Et bien si,   pour me contrarier le soleil est soudainement apparu vers 11h30.     Alors je suis partie à l'aventure  sur les chemins de campagne .    Depuis le temps  que je ne bouge pas . . . .  A part extrême nécessité  !  Et puis ça fait un bon moment  que je ne suis allée au troc en France (Mont ST Martin ). Arrivée sur place : ZUT FLUTE ! Fermé !  Inventaire ! Rholalalala !   Je poursuis ma route. Je pousse jusqu' à  Auchan au Pôle européen , à 5 km  : au triangle des trois frontières (BelgiqueFranceLuxembourg)  ou le  triangle des Bermudes . .  .   J'avais encore oublié  : " ce sont les soldes "  : un monde fou ! Difficile de se garer . Je ne supporte pas le monde et encore moins les grandes surfaces et celle là est particulièrement immense .

J'y fais rarement des courses  alimentaires , j'y vais pour les produits de beauté , moins chers qu'en Belgique , la librairie n'en parlons pas, cd et dvd  puis  l'informatique rayon dans lequel je passe un certain temps  !   J'achète un cd de  la Callas - ne me demandez pas pourquoi  -  car non ,  je n'aime pas forcément l'opéra ,  du tout même , mais  il arrive que j'ai des frissons en entendant cette dame ! 2 compils de cd  classiques et le dernier tome de C. Pancol . Encore des dépenses  tout à fait inutiles .

BREF disons que ce sera mes étrennes  !!!    On n'est jamais aussi bien servi que par soi même .

Je repars sur la Belgique  vers Arlon mais j'ai envie de prendre les routes de campagne dégagées  cette fois ,  depuis 4 jours  seulement . Oulalala  ça glisse terriblement par endroits . Rappelons que je n'ai pas trouvé de pneu neige alors que je m'y suis prise bien à l'avance fin octobre

J'arrive à Wolkrange :  oui oui les villages frontaliers belges et luxembourgeois portent un nom  qui se termine par  ANGE . je ne vais pas tous les citer vous penseriez que j'invente  : vraiment  c'est trop rigolo  . . .    J'ai mon APN , bien évidemment,   pourtant j'avais dit : plus de photos de neige  :  y en a marre . . .  je vais faire fuir toutes mes lectrices mais c'est si beau !!!!    Il m'est impossible de m'arrêter sur le bas côté : il n'y a plus de bas côté -  Nulle part !  - 

Il n'y a que monticules de neige durcie  en continu ,  contre  lesquels vous écharpez un pneu si vous essayez de vous placer un peu trop près pour stationner le temps de prendre des photos . Évidemment, on avait  moins 6°  vers 9h  , il fait -3 avec le soleil.

La neige n'est pas de la neige. Avec ce gel continu, on croirait un océan fait de carton blanc dans les champs . Marchez dedans et vous vous fendez la semelle  de la botte , laissez- vous choir comme on le faisait petites,  et vous vous faites une  fracture du crâne, une cassure du péroné ,du tibia de l'humérus et de  3 côtes tout ça en même temps !

Le bruit que je fais en marchant  résonne tout autour . La campagne qui m'entoure est vaste , très vaste et d'un calme olympien : j'adore ça !

Au fait , oui, que je  vous raconte : 

je suis parvenue à aller jusqu' au contrôle technique  , lundi , dernière limite sous peine d'amende   . . .   à 19 km de chez moi . La voiture vient d'avoir  4 ans . Rholalalala voyant le temps exécrable , le matin ,  -  ça patinait -  j'ai eu peur ! A 13h je me décide enfin .  Je prends mon courage à deux mains .

Je suis paniquée à l'idée même de rouler sur 1 cm de neige  et il  neige. Comme pour une randonnée en montagne je prépare un grand sac  : une petite  couverture polaire, un livre, des mots croisés ,  une pink lady  et  une boisson . Si on ne prend pas rendez vous , on  peut attendre près de 2h  quel que soit le jour de la semaine  mais surtout selon l'humeur des employés : ça j'ai remarqué ! N'y allez pas quand ils prennent la pause ! Vous en aurez pour 3 h  . . . 

J'arrive  enfin , contente de n'avoir pas eu d'embûche sur la route  car je traverse la forêt et m'étant préparée à la patience , j'entre et là que vois -je ? PERSONNE ! ! J'étais morte de rire  . Je n'ai même pas eu le temps de préparer les papiers. Quand j'ai levé la tête, distraite par une ombre qui bougeait devant moi ,  la grande porte du garage était ouverte et le gars attendait  impatiemment que je reprenne mes esprits !

Rhooooooo !  Trop contente !

On a un peu discuté . Je lui ai demandé s'il pensait  qu'il était encore temps d'acheter un jeu complet de pneus neige ? Il me suggère de le faire. L'hiver n'est sans doute pas fini et puis c'est plus prudent .

Je passe  les examens " médicaux "  haut la main  :   Les VW  ? Y a que ça de vrai !

Je vais immédiatement chez le distributeur . Un spécialiste du pneu  situé  à 200m de chez moi . Ils avaient depuis octobre refusé 300 jeux complets . Il n' y a plus rien nulle part et pas seulement à cause de la neige mais depuis octobre tout est en rupture de stock parce que les fabricants ne fabriquent plus et surtout il ne veulent plus stokker  (la crise ? Sans doute )  . Donc me revoilà au point de départ sans équipement spécial  hiver ! J'attends .

Bref me voilà donc sur des petites routes où quand même résiste un verglas épais ,  je me suis sentie " partir"  quelques fois . Oulalala je n'aime pas ça ,  mais pas du tout . Mais  Dieu ! Faut avouer qu'c'est trop beau ! 

Résultat des courses  . . .   quelques clichés ,  très clichés  mais rien de particulier . . .

Ma_maison_divers2   Ma_maison_divers   Ma_maison_divers1   Ma_maison_divers3

Ma_maison_divers4   Ma_maison_divers5   Ma_maison_divers6   Ma_maison_divers7

Ma_maison_divers34   Ma_maison_divers32   Ma_maison_divers27   Ma_maison_divers26

Ma_maison_divers31   Ma_maison_divers29   Ma_maison_divers30   Ma_maison_divers25

Nous sommes ici dans les villages frontaliers (Belgique-Luxembourg) , Wolkrange donc , où il y a une circulation intense puisque ce sont des villages dortoirs.

On y construit en masse , on rachète les grosses fermes pour les transformer .

Ces villages ont accès à l'autoroute rapidement mais le  déneigement n'a pas pu se faire tous les jours faute d'accés impossibles même  aux " épandeuses " et autres engins  de déneigement : des  congères barrent les routes .

Nous sommes à ces endroits à tous les vents et plus en altitude que chez moi à Virton. Les villageois se sont regroupés par quartier pour dégager  routes et devant de portes le soir en rentrant du travail voilà ce qu'il reste comme vestiges.

N'empêche , certaines rues des villages sont impraticables .

la_neige_2011   Ma_maison_divers24   la_neige_20111   la_neige_20112

 la_neige_20113   Ma_maison_divers23

là j'arrive à l'entrée de la ville d'Arlon   

Dans chaque quartier c'est pareil : trop rigolo ! Les gens n'ont su dégager que devant chez eux pour y mettre leur voiture mais quand ils sont absents on voit des chaises reliées par une ficelle pour spécifier qu'il est interdit de se placer là justement où il n' y a plus de neige .

 Ma_maison_divers21    Ma_maison_divers20    Ma_maison_divers22

photos prises par le pare brise et la vitre  ouverte 

Ma_maison_divers19

vous le voyez à 14h la route était bien givrée