C'est à  la foire à la brocante dans les Ardennes belges à LIBRAMONT  à quelques 60km de chez moi que  je suis allée vendredi après midi .

Et malgré un temps exécrable .

Sous des pluies diluviennes tombées sans discontinuer ,  contre des bourrasques dangereuses,  entre des inondations  un peu partout dans la campagne et ses vallées  (d'ailleurs hier , samedi les routes où je suis passées étaient coupées par les eaux)  ,  je suis arrivée sans encombre mais avec une petite appréhension .

J'ai voulu y aller malgré tout  , frustrée du  dimanche précédent, de n'avoir  pu assouvir ma satisfaction de visiter ma dernière  grande brocante d'extérieur comme je l'aurais souhaité  et comme je le fais chaque année depuis des lustres !

Bref !

Vendredi , donc,  j'en parle  le matin  sur le marché à une copine et elle  me demande pour  m'accompagner . Aie !!!! Je lui explique la raison pour laquelle je préfére être seule quand je fais les brocantes

Elle semble comprendre ! Elle insiste pourtant 

Allez bon  encore une fois et puis après basta ! 

Dès l' entrée du hall ,  nous nous séparons comme prévu   pour mieux nous retrouver en fin de parcours,  2h 30 plus tard . Mais oui bien sûre c'est mieux ainsi   ; nous ne voyons pas les mêmes choses, nous n'aimons pas le même style , nous ne sommes pas toutes artistes ou attirées par l'art . Nous ne focalisons donc pas non plus sur le même objet ! Si ?

Comme par hazard !

Je chine pour moi  . . .    elle chine pour elle ! POINT !

Je préfère la paix et de loin !

Ces choses- là, je parle de "chines" ,  c'est personnel.

Je ne vois pas trop  l'intérêt d'être  à deux ou trois : c'est insupportable  !

Je passe là- dedans un bon moment , perdue que je suis dans mes pensées et mes idées décoratives  et créatrice dambiance.

Car passer son temps à surveiller l'autre pour voir si elle suit, ou par exemple, attendre qu'elle ait terminer une conversation avec un ami de longue date qu'elle vient de rencontrer, la voir se pencher sur  un objet ringard , moche et criard pendant 6 minutes  qu'elle n'achètera pas tout  en disant  : " bof tu trouves ça beau, toi "  ?   Ça me gâche tout  et ça me gonfle  mais ça me gonfle au dernier degré

Et il faut rester polie  ! Alors restons polie !   Et  c'est là qu'on se dit : "  une fois,  mais pas deux ". Et votre journée est gâchée

Mais oui  c'est gâché :  puisque je suis une accro aux trokébrocs ....   

Il faut  du temps pour  observer, chiner , zieuter , tripoter, farfouiller  et faire surtout mine de rien comme celle qui serait  à peine intéressée ,  pour parfois trouver  un tout petit truc , mais un tout petit truc qui vous mettra en joie .

Les prix , croyez moi , sont souvent à la tête du potentiel client

Quand on reconnaît la chineuse qui déambule dans les rues des villages  environnants au printemps et en été  et  dans les allées des "halls" dès que commence le mauvais temps et ça depuis plus de 20/25 ans ;   on n'a pas trop intérêt à la " rouler dans la farine "  .

Lui faire prendre des vessies pour des lanternes ou du métal argenté pour de l'argent  ?  A T T E N? T I O N  ça peut couter cher !

Et quand je regarde une toile , par exemple (datée de 1947) que j'en demande le prix,   voyant mon expression réprobative , sans doute, le brocanteur du dimanche  me dit : "  mais madame vous vous rendez compte ce peintre est dans le Piron ! (le Piron étant  bible  de référence  où sont répertoriés  tous les peintres belges , bible que je n'ai jamais eu entre les mains) !

Et  de lui répondre : " mais monsieur,  moi aussi je suis  reprise dans le Piron  et je ne vaux pas  grand chose  sauf la valeur que je donne à ma toile !

" Et lui , d' un regard appuyé qui  a l'air de dire : "  non je ne vous crois pas !"  Et pourtant si , si,  j'y suis. Je l'ignorais jusqu'à ce que quelqu'un qui lise mon blog  il y a 18 mois me le fasse savoir !

Comme quoi , Vous voyez la notoriété? (mdr) Tout ça pour vous dire : "ne soyez pas impressionnées par les grands mots, les grands titres et . . .   les grands remèdes  . . . 

Retournons dans la halle aux foires

Trouver du beau ? Faire des affaires ? C'est mon but ! 

Et j'en ai trouvé du beau , du très très beau   !

Des meubles magnifiques. De quoi s'extasier et à des prix plutôt raisonnables. Mais on ne peut pas s'acheter une garde robe, une désserte, un bahut que sais- je encore , chaque année. . .  n'est- ce pas ? 

C'est dans les petits objets que les prix s' égarent et s'envolent  !

J'ai vu des tableaux exceptionnels,  vraiment .

Par exemple :  une toute toute petite huile sur bois , une scène paysanne miniature  10/15cm  de 1845 à 500 e

J'ai vu des huiles sur toiles  et sur bois telles que je les aime :  signées et datées entre 1890/1940  à  250/400 e la toile. Du beau , je vous l' dis , mais trop cher  pour moi ! Et à ces prix -là je serais plus rassurée  sur la valeur de l'objet EN SALLE DE VENTE  . . .

Et ce beau- là , quand on la le pif : on le voit , même à 10 m et même si comme  pour moi il faut de bonnes lunettes . Et oui ,  la belle pièce est loin d'être abordable surtout à cet endroit .

Ce sont 120 "professionnels" de la brocante qui se frottent  à un public  plutôt averti . La flandre m'avait semblé être descendue en force . Faut croire qu'elle est renommée cette " brocante "  . . .

J'aime moins ce style de foire . Je préfère le "tout venant" . Pas les vide -poubelles, évidemment ,  mais les vide -greniers et le brocanteur du dimanche. .  .  ou les jeunes qui liquident les greniers des grands grands parents

Une brocante se visite , pour peu qu'on dise s'y intéresser et se passionner pour le sujet,  avec intérêt.

On ne se déplace pas pour faire du vent en survolant  les  stands . . .  Il faut de l'attention. 

Souvent on me dit :  " T'as facile toi  ! "

"Ah bon ?  En quoi j'ai facile ? "

" Ben Tu vois tout....." !

M'enfin !!

POUR VOIR IL FAUT REGARDER  ! NON ?

C'est sûre que si on se préoccupe plus de la pluie qui va tomber , de la crotte de chien sur laquelle  l'autre  va marcher ou de parler à tort et à travers tout le parcours ,  on n'arpente pas les brocantes.

NON on n'en a pas le droit (mdr) !

Et pour enfin m'entendre dire  : " boffff y avait rien"   !   

Rholalalala  comment c'est possible  . .  .  Faire celle qui est détachée de tout  et qui regarde d'un seul oeil , un  oeil désinvolte et encore  . . . Celle qui préfère regarder une vitrine devant laquelle on passe  ou parcourir dans l'impatience  de rentrer,  les rues en faisant la moue boudeuse  dérangée par on ne sait trop quoi .

La copine à qui je montre un objet , qui fait celle qui s'interroge  avec l'air de dire : " pour moi ça ? c'est une plaisanterie ?   

Bof !

Mais dont l'objet prend soudainement une importance capitale voir vitale  même (si si je vous l'assure c'est du vécu )   qu'il n'avait pas à ses yeux quand je décide de l'acheter pour moi et de la poser  là il serra super joliment mis en scène  :  c'est tout simple ment in sup por table . . .

Vive la tranquilité et la solitude dans cette démarche -  là  . . .

Seulement quand on focalise sur un objet  encore faut- il avoir l'idée de savoir comment le mettre en valeur chez soi .  . . Ça c'est une autre "paire de manche"  car un objet , comme ça,   ne prendra tout son "sens",  toute sa "valeur"  et sa "dimension"  dans  la situation dans laquelle on  le mettra .

Ben oui ? Chacun son boulot et le mien c'est ça justement ! 

Si j'avais les moyens d'acheter les jardins de Versailles encore faudrait- il savoir où je vais pouvoir les étaler  chez moi  . . .   NON? J'ai vu et entendu des choses dingues , dingues , dingues !

Bref c'était une foire à la brocante  très chère, trop propre , limite foire aux antiquaires en moins bling bling ! Mais quand même, instructif pour peu qu'on s'intéresse aux époques, qu'on pose quelques questions et qu'on voit  du beau c'est bien aussi  !

Et puis là , soudain,  après 1 heure de "recherche"  , juste avant de me décourager définitivement de ne pouvoir m'offrir un petit truc  . . . je tombe sur deux dames d'un certain âge, célibataires .

Elles me le racontent.

Elles sont  venues afin de liquider ce que leurs a légué leur frère et qu'elles sont incapables d'engranger chez elles .OUI JE PEUX AUSSI COMPRENDRE ça

Elles avaient mis les prix sur tout :  un stand intéressant  de par le contenu et surtout les  prix  de ce contenu. Mais impossible de tout s'offrir  et ne faisant pas commerce,  je ne me suis  laissée allée que  vers ces trois petites choses  . . .

images   images1   images2

Je n'achète que parce que c'est joli et que ça me plaît à moi.

Jamais, jamais  pour la valeur que ça pourrait avoir  .

On n'est pas  chez Sotheby's, chez Christie's   à Londres ou autre Drouot

Et puis tout cela fluctue tellement qu'il serait ridicule, quand on s'y connaît que très  "petitement"   de dire : " j'achète parce que ça va prendre de la valeur ".

NON pas pour des gens comme moi  au minuscule porte monnaie !

Cela dit, l'objet vous procure un attrait supplémentaire s'il est signé et authentifié (Daum par exemple pour la petite lampe que j'ai achetée pour une bouchée de pain il y a quelques semaines)   

Ici que dire ?

Est ce une petite huile  ? 

Je doute

Cela peut être un marouflage ou un "truc" peint en série en chine . 

Les  marchands  de copies d'oeuvres d'art, font  faire  là-bas selon la demande de la clientèle européenne  et la tendance  du moment ... Mais je le trouve beau.

Puis l'autre encadrement  , il était vide  : peu importe j'aime mélanger  tout ça   : du vide et  du rempli ! Ça fait causer !       

images4  images3

je résume les significations  !

La Sérigraphie : c'est un procédé d'impression que l'artiste fait faire  mais qu'il autorise en tous cas, une sérigraphie est  illimitée en  principe  (pour ce que je crois en savoir)  c'est un procédé  développé au début du xx ième siècle  qu'utilisera énormément Andy Warhol  . . .

La Lithographie : est aussi une technique d'impression mais plus avant (1790) mais au  tirage limité : par exemple on retrouve en bas de la litho: 27/150 . . .   + la signature . . .   cela veut dire qu'il y a eu 150 copies (tirages) et  que vous avez acheté la 27 ième   . . .  plus il y a de copies moins la litho a de la valeur moins y a de copie , moins . . .

ceci est une SÉRIGRAPHIE  signée . . .   qui n'a pas plus de valeur que ça

mais qui me plaît aussi

Le tout pour 30 e  LES  TRENTES non marchandés