je lis la presse chaque matin très tôt . La presse belge  cela va de soi ..... mais aussi  une bonne partie de la  presse française. Il ne faut pas oublier que je suis frontalière.  Une partie de la famille habite en France . je lis  ce qui m'intéresse le plus : la politique bien évidemment ......

Et pourtant un fait divers m'interpelle  - je DETESTE les faits divers cela donne matière à imiter,  les journalistes décrivent avec moult détails que s'en est indécent , seulement là je ne peux y échapper , et pour cause, c'était un de mes sujets d' avant hier sur mon blog .....

Je lis qu'à Créteil, un architecte de 55 ans,  à qui le fisc  réclame 26.000 euros c'est tiré une balle dans la tête dans les bureaux  des impôts . Il ne travaillait plus depuis des années  pourtant !

Ça me rend malade ! Mais quelle injustice  je ne connais pas le dossier évidemment  mais je compare les 2 histoires:

Quand j'entends un Y.N  , vous savez , celui que tous les français adorent , qui dit  "ben si je dois payer je payerai  ? Et LUI  c'est pas 26.000 euros  qui doit depuis 1996  c'est près de 600.000 euros ? Dites moi  : " égalité fraternité  "  C'est quoi  ces mots ?  Quand est -ce que ça va changer tout ça ? (c'est en France mais aussi chez nous que ces choses là arrivent)  Je suis écoeurée par cette différence avec laquelle l'administration gère les dossiers selon que vous soyez riches et puissants  ou pauvre et sans travail et surtout sans pouvoir de défense . j'espère que ces gens  auront  la conscience taraudée  le reste de leur vie  : mais je doute . Car un jour un spécialiste m'a dit que : "  NON  tout le monde n'a pas une conscience "

Je connais le petit pouvoir que le petit fonctionnaire frustré et complexé  s'arroge  même celui de tuer les gens . Je sais aussi que ces "gens"  reçoivent de nombreuses dénonciations anonymes ou pas d'ailleurs ! Mais de quoi je me mêle . 

j'ai eu à faire, il y a 2 ans ,  à une petite fonctionnaire de ma commune,  une femme qui transpirait  la jalousie comme il n'est pas permis  - je ne la connais pas - ...... Il s'agissait d'argent  et de papiers à signer et  cette "pouf" (non je suis  désolée y a pas d'autres qualificatif c'est moi qui ai vécu la situation)   a décidé de me faire faire 1.000 km sur la journée - car oui , je venais  juste d'arriver à destination à 350 km de chez moi .... Si je ne venais  immédiatement  au bureau  : je ne recevrais pas le montant dû .  J'ai pas demandé mohn reste évidemment et j'ai rebroussé chemin j'ai refait les 350 km dans le sens inverse ... je n'avais aucun no de téléphone sur moi que je pouvais joindre pour me renseigner  en savoir plus ...... Il faut toujours se renseigner avant  de rouspéter .....  Elle n'avait AUCUN DROIT  de se mêler de ça  - AUCUN -  cela ne la regardait en rien ...... !  Et surtout qu'il n'était pas nécessaire que je me déplace . j'ai repris la route pour la troisième fois de la journée , épuisée ....... MAIS je n'ai pas laissé ça en plan  :  j'y suis  retournée à la commune , où tout le monde me connaît ........ plus tard beaucoup plus tard. Le temps de laisser retomber la pression  la rage et la haine . Je l'ai humiliée croyez moi elle s'en souviendra longtemps  . J'aurais du exiger qu'elle me rembourse mes frais d'essence,  je n'y ai même pas pensé sur le moment . Croyez- moi,  elle a baissé les yeux,  je l'ai menacée de porter plainte et surtout qu' on ne s'avise plus jamais de m'orienter vers son bureau ,  qu'elle se fasse toute petite quand elle me croise , en rue ou ici  et qu'elle se fasse  remplacer le temps nécessaire aux éventuels papiers  à remplir  le cas échéant .

je vous affirme que je suis incapable de la reconnaitre elle m'a mise à bout cette P-------E 

__________________________________________

une autre histoire qui m'est arrrivée :

Quand j'ai  eu l'intention de faire la façade en 2007  j'ai rempli une liasse de papiers pour obtenir la prime à la rénovation de la province , vous savez tous ce que c'est  !  Pour obtenir cette prime à la rénovation il me fallait  m'incliner à leurs exigences . Mon gris foncé ne leur a pas plu (même si plus loin sur la nationale  une maison mauve vif cotoie une maison jaune vif  je ferai des photos évidemment pour preuve..... ) . Ne vous inquiétez pas , me dit on  au télphone puis ensuite sur mail  , le gris EXIGE  n'est pas bien  loin du vôtre . Je n'aurais donc pas la façade de mes rêves mais ce serait quand même  du gris moyen tendance foncée . 

Ce sont des PETITS  fonctionnaires du cadastre . Des architectes, tiens justement,  des architectes fonctionnaires  . j'ai eu à faire à une femme (45 ans) et à son collégue  (55 ans) tous deux architectes . Dans un premier temps , ils se déplacent  chacun leur tour chez moi . Ne vous tracassez pas c'est sensiblement plus clair que ce que vous vouliez . j'ai donc leur no de couleur que je dois transmettre à l' entrepreneur qui lui , est très  étonné que je change d'avis , il me connait bien , mais qui comprend que la somme donnée en vaut la peine  - 950 euros - .....  Qui va cracher sur cette somme ?  Pas moi  en tous cas !

Les travaux commencent.  Je suis angoissée  parce que j'ai vu le gros pot de crépis  ouvert et je sens que c'est pas ça mais la mélasse est toute mouillée comment se rendre vraiment compte  ? Enfin j'attends . Puis le niveau du premier étage fini  , je sors voir .....   et là  : CATASTROPHE  ! Même  mouillé  le gris est clair et comme je suis plein sud il suffira de 2 étés pour que la façade devienne fadasse . Ce gris n'a rien à voir avec la description et la comparaison d'avec mon gris foncé choisi ....  Pourtant le no est le bon : sur le bon de commande comme sur les étiquettes des pots de 50 litres . Plus tard on a comparé avec leur palette qu'ils ont enfin décidé à apporter  c'était bien le gris qu'eux avaient choisi . Moi j'y suis allée les yeux fermés vu qu' ils sont archis j'ai fait totale, mais totale  confiance . Ordures !  

Mais enfin  c'est quoi ça ? Moi une coloriste accepter cette couleur ce n'est pas possible ? Évidemment que voulez- vous rouspéter quand la moitié de la façade est faite :  les ouvriers ont continué  bien sûre . J'appelle le fonctionnaire  en question  et ils se déplacent tous les 2 . Dans la demi heure ils étaient là  (???)  Ils arrivent chacun avec sa voiture perso : ils se regardent et se sourient en traversant la route  (je vous le jure) ....  Elle me dit :"  mais il fallait nous appeler au premier coup de taloche"   ! Pourquoi avez vous laissé continuer  (comme si on pouvait comme ça  arrêter les travaux ?   Et lui d'ajouter (et ça il n'aurait pas du ce crétin) : "  OULALALALA , EFFECTIVEMENT C' EST GRISGRIS  et C' EST MOCHE en plus  !! "

Vous imaginez comment je me sens à ce moment précis ? 

Je dis  : " QUOI ? Mais qu'est ce que vous dites ? "  J'étais tellement déçue , si dégoûtée , si vous saviez comme  j'étais  heureuse de faire cette façade ....  " Mais enfin c'est vous qui avez exigé ce ton  sinon vous n'accordiez pas la prime ! " 

Et puis,  oui j'ai honte encore aujourd'hui ,   j'ai pleuré , pas à chaudes larmes mais ils les ont vu ces larmes .... J'étais si excédée devant tant de mauvaise foi de mesquinerie  de moquerie de désinvolture  qu'il m'était impossible de me défendre  et d'ouvrir plus la bouche .... IMPOSSIBLE  ! Et puis ;  avec ces gens- là vous n'avez aucune chance d'avoir  gain de cause. Je l'ai compris  de suite que cet homme était un dangereux personnage . Pourtant que de compliments il avait fait lors de sa première visite, sur ma maison j'entends,  et surtout sur mes tableaux  .......Alors vous pensez bien que dépenser 3 x le montant de la prime en avocat et en frais de justice ?  Non je ne suis pas procédurière....... 

C'était trop laid ...... La femme est partie avec sa voiture car elle habite Virton (je ne l'avais jamais vue) Il a attendu qu'elle parte sur le pas de la porte . Et vous savez ce qu'il a dit : " AVEC MOI,  RIEN DE PLUS FACILE,  CA VA VITE, JE FAIS CE QUE JE VEUX . VOUS ME PLAISEZ JE VOUS PLACE EN TETE DE LISTE POUR QUE VOUS RECEVIEZ LA PRIME AU PLUS TOT , VOUS NE ME PLAISEZ PAS ,  FACILE PlOUFFFF DOSSIER POUBELLE !  Et puis il est parti .....

Et oui il a mis le dossier à l'endroit  où il avait dit car  je n'ai jamais eu la prime et je vis avec une façade qui m'a coûté cher et que je déteste .

Plus tard , J'ai envoyé un mail aux  2 ordures  . j'ai dit que je n'irais pas plus loin  qu'ils ne s'inquiétent pas et comme c'était ma parole contre la sienne ils auraient sans doute gain de cause  et puis ils  étaient bien trop forts pour moi mais qu'ils sachent  une chose :  la vie se chargera  de faire justice  , je vous le jure ...... POINT ! 

je vous donne ma parole d'honneur que c'est la stricte vérité .... Les palabres n'ont pas duré 20 minutes 

___________________________________

Alors sont- ils tous pareils ????? Mais évidemment que non ! Je sais aussi faire la différence .....Ne croyez- vous pas ?  Et je vais vous dire : j'ai été "fonctionnaire temporaire"  , mon père était fonctionnaire (professeur) . Je sais de quoi je parle. J'ai vu ces gens à l'oeuvre  : une minorité me direz vous ?  Peut être ?  Chépas,  mais je les ai vus et entendus ...... Et plus on monte dans le degré d'administration c'est à dire plus elle est prestigieuse et pire c'est .. Quoique c'est pas mal non plus dans les communes ..... comme je vous l'ai raconté .....

Ne croyez pas que les choses viennent de haut, des grands chefs j'entends , loin de là , c'est toujours les "petits"  qui  font ça , qui se vangent de quelque chose,   qui profitent  de la  petite position qu'ils ont obtenue grâce  à un bras long  ...... Croyez- vous que le chef de secteur du cadastre  ou le grand boss a été au courant de ce qui s'est passé  ? JAMAIS  Avec le recul j'aurais du me présenter chez eux  Pourquoi je ne l'ai pas fait je me pose encore la question

Mais surtout , à vous qui me lisez , vous qui êtes un peu timid, ne rouspétez JAMAIS  ,  ne vous faites pas remarquée tant que vous n'avez pas toutes les "clés"  ....... Mais si vous savez que vous êtes dans votre bon droit alors  foncez  ne vous laissez pas faire et soyez le ou  la plus forte  !

Bon ok je me suis éloignée mais complétement éloignée  d'un sujet que je voulais aborder qui était la clé  ! Mais ce n'est pas grave j'ai dit ce que j'avais à dire,  ce que j'avais sur le coeur  : chassez le naturel il reviendra au galop (MDR)