leur a déjà demandé

des gaines spéciales pour frigo américain, 

des gaines pour baignoire  et

des gaines  pour voiture 

des commandes bien spéciales auxquelles  les artisans ont été  confrontés  (????)   M'enfin !

Il y aura toujours de  " l'indécence"   ça  ne changera pas !  . . .    MAIS  : depuis fin juillet 2011 une société familiale de HONG HONG est devenu principale actionnaire  ?     Là alors je suis terriblement déçue .   

Pour info : le magasin qui était installé à luxembourg depuis 40/ 45 ans n'existe plus depuis quelques années et là  pas d'explication plausible

Le IT- BAG de chez Hermes est le KELLY et bien celui de chez Delvaux est  le BRILLANT.

Il faut pas moins de 64 pièces pour assembler ce fameux sac à main

je résume les grandes période de la maison  : 

En 1945 nous avions le BRILLANT  ,

En 1967 nous avions le TEMPETE  ,

En 1977 nous avions le GIVRY 

En 2007 nous avions le NEWSPAPER BAG et

En 2010 nous avons eu le CLAIR OBSCUR.

Ceci pour les dames qui vont en salles de ventes ou pour celles qui achètent sur E BAY au moins elles sauront à quoi s'en tenir

Une idée de prix ? Le BRILLANT est à 3200 euros......  prix de base   JE L 'ADORE   . . .    TROP CLASSIEUX TROP AUDREY HEPBURN  (qui allait aussi chez eux elle est née en belgique)  

Moi j'aime AUSSI  les très anciens jusqu'en 1970 

entre 1980 et 2009 je n'ai que rarement accroché,  si ce n'est  le nez collé à la vitrine  exceptionnelle  tant ils savent mettre en valeur

puis  c'est à partir de 2010 que les modéles ont évolué terriblement surtout l'un d'entre eux   : un grand caba à porter à l'épaule avec une bandoulière tressée sublimissime  dans 3 cuirs différents ! de 1000 à 1850 e  rhooooooooo  et puis tant pis  :    je l'ai laissé en vitrine .

rhoooooo je plaisaaaannnnte   . . . .    j'ai trouvé sur E bay Belgique  la mise à prix est à 850 euros celui dont je vous parle

$(KGrHqF,!iUE8cj4nvorBPLUjjEch!~~60_12  $(KGrHqR,!ooE8dDg5BCjBPLUjd6eEw~~60_12

ce sac est une SPLENDEUR et là il est neuf !

j'ai trouvé aussi sur Ebay Un TEMPETE magnifique

$(KGrHqJ,!rEE88gWlgGtBPdKzHro4!~~60_12 $(KGrHqR,!n4E9c+KocJhBPdKzT8qcw~~60_12 $(KGrHqV,!h0E9R)(t4GKBPdKzMg,h!~~60_12 $(KGrHqR,!r!E88gTnkm(BPdKzV28PQ~~60_12 

__________________

un article du journal belge LA DERNIERE HEURE  (la D.H.)

Brillant_GM_Souple_Jumping%20N_Brandy_001

Un sac toujours aussi

Brillant !

Cinquante ans après, ce modèle reste l'emblème du maroquinier belge

BRUXELLES Toutes les femmes amoureuses de sacs le diront, le sac Brillant de Delvaux est une pièce convoitée et toujours d'actualité. Pourtant, peu d'entre elles se doutent que le modèle phare de la marque a été créé il y a 50 ans à l'occasion de l'Expo 58 !

Très novateur à l'époque par son look et sa célèbre boucle devenue sigle de l'enseigne, il a réussi l'audacieux pari de ne pas vieillir avec son temps. Lors de l'exposition, toutes les hôtesses avaient eu la chance de recevoir en guise de sac à main un modèle du maroquinier belge. Malheureusement pour elles, ce dernier, malgré sa beauté, n'était pas un Brillant.

Vite remarqué, et vite adopté par les passionnées de sacs, le Brillant reste le modèle le plus vendu chez Delvaux. Il représente ainsi plus de 9 % du chiffre d'affaires global. Vendu à travers le monde, de la Belgique au Japon en passant par la Russie, un modèle trouve preneuse environ toutes les six heures.

Ce sont ainsi près de 1.500 Brillant qui, chaque année, sortent des magasins au bras de leur nouvelle propriétaire. Fait à la main, la conception d'un tel modèle peut prendre jusqu'à 15 heures de travail. Outre la qualité de la finition, le succès du Brillant reste impressionnant.

Passé de mère en fille, disponible dans des cuirs et des coloris très divers, il a même séduit les dames du Palais Royal. En effet, depuis 1883, Delvaux est fournisseur officiel de la Cour de Belgique. Il n'est donc pas étonnant de retrouver des photos des membres de la royauté en représentation à l'étranger en compagnie de ce sac.

Évidemment, cinquante ans, cela se fête ! Pour l'occasion, la maison Delvaux offre, en édition limitée, le célèbre modèle revisité. Toutefois, il en surprendra plus d'une par son matériau. Le Brillant Noce d'Or est en vinyle transparent. Un clin d'oeil pour prouver que malgré cette moitié de siècle, il sait s'adapter à la modernité !

LA CREATION BELGE

celle  . . . qui monte  . . . qui monte

c'est ici que ça se passe : au nord d'un certain stylisme conceptuel parisien et des ors de Milan, à l'envers  - ANVERS  -  de l'extraordianire extravagance british . Depuis 30 ans , l'avant garde de la mode vient du pays qui , dans ce domaine, est tout sauf plat  . . .  dit le journaliste française Elysabeth Clauss  vivant en Belgique  

je vous en cite quelques uns que seul, sans aucun doute,  le "sérail"  français ou  milanais  connaît parfaitement  . . .  CHRIS JANSENS - ANNA HEYLEN - CONNI KAMINSKI - VANESSA VUKICEWIC - AZNIV AFSAR - MARC PHILIPPE COUDEYRE - FABULEUX MARCEL DE BRUXELLES - SANDRINA FASOLI - VALERIE BERKMANS - GIRLS FROM ONSK - JEAN -PAUL KNOTT - JUST IN CASE - FILLES A PAPA - ANNEMIE VERBEKE - EDWARD VERMEULEN - NATHAN - TIM VAN STEENBERGEN - LOUISE ASSOMO je ne vais pas vous citer tous les wallons qui commencent à faire parler d'eux  . . .   si si si y a tout ça  ici aussi .... S! vous Passez un week end à Bruxelles  (car bruges  c'est autre chose) et allez avenue Louise  , avenue Louise qui est votre avenue Montaigne à Paris

Et vous serez épatées. . . 

Posté par javi53 à 10:00 - - Permalien [#]