Il est midi. Je rentre de brocantes .  2  . Celle de Fouche  était  incroyablement grande,  dispersée dans le village  et l'autre  à   Messancy  était une horreur  . . . ça se déroulait dans une très longue rue ,  j'ai fait la moitié et j'ai rebroussé chemin . . .

Il fait si chaud que je ne peux rien faire d'autre aujourd'hui ; alors qu' il y a encore 3 brocantes près de chez moi Ecouvier,  Izel et Margny  en France ! Tant pis !

Hier à 17h30 bien à l'ombre sur ma terrasse il faisait 28° . . .   pourtant dans la journée un vent s'est mis à souffler assez fort et par à coup, il était très agréable de se reposer mi ombre mi soleil .

Depuis ce matin 8h30 , c'est insupportable Il règne déjà une moiteur anormale . Nous ne sommes que le 8 mai de fête des mères . Nous serions en plein été  époque de grandes canicules ce serait pareil.

La foule est arrivée bien plus tôt ce matin que les autres années et c'était infernal de déambuler dans le village .

Mais comme je ne veux jamais rentrer bredouille j'ai trouvé ces 2 sacs tout simples mais en parfait état et des styles que j'apprécie parce que justementde modèle  intemporel  , de grands classique pour tous les âges et même  si ce n'est pas de marque connue , je les aime beaucoup . Puis à côté de l'un d'entre eux il  y avait une petite boite Hermes -   sans la bouteille -  évidemment  -

MES TROUVAILLES DE CHINE

2011_05_08    2011_05_081   2011_05_082

le petit noir est à porter uniquement en bandoulière et l'autre que j'aime particulièrement  se porte à l'épaule le noir à 5 euros et le brun à 1 euro la petite boite à 0,50 cent